Le déficit public réduit de 2,6 milliards d'euros en avril

 |   |  200  mots
Les recettes de l'Etat ont progressé de 2,2 milliards d'euros, atteignant le montant de 93 milliards d'euros au 30 avril 2014, détaille Bercy. /Reuters
Les recettes de l'Etat ont progressé de 2,2 milliards d'euros, atteignant le montant de 93 milliards d'euros au 30 avril 2014, détaille Bercy. /Reuters (Crédits : reuters.com)
Le déficit de l'Etat s'élevait à 64,2 milliards d'euros fin avril. Le recul par rapport au même mois de l'année 2013 s'expliquerait essentiellement par une forte augmentation sur un an des rentrées générées par l'impôt sur le revenu, selon le ministère des Finances.

Un petit pas de plus vers l'objectif du gouvernement de réduire le déficit public, de manière à ce qu'il atteigne fin 2014 le niveau de 3,8% du produit intérieur brut, contre 4,3% en 2013. Fin avril, le déficit de l'Etat français s'élevait à 64,2 milliards d'euros, soit 2,6 milliards de moins qu'à la même date en 2013, a annoncé le ministère des Finances.

Les dépenses ont reculé de 1,8 milliard d'euros, pour s'établir à 138,6 milliards d'euros le 30 avril. Les recettes, en revanche, ont progressé de 2,2 milliards d'euros, atteignant le montant de 93 milliards d'euros, précise le ministère.

Augmentation des recettes de l'impôt sur le revenu

La progression des recettes nettes s'explique en particulier par une forte augmentation sur un an des rentrées générées par l'impôt sur le revenu, qui ont grimpé de 20% environ pour atteindre 27 milliards fin avril.

Au contraire, les recettes de l'impôt sur les sociétés ont baissé de 22% environ sur un an, à 9 milliards d'euros. Cet écart sur l'impôt sur le revenu "résulterait en partie d'un effet calendaire lié à la fusion des avis d'imposition d'impôt sur le revenu et de contributions sociales", explique le ministère.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/06/2014 à 16:46 :
Je ne comprends pas le calcul : 2.2 milliards de hausse des recettes et 1.8 milliards de baisse des dépenses = un déficit réduit de 4 milliards et non pas de 2.6 !!!
Cherchez l'erreur !!!! Qui a piqué les 1.4 milliards qui manquent ?
a écrit le 08/06/2014 à 19:51 :
L exaspération c est quand il te faut payer 1500 euro impôts compris, de plus que ton voisin social pour habiter dans la même surface
a écrit le 08/06/2014 à 9:07 :
Grand silence pendant les années 2002-2012 de baisses d'impôt, il fallait mieux emprunter ! Mais dès qu'on les augmentent, on hurle au raz le bol fiscal ! Merci pour la dette.
a écrit le 06/06/2014 à 19:46 :
Il n'y a aucune hausse de recettes fiscales: auparavant, la CSG était payée en une seule fois, en novembre, sans possibilité d'ailleurs de mensualiser. A compter de 2014, la CSG (et taxes annexes...) est comprise dans les acomptes, par 1/3 ou mensualises. Ce n'est rien d'autre qu'un décalage d'encaissement; en novembre, leurs recettes seront en chute libre. Une intox de plus, en somme...
a écrit le 06/06/2014 à 15:10 :
Comment réduire le déficit sur le dos des citoyens ??? 20% de plus ?
Et après, ils ont peur que l’on finisse tous dans la rue ? On devrait déjà y être !!!
a écrit le 06/06/2014 à 14:23 :
L'Austerité d'Hollande me surprant.

Lui qui etait contre.. comprends pas qu'il nous l'aie infligé.

Pourquoi toute cette austerité balancé par les socialistes ??
a écrit le 06/06/2014 à 12:54 :
Petit rappel, c'est le déficit qui baisse et non la dette!!! De plus, ce déficit baisse grace à de l'impot payé à l'avance (date avancé).
a écrit le 06/06/2014 à 12:01 :
Et bien c'est terrible... Alors que l'IR a augmenté par effet anticipé de 5 Milliard ( donc il y aura moins de rentré que prevenu en fin d'année ), il manque encore de l'argent, et on explique qu'il faut encore rajouter 4MD dans le correctif budgetaire a venir... Il n'y a aucune bonne gestion, et le systeme est FOU !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :