L'Etat dément vouloir céder 15% d'EDF (syndicat)

 |   |  457  mots
Un tel projet n'est pas envisagé, a-t-on déclaré à Reuters dans l'entourage du ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg. (Photo: Reuters)
"Un tel projet n'est pas envisagé", a-t-on déclaré à Reuters dans l'entourage du ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg. (Photo: Reuters) (Crédits : reuters.com)
Selon la CFE-CGC, qui cite "des sources concordantes", l'Etat s'apprêterait à céder une partie des 84% qu'il détient dans le service public de l'énergie. Le gouvernement a démenti dès mardi.

L'Etat va-t-il céder 15% d'EDF? C'est en tout cas ce qu'affirme mardi la fédération CFE-CGC de l'énergie, citant "des sources concordantes". Fin avril, des informations de presse avaient déjà suggéré une vente par l'Etat d'une partie des 84% qu'il détient dans EDF pour renflouer Alstom, fleuron industriel français.

Mais les ministres des Finances, Michel Sapin, et de l'Economie, Arnaud Montebourg ont démenti ces informations. L'Agence des participations de l'Etat, qui gère sous la tutelle de ces deux ministères la participation dans EDF, a qualifié ces informations de "rumeur infondée".

EDF s'est refusé à tout commentaire dans l'immédiat, note l'AFP, alors que Bercy a démenti. A la suite de cette annonce, l'action EDF avait accentué ses pertes en début d'après-midi à la Bourse de Paris.

Les prix risquent de s'envoler, selon la CFE-CGC

Selon le syndicat, une telle cession aurait des répercussions pour les consommateurs:

"Les prix, parmi les plus bas d'Europe, vont inéluctablement s'envoler pour satisfaire les exigences de profits des nouveaux actionnaires", soutient-il dans un communiqué.

Elle impliquerait aussi "une réduction immédiate des investissements sur le territoire français qui entrainera une destruction massive des emplois", estime le syndicat.

"Pire, l'État abandonne la maîtrise de la filière nucléaire!", s'inquiète la CFE-CGC, qui dénonce "l'incohérence de l'État".

Le syndicat se demande si celui-ci est prêt "à brader EDF aux Chinois et aux Qataris".

 

A la Bourse de Paris, le cours de l'action EDF se redressait progressivement en fin d'après-midi, après avoir chuté dans la foulée de la déclaration de la CFE-CGC. A 16h42, le titre perdait encore 0,51% à 27,5 euros, dans les dernières places d'un CAC 40 en petite hausse (+0,15%).

Des rumeurs depuis avril

Le 5 avril, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg avait pourtant affirmé que l'Etat français envisageait de céder des participations dans des entreprises dont il est actionnaire. Dans une interview au Wall Street Journal, il avait déclaré:

"Dans le cadre de la restructuration budgétaire et la modernisation des politiques publiques, nous réfléchissons en effet à un changement de nos participations".

Il avait néanmoins refusé de dire quelles participations pourraient être concernées.

Un mois plus tard, le Premier ministre de l'époque, Jean-Marc Ayrault, avait à son tour affirmé que l'Etat envisageait de réduire sa participation dans le capital "d'un certain nombre d'entreprises publiques" pour consacrer ces sommes à l'investissement.

"Nous envisageons que dans un certain nombre d'entreprises publiques où le taux de participation de l'Etat en tant qu'actionnaire est très important, nous puissions dégager une partie pour financer l'investissement, pas pour boucher les trous du budget", avait-il déclaré.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2014 à 17:05 :
Comme ils démentent faire des économies dans le budget de la défense. Ils annoncent des réduction des impôts, donne toujours autant a tous... D'où viens l'argent dans ce cas? Arrêtez de toujours mentir pour le faire après !
a écrit le 28/05/2014 à 12:50 :
ON NE PEUT PAS DEMENDE LA BAISSE DU NUCLEAIRE EN ETTANT ACTIONNAIRE? il vaut mieux investir dans des energies d avenir,moins dangereusse ,? VA T ON ATENDRE UN GRAVE ACCIDENT EN FRANCE POUR ARRETE LES VIELLES CENTRALES ???
a écrit le 28/05/2014 à 4:32 :
Les prix les plus bas pas pour longtemps car l'heure des comptes approchent et la flambée des prix de l'électricité en France a commencé. EDF mais qui va prendre ce risque sans grantie que le démantèlement des centrales restera quoiqu'il en soit à la charge de l'Etat c'est à dire du client et du contribuable. je vois dans cette vente deux seules bonnes actions la fin du prix préférentiel et ses dérives pour les agents et la refonte du pactole du CE, principes qui ne correspondent plus à l'effort demandé aux autres citoyens.
a écrit le 28/05/2014 à 0:05 :
Attention la grande braderie a commencé son ouverture!! Je vends par ici, par là.....je vends à bas prix aux copains qui financent les campagnes électorales de partis.....
Je spolie.....je suis socialiste je privatise à mort....(Total, AUTOROUTES, Air France, GDF, BNP, Bull, Alstom, France Telecom, 16% d'EDF mais ce n'est pas fini....etc)
Bref je dilapide mon Pays....
Bande de voleurs...vous le paierez je vous le garanti....
a écrit le 27/05/2014 à 23:29 :
Pas de fumée sans feu. Qui sont les intéressés cette fois ? des américains, des allemands, chinois, russes, qataris, indiens.... ?
a écrit le 27/05/2014 à 22:34 :
Bonne idée de vendre. Est ce à l'état de produire de l'énergie? Pour moi non. Autant vendre avant que ça n'est plus aucune valeur come ENRON ou TEPCO.
Réponse de le 28/05/2014 à 1:27 :
@Orden: pas variment le même sujet. Enron est une magouille financière et Tepco une mauvaise gestion de la crise post-tsunami. Et pour le reste, je réponds OUI, l'État doit investir dans ses plus belles entreprises et notamment dans le secteur de l'énergie qui est un secteur sensible qu'on ne peut laisser aux étrangers :-)
Réponse de le 28/05/2014 à 11:46 :
Enron vendait moins cher que sont coût de production. EDF à un coût de production de 60 euros (rapport cour des comptes) et vend à 42 euros (tarif règlementé). Tepco c'est un arrêt de l'alimentation de la centrale. Je ne parierais pas sur le fait que ça ne puisse pas arrivé en France.
a écrit le 27/05/2014 à 21:56 :
A ceux qui parlent sans arrêt des avantages des salariés d'EDF.
Vous ne réfléchissez jamais ou quoi ?C'est une forme de prime.
Les avantages des salariés d'EDF ne sont pas plus choquants que les 14 ou 15 mois et autres primes des salariés des banques ou compagnies d'assurance (c'est peut-être mins le cas pour les mutuelles).
C'est même beaucoup moins cher de juste donner ces avantages pour EDF !
Quelques % de CA contre environ 20-25 % dans le cas des banques !
Mais pour tout le monde (qui pour la plupart ne touchent que 12 mois de salaires !), c'est normal les avantages des salariés du secteur financier.
a écrit le 27/05/2014 à 20:30 :
Mais comme elle devient progressivement une bad Bank au fur et à mesure des caprices des ministres de droite et de gauche pour tenter des opérations sauvetages.
Que faire ?
Vendre 15% d'EDF pour nationaliser Florange, renflouer la SNCM et toutes les autres ?
Vendre 15% d'EDF pour préparer les projets d'avenir..blabalabalabak et reverser des commissions aux 2 partis ?
C'est pas simple mais on a l'arme fatale : Arnaud Montebourg
a écrit le 27/05/2014 à 20:06 :
Avant le dépôt de bilan promis par François Hollande.
De toute façon, on y arrivera tôt ou tard.
Ça appartiendra tôt ou tard aux américains ou aux chinois ou aux allemands.
Il n'y a plus d'argent sauf chez Bygmalion mais j'ai bien peur qu'Arnaud refuse de marier EDF à Bygmalion sans vendre 20% à Bouygues et à la SNCF.
a écrit le 27/05/2014 à 20:04 :
Si ils font ça, Valls et Hollande peuvent se présenter aux primaires de l'UMP. C'est la seule idée qu'ils n'ont pas encore en commun !
a écrit le 27/05/2014 à 18:10 :
Les agents EDF sont les moins productifs (-32 heures par semaine) de tous les électriciens de l'Union Européenne et leurs avantages privilèges sont ruineux pour l'état. La privatisation permettrait une meilleure rentabilité et allégerait le contribuable français pour les impôts et tarifs.
Réponse de le 27/05/2014 à 20:06 :
Vous n'aviez qu'à postuler... J'y travail pas, je suis fonctionnaire d'une autre administration et on nous envie toujours des avantages souvent faux ou inexistant. Je serais très étonné que ceux que vous enviez a EDF soit réels !
Réponse de le 27/05/2014 à 22:37 :
Si vous saviez ... EDF c'est 1.5 milliards d'Impôt sur les Sociétés (personne n'en parle), c'est 1,5 milliards de dividendes .... pour l'Etat (personne n'en parle). Maintenant, je vous propose vous d'arrêter d'être une charge pour la société, en arrêtant par exemple d'envoyer vos enfants à l'école (privée ou publique), utiliser les routes, d'allez à l'hôpital, aller chez le médecin ... la liste est longue !
a écrit le 27/05/2014 à 18:05 :
Vendre pour financer les déficits?

Au moins, ils ne s'attaquent pas à notre réserve d'or comme un certains ancien président...
Réponse de le 27/05/2014 à 20:09 :
Ils s'attaque juste a l'argent de nos enfants. Si ils vendent, il y aura moins de rentré d'argent et plus d'impôts a payer pour nous et surtout pour nos enfants. Quand aux factures ils n'auront plus la mains dessus et elles augmenteront beaucoup plus et là encore les premiers perdant se sera nous et les plus gros perdant seront nos enfants... Et dire qu'on reproche a nos parents le nucléaire alors que pour eux c'était une énergie propre et illimité. La on s’apprête a faire bien pire en connaissance de cause !
a écrit le 27/05/2014 à 17:41 :
Ou comment essayer de boucher ses déficits en vendant son patrimoine
a écrit le 27/05/2014 à 16:30 :
52 Mds * 0.0454 * 0.15 = - 347 millions de dividendes EDF en moins pour les caisses de l'etat l'annee prochaine tout cela pour racheter une boite en perdition. Super!
a écrit le 27/05/2014 à 15:50 :
Regardez le cas GDF-SUEZ: hausse considérable des prix du gaz (en quelques années), sans véritable concurrence jusqu'à ces derniers mois. Mélanger le public et le privé dans une situation de monopole n'est pas bon. Qui va faire quoi? Le problème étant d'avoir une réelle offre concurrencielle
Réponse de le 27/05/2014 à 16:14 :
C'est la loi NOME qui est la conséquence directe d'une directive européenne qui est à l'origine de l'explosion des prix du gaz et d'edf en France.
a écrit le 27/05/2014 à 15:30 :
L'argent de cette vente va sans doute permettre de boucher un petit trou dans le budget de l'État, mais continuer à vendre les bijoux de famille va ruiner le pays !!!
Réponse de le 27/05/2014 à 15:58 :
Non ce qui ruine le pays c'est de dépenser plus que ce qu'on gagne.
Réponse de le 27/05/2014 à 16:22 :
@Toolbox: si on avait dépensé uniquement ce qu'on avait, le système capitaliste n'aurait jamais existé :-)
a écrit le 27/05/2014 à 15:18 :
EDF fournit au consommateur l’électricité la moins chère d Europe car le contribuable français est le plus taxé d Europe!
Regardez dans le secteur des telecoms les économies réalisées par le consommateur suite a privatisation et ouverture a concurrence
Ceux qui ont le plus a perdre sont les planqués d EDF qui ne payent que 10% de leur facture.
Réponse de le 27/05/2014 à 15:33 :
et qui ont tous les avantages qu'on peut désirer : électricité pratiquement gratuite, colonies de vacances à prix très réduits, mutuelle, comité d'entreprise qui distribue à tort et à travers des bons de vacances, de réductions dans les magasins de toutes sortes et j'en passe...
et qui se plaignent qu'ils prennent leur retraite qu'a 55 ans, c'est vraiment un régime spécial, au même titre que les autres, mais avec plus d'avantages en nature !
Réponse de le 27/05/2014 à 18:05 :
Y'a pas que des planqués chez edf, y'en a qui bossent aussi. Ceux qui prennent leur retraite à 55 ans sont ceux qui ont travaillé en 3x8 toute leur carrière; 7j/7 jours fériés y compris. Vous avez déjà essayé? C'est amusant, et c'est bon pour la santé aussi. Les vacances aux frais du CE, les cadres "planqués" qui pour certains font des semaines de 60h n'y ont pas droit. Quant aux tarifs de l'électricité, beaucoup de boîtes proposent des avantages à leurs employés. On ne gueule jamais sur les gens qui ont une voiture de fonction, donc pas d'assurance, d'essence, d'entretien, et pas de voiture à acheter... Ce qui représente un coût un peu plus important qu'une réduction sur la facture d'électricité. Y'a peut être des assistés chez edf, mais c'est comme partout, pas plus qu'ailleurs. Oui c'est la crise, mais tous les gens qui travaillent et paient la dîme sont dans le même train. Faudrait pas oublier de regarder où il va par contre, pendant qu'on cherche des coupables.
Réponse de le 27/05/2014 à 20:24 :
@René: sans prendre le parti des jaloux: 1) faire les 3x8 et les jours fériés signifie aussi gagner plus étant donné les majorations. 2) on est pas obligé de faire un métier "éreintant" toute sa vie, et on ne peut donc pleurnicher que c'était dur si on a choisi 3) je trouve anormal que tout le monde ne soit pas sur le même système, à savoir 42 ans pour tous de cotisation et 25 dernières années pour le calcul des prestations de retraite :-)
Réponse de le 27/05/2014 à 22:42 :
Savez vous que ... la caisse de retraite des IEG est excédentaire et qu'on tape dedans pour boucher le trou de la caisse de retraite générale ? Savez vous que la CAMIEG qui est elle aussi excédentaire l'Etat tape dedans pour boucher le trou de l'Assurance Maladie ? Ah oui, la CAMIEG et la CNIEG n'attendent pas l'intervention de l'Etat pour être rebouchée. C'est la même à la SNCF. C'est la caisse générale qui est mal gérée ... celle du privé donc.
Réponse de le 28/05/2014 à 1:31 :
@@Patrickb: c'est un discours qu'on a entendu maintes fois...jusqu'à ce qu'on découvre que ces caisses bien gérées ne l'étaient pas et qu'on balance le bébé à moitié mort au régime général. Cela dit, je répète qu'il est anormal que les règles de retraite ne soient pas les mêmes pour tous !!!
Réponse de le 30/05/2014 à 12:19 :
C'est incroyable comme les gens qui n'ont pas réussi à entrer dans une boite peuvent être jaloux de ceux qui ont réussi...
Il fallait travailler un peu plus à l'école et toi aussi tu pourrais avoir un bon job :))
a écrit le 27/05/2014 à 14:57 :
il est temps d'arrêter le jeu de massacre........ et que l'état reprenne les rênes chez EDF....... coûts de production en explosion..... coût de prolongation de nos vielles centrales, hors de prix, pour 15 à 20 ans de prolongation.......

tout cela devient totalement ahurissant, et sera encore pire si plus d'actionnariat privé......
Réponse de le 27/05/2014 à 16:02 :
Parce que vous croyez que lorsque on détient 84% du capital d'une société on ne contrôle pas toutes les décisions ?
a écrit le 27/05/2014 à 14:50 :
on continue dans l'ultralibéralisme comme on le fait depuis 30 ans !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :