Le code informatique en primaire en initiation à la rentrée, annonce Hamon

 |   |  267  mots
« La question n'est plus de savoir s'il faut apprendre l'informatique et son langage, mais de savoir comment, pour quels usages, et à quelle étape du cursus le faire » affirme Benoît Hamon.
« La question n'est plus de savoir s'il faut apprendre l'informatique et son langage, mais de savoir comment, pour quels usages, et à quelle étape du cursus le faire » affirme Benoît Hamon. (Crédits : ©REUTERS/Stephane Mahe)
Le ministre de l'Education indique que l'apprentissage de la programmation informatique sera proposé de manière facultative sur le temps périscolaire aux élèves du primaire, dans une interview une JDD.

Tous développeurs ? La programmation informatique sera enseignée dès l'école primaire et dès la rentrée. Du moins en initiation et de façon facultative. C'est le ministre de l'Education, Benoît Hamon, qui l'annonce dans une interview au Journal du dimanche.

« Dès septembre, je favoriserai en primaire une initiation au code informatique, de manière facultative et sur le temps périscolaire. Nous avons lancé le 19 juin un appel aux associations pour structurer une offre nationale » confie le ministre.

 

Réaliser des applications avec des algorithmes simples

Benoît Hamon indique que cette initiation « devrait être inscrite dans les programmes du second degré », précisant que les professeurs de technologie et de mathématiques « pourraient, plus naturellement que d'autres, être des pédagogues du code. »

 

« La question n'est plus de savoir s'il faut apprendre l'informatique et son langage, mais de savoir comment, pour quels usages, et à quelle étape du cursus le faire » affirme le ministre. « Le Conseil supérieur des programmes a posé de premières exigences : l'élève doit connaître les principes des langages de programmation et être capable de réaliser des applications utilisant des algorithmes simples. »

 

Equiper 100% des enseignants et 70% des élèves en 2020

Encore faut-il disposer des bons outils matériels et logiciels. Le ministre annonce que le lancement « avec Arnaud Montebourg, d'un grand programme en faveur de la filière industrielle française du numérique éducatif ». Ainsi, « 70 % des élèves du primaire et de collège et 100% des enseignants » seront équipés « à l'horizon 2020 en PC-tablettes dotés de ressources pédagogiques numériques. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/07/2014 à 14:14 :
Pourquoi pas.
Mais s'il s'agit d'une activité périscolaire tout le monde risque de ne pas être logé à la même enseigne.
Il faudra faire le choix d'un langage (harmonisation ou pas). Qui sera en mesure d'assurer un enseignement de qualité ? Les compétences au sein du corps professoral et du monde associatif seront très inégales.
a écrit le 15/07/2014 à 14:09 :
L'ennuyeux, dans cette annonce, c'est qu'elle décrédibilise le ministre. Proposer du "code", alors que le besoin est l'usage des outils, c'est bien montrer que l'E.N. ne maîtrise pas son discours. Le "code" n'a AUCUN INTERET, sauf pour les professionnels. (Pratiquant l'informatique (avant même qu'elle ne devienne micro) sur un nombre considérable de processeurs/OS/langages...). Un rien de logique booléenne, un petit rappel de calcul en bases différentes, et "roule ma poule". QUI connait le fonctionnement (a fortiori la conception) de l'automobile qu'il conduit chaque jour ? (et c'est autrement plus dangereux que l'informatique...).
Réponse de le 15/07/2014 à 17:16 :
+1 ( on dirait la suite du Plan Calcul )
Réponse de le 18/07/2014 à 17:26 :
Le code n'est absolument pas réservé à des professionnels de l'informatique. La connaissance de plusieurs langage est nécessaire dans des domaines aussi variés que l'ingénierie, la finance ou l'analyse statistqiue. Donc un peu de logique booléenne et de calcul comme vous le dites si bien ne suffira pas.
Vous dites que le code n' a "aucun intérêt". Mais vous vivez sur quelle planète pour dire de pareilles inepties ? Pour votre information, le mécanisme de déclenchement de l'arme nucléaire à distance repose sur du code informatique: je pense que cela suffira à vous convaincre que le code peut-être dangereux !!!


Cette réforme a sur le fond le mérite de vouloir s'adapter aux évolutions technologiques !
a écrit le 15/07/2014 à 13:59 :
Ils sont déjà Champions "C majuscule s'impose" de la Playstation IV, Nintendo DS, la XBox 360°, la psp, ... à ne pas confondre l'informatique et la MégaDrive. Ils s'envoient 1000 sms par jour.
a écrit le 15/07/2014 à 12:41 :
Parler , écrire , compter ce devrait être la priorité. Puis quitte à faire des travaux pratiques, autant apprendre à visser et dévisser une vis, couper une planche, faire un schéma, .... Des choses bien plus utile que programmer.
C'est pas matrix, une maison ne se code pas. Elle est réelle et il faut savoir la construire.
Réponse de le 16/07/2014 à 20:51 :
Bien parlé Hugo.
Réponse de le 18/07/2014 à 17:13 :
Tout ce que vous utlisez aujourd'hui que ce soit au niveau électronique, médical, internet, TV, automobile.... enfin tout ce qui fait le monde moderne repose sur du code informatique.
Donc maîtriser cette outil s'avère plus que nécessaire pour les générations futures si la France ne veut pas se retrouver à la traîne !
a écrit le 15/07/2014 à 11:01 :
Parler , écrire , compter ce devrait être la priorité. Mais bon, on est plus à une réformette inutile près.
Réponse de le 18/07/2014 à 17:10 :
Ce n'est pas parce que ces acquis ne sont pas maîtrisés par certains qu'il faut loger tout le monde à la même enseigne ! Cela s'appelle le nivellement par le bas.
Au contraire c'est une réfrome éminement intelligente pour une fois !
a écrit le 15/07/2014 à 7:19 :
et pourquoi pas le maniement des armes
Réponse de le 15/07/2014 à 11:30 :
Ca s'est fait, jusqu'en 1914 au moins.
C'était aussi dans les programmes scolaires d'URSS ("aujourd'hui, examen de démontage de kalach' dans le noir, comptant pour le diplôme ; demain, épreuve de marxisme-léninisme")
Et ça se fait encore dans plein de pays, au programme officiel ou en périsclaire (Palestine…).

On y reviendra…
a écrit le 15/07/2014 à 3:28 :
Des commentaires n'ont pas été publiés . Merci .
Réponse de le 15/07/2014 à 9:33 :
tant mieux, on a pas à lire vos m...
Réponse de le 15/07/2014 à 11:46 :
Heureusement que des gens écrivent des choses intéressantes, que l'on soit d'accord ou pas, parce que vous ne semblez pas capable d'exprimer un point de vue .
Votre intervention manque beaucoup de courtoisie et je la trouve grossière .
Réponse de le 15/07/2014 à 11:58 :
Vous ne maitrisez pas le français.
J'espère que vous n'êtes pas enseignant, parce qu'il ne faudrait plus s'étonner du peu de vocabulaire qu'ont les enfants .
Réponse de le 15/07/2014 à 18:50 :
@ kalvin C'est quoi ...?????????????????????????????????
Réponse de le 15/07/2014 à 22:32 :
Pourquoi, vous les avez lues avant?
Ou vous préférez les images?
Réponse de le 15/07/2014 à 22:48 :
Ai je affaire à un journaliste de la rédaction de La Tribune ou à un ... malade ?
a écrit le 14/07/2014 à 23:56 :
L'idée est bonne, mais la mise en oeuvre va augmenter l'inégalité des élèves dans les apprentissages, puisque facultative et à l'initiative des collectivités!
Bref une mobilisation des médias pour un immobilisme des stratégies.... Un peu comme Giono avec son "voyageur immobile"... Mais lui au moins, il donnait du rêve!
Réponse de le 18/07/2014 à 17:19 :
Et alors, doit-on priver une partie de la population du progrès sous prétexte que cela creusera les inégalités ? Si c'est le cas, égalité pour tout le monde et progrès pour personne alors ?
a écrit le 14/07/2014 à 23:40 :
Le gouvernement Hollande aura fait TOUT FAUX jusqu'au bout: Leur seule qualité? La constance... dans l'échec!

Alors que plus de 30% des élèves quittent la scolarité obligatoire sans savoir lire et écrire correctement (on ne parle même pas du calcul), voilà que les sous-doués du gouvernement se proposent de passer du temps à enseigner la programmation informatique.

Sachez bande de clowns que pour programmer, il faut savoir lire, écrire et connaître les mathématiques au delà de "2+2=4". Qui plus est, si vous ne parlez pas ou au moins comprenez l'anglais vous êtes perdu
Réponse de le 14/07/2014 à 23:51 :
C'est bien regrettable cette exigence de l'anglais ... non ? Ne pas oublier non plus que les deux tiers ou presque des diplômés ne savent pas écrire ou formuler correctement une idée ...
a écrit le 14/07/2014 à 23:24 :
D’abord les bases du français et du calcul qui ont déjà bien du mal a être bien enseigné et ensuite le reste au secondaire, a moins d'en faire des déracinés!
a écrit le 14/07/2014 à 23:02 :
Espérons qu'ils formeront des hackers , pour que les pauvres pillent les riches. Car tout le monde ayant le bac avec le bulletin de naissance, il faudra trouver quelque chose d'original, on est à l'éducation nationale, par sang bleu!
Réponse de le 14/07/2014 à 23:39 :
Commentaire réaliste ! Ce Bac en question NE SIGNIFIE PLUS RIEN ... ou si peu !
Réponse de le 15/07/2014 à 5:49 :
Une réforme indispensable ; la suppression du Bac comme critère d'admission à un enseignement supérieur pour les PERSONNES ADULTES ! Question de bon sens, de réalisme ... d'entendement aux réalités humaines les plus élémentaires !
Réponse de le 15/07/2014 à 18:39 :
Vous avez entièrement raison, ce diplôme ne signifie plus grand chose ...
a écrit le 14/07/2014 à 15:36 :
Il souhaite que soit proposée « en primaire une initiation au code informatique, de manière facultative et sur le temps périscolaire. Nous avons lancé le 19 juin un appel aux associations pour structurer une offre nationale », précise-t-il." Ce n'est pas l'appel du 18 juin Bon attendons mais en attendant, le ministre annonce le lancement « avec Arnaud Montebourg, d'un grand programme en faveur de la filière industrielle française du numérique éducatif ». Ainsi, « 70 % des élèves du primaire et de collège et 100% des enseignants » seront équipés « à l'horizon 2020 en PC-tablettes dotés de ressources pédagogiques numériques. » C'est juste un gros gros contrat qui va éventuellement aider à la prochaine campagne électorale!
a écrit le 14/07/2014 à 15:25 :
l'informatique c'est ceux qui n'y connaisse rien qui en parle le mieux...
Ca serait sympa que un journliste lui pose une question: du style son language de progamation favorie ??? quel compilateur il sugere pour C++? ce qu il pense de l open source ?
Réponse de le 15/07/2014 à 11:33 :
<troll on> C++ ? c'est ringard… il faut passer à Swift<troll off>

Sérieusement, je suis convaincu que, s'il faut en passer par le codage en primaire (ce qui reste une connerie…), le "moins pire" est certainement la "triade html + css + javascript", le tout "au dernier indice (html 4est une erreur de la nature).
a écrit le 14/07/2014 à 14:51 :
C'est quoi le rapport entre la programmation et les math? Encore une preuve que nos élus ne vivent pas dans le même monde que nous...
a écrit le 14/07/2014 à 12:55 :
Faudrait d'abord savoir lire, écrire, compter, plus quelques bases de la vie en société, qui ne passe pas par réclamer toujours plus. Quant au reste, cela passe après.
Réponse de le 14/07/2014 à 14:54 :
D'accord avec vous. On travail tous sur ordi mais combien d'entre nous allons modifier les programmes? Pas loin des 0%; en plus plus on avance et plus nos ordinateurs sont bridé par le service informatique... Mieux vaudrait plus insister sur le français et éventuellement sur l'anglais qui deviennent de plus en plus invasive et non connue, de plus les ordi ne savent toujours pas faire des phrases correctes...
a écrit le 14/07/2014 à 12:35 :
Revenons sur terre !
Les professeurs sont totalement incompétents et il y a 30000 écoles primaires en France.
Réponse de le 14/07/2014 à 13:53 :
...net
Un génie est souvent mono disciplinaire; alors pourquoi demander aux profs notamment à ceux du primaire de tout savoir faire et d'avoir toutes les compétences dans tous les domaines?
Les parents, qui pourraient s'averer, eux, compétents, sont aussi là pour les seconder, tout comme d'autres agents qui viendraient de la fonction publique.
Regardez et interprétez la réalité en face ...et balayez devant la porte avec honnêteté!
30 000 déplacés ou bénévoles pour dépister précocement les génies informatiques du futur. Super!
a écrit le 14/07/2014 à 11:33 :
ici !!!! chacun en quelques lignes , vient de ramener sa science , le bon sens la cohésion c'est pas pour deux mains , sur un clavier .
Réponse de le 14/07/2014 à 14:02 :
J'ai aide une institutrice a donner des cours d'informatique simple (recherche sur internet) parce que "moi on m'a pas formee pour ca". Comment voulez vous que l'on aprenne aux enfant comment coder.
Le web 3.0 ne demande pas de codeur, qui sont delocalises en Inde mais des concepteurs, de personne qui ont une vision systeme pas qui pensent avec leur clavier. Un guerre de retard ...
a écrit le 14/07/2014 à 10:33 :
html ne sert qu'a présenter l'information sans le reste on fait du web 1.0 statique
programmer ce n'est pas faire du html il n'y aucune instruction conditionnelle
Réponse de le 15/07/2014 à 12:02 :
Navré de vous contredire, mais votre vision de html est totalement obsolète.

Avec html 5 et css 3, vous pouvez faire des petites applications tout à fait sympathiques, fonctionnant sur évènements (en particulier, vous devriez jeter un coup d'œil aux fonctions de la balise canvas). Et si vous ajoutez JavaScript (qui contient les instructions conditionnelles de vos rêves mais, au risque de vous décevoir, n'a pas retenu l'instruction "goto" ;-/ ), vous pouvez réaliser à peu près n'importe quel programme pas trop gourmand en temps de calcul (encore que le multithread, bien qu'inconfortable, arrange bien les choses dans ce domaine). Et si ça ne vous suffit pas, utilisez SVG (graphique vectoriel - 2D seulement hélas) ou MATHML (formules mathématiques, avec le potentiel pour réaliser l'IHM d'un MatLab en JS), ou une flopée d'autres extensions XML…

C'est très puissant entre les mains d'un "pro", et pourtant un débutant "pur" pourra sortir des petites choses en peu de temps (un peu comme le basic entre 1965 et 1985). C'est portable sur n'importe quel navigateur correct, c'est utilisable en local comme à travers un serveur.
Et puis, c'est 100% "libre"

Mais au risque de me répéter, imposer le codage en primaire, c'est con comme une pelle sans manche. À chercher à normaliser les cerveaux sur un mode algorithmique, c'est fabriquer des exécutants et détruire les esprits "non linéaires". Pire, c'est Verlaine qu'on assassine
Sans pour autant "gagner" un seul codeur par rapport au volontariat.
a écrit le 14/07/2014 à 10:26 :
Pourtant lui n'a pas fait beaucoup d'études…
Il ferait mieux de s'occuper à ce que la matière grise ne s'exile pas sous des cieux plus cléments.
Réponse de le 14/07/2014 à 23:44 :
Il ferait mieux de s'occuper d'autre chose certes, quant à la matière grise en question, du bidon ! Qu'ils partent si ça leur chante ...
a écrit le 14/07/2014 à 10:21 :
Belle intention....
En espérant que les syndicats enseignants ne s y opposent pas...
Prochaine étapes la mise en place d école primaires bilingues... Et la on aurait enfin de quoi redevenir un nation capable de briller...
a écrit le 14/07/2014 à 10:12 :
Idée louable (ca me rappelle ma jeunesse aves les MO5 et ca m'a plutot ete utile ) mais ou vont-ils trouver les intervenants ?
a écrit le 14/07/2014 à 9:51 :
l'enjeu est plus vaste que le pour ou contre , d'un volontariat ou d'une generalitée d'enfants instruits , mais technologiquement je le vois depuis quelques décennies nous devenons en europe de plus en plus dépendants des autres et notre ignorance technologique va en s'accroissant , pourtant il existe des pays plus pauvre qu'en europe ( l'Inde ) ou les programmeurs foisonnent qu'ils soient avec des diplômes ou des autodidactes , cela existe et l'Inde exporte sa matière grise et la filière recrute chaque année des milliers de programmeurs indiens , pourquoi les européens seraient condamnés qu'a être des consommateurs passifs ou au chômage ? , ne pas contrôler une technologie c'est le risque d'en devenir dépendant par autrui .. le risque est réel et cela s'aggrave , il va falloir s'y mettre ..
Réponse de le 14/07/2014 à 12:34 :
Bons et commentaires
Nous avons en France trop de ministres qui se succèdent au fil du temps et cela conduit à trop d'incohérence dans le système éducatif.
Il serait bon que nos gamins apprennent à bien lire et à écrire en primaire avant de de proposer ce genre d'exercice.
Pauvres profs quand même, il faudrait arrêter de les prendre pour des bonnes à tout faire.
Leur cerveau ne peut quand même pas assimiler toutes ces données ministérielles.
Dépêchons auprès d'eux d'autres fonctionnaires qui se la coulent douce ailleurs pour les aider. Il y a en plein au placard dans leur ministère (entre autre).
a écrit le 14/07/2014 à 9:30 :
Nono, encore non pour deux raisons ( c'est in informaticien qui s'exprime )
1- un programme d'équipement national on sait déjà ce que ça donne : a peine livré , déjà obsolete.
2- la meilleure façon d'apprendre l'informatique à l'école ça commence par apprendre le français (sémantique et syntaxe) c'est une hérésie de vouloir apprendre à coder en langage informatique si on ne maitrise pas son propre langage courant.
3- les langage informatique évoluent tous les jours, et se rapproche de plus en plus des langues humaines. alors ...
Réponse de le 15/07/2014 à 3:00 :
Exact !
a écrit le 13/07/2014 à 19:18 :
Si ce n'est pas proposé c'est de la faute au maire : facile pour le ministre.
a écrit le 13/07/2014 à 19:17 :
en dehors mes frasques .... nous sommes obligés de faire en plus de l'école .... l'école à la maison ... sinon rien ne rentre ! (ps; je n'ai que le certificat d'étude's)
a écrit le 13/07/2014 à 19:10 :
l ekol c nul on i va pa ! loooooooool
a écrit le 13/07/2014 à 19:07 :
C'est un peu facile pour ce gouvernement de projeter les solutions qu'ils auraient d'eux-mêmes dû apporter sur les enfants. Aucun membre de ce gouvernement ne sait programmer. Qu'ils dégagent.
a écrit le 13/07/2014 à 18:19 :
Au lycée, ou fin collège pourquoi pas ! Mais en primaire ??? Ils ne vont rien comprendre ! ça va les dégouter
Réponse de le 14/07/2014 à 0:57 :
STUPIDE - il ferait mieux de supprimer l'ecole le mercredi -
Réponse de le 15/07/2014 à 7:42 :
Et de supprimer cette entité que représente le Bac ... diplôme de lycée demandé sans plus de forme à toute personne adulte qui souhaite s'inscrire dans un cycle de formation ou d'études supérieures ...Totalement absurde en vérité ...
a écrit le 13/07/2014 à 18:11 :
Au delà de l'utilité de cette activité PERISCOLAIRE, c'est la question du FINANCEMENT qui risque de faire grogner le contribuable... Tant que les parents y mettent de leur poche, peu importe l'activité. Dans le cas contraire, cela s'appelle une SUBVENTION!
a écrit le 13/07/2014 à 17:12 :
“J’ai pris un cours de lecture rapide et j’ai pu lire « Guerre et Paix » en vingt minutes. j'ai rien compris ....
Réponse de le 13/07/2014 à 18:10 :
Pour comprendre, il faut lire le 1er chapitre et le dernier et vous avez l'histoire. Entre les 2 c'est du remplissage.
Réponse de le 13/07/2014 à 22:02 :
Alors c était un mauvais cours

La lecture rapide est une technique on sait quand on maitrise.

Vous vous avez fait du survol. Vous avez perdu et restez au port.

Les autres continuent sans vous point.
a écrit le 13/07/2014 à 17:09 :
Avant d'apprendre à programmer il faudrait comprendre les instructions employées essentiellement en langue anglaise, or il n'a jamais été démontré que les expérimentations de ces 20 dernières années sur l'apprentissage anticipé de l'anglais apportait une plus grande maîtrise au niveau secondaire ou supérieur. D'après ce que j'ai pu voir autour de moi, j'ai plutôt l'impression que l'apprentissage anticipé de l'anglais est une perte de temps sans la motivation et la rigueur nécessaire à la maîtrise du savoir.
a écrit le 13/07/2014 à 17:06 :
pourquoi pas des cours de Nintendo, xbox à la con ....et autres consoles .... pour les math, écriture .... on verra plus tard ! Les notes du BAC .... c'est l'école des fans !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 13/07/2014 à 17:19 :
Les universités américaines vont bien proposer des cours de jeu vidéo et comme nous sommes vassalisés par les USA... Vive les états-unis d'Europe!
Réponse de le 15/07/2014 à 3:27 :
Quand on pense que ce diplôme de lycée est depuis toujours le critère d'accès à des études supérieures - demandé a toute personne adulte - on croit rêver ......... !
a écrit le 13/07/2014 à 16:36 :
Quel est le lobby qui a convaincu ce 'ministre' de prendre une telle décision ?
Réponse de le 13/07/2014 à 17:10 :
Probablement un groupe d'universitaires en informatique au chômage...
a écrit le 13/07/2014 à 16:35 :
Qu'il commence,le cobol ,fortran,et le basic,et le système polonais,après UNDERSTAND
Réponse de le 15/07/2014 à 11:42 :
directement en binaire, perforé dans le silex
Réponse de le 15/07/2014 à 14:27 :
Le cobol ?...vous êtes sévère.
a écrit le 13/07/2014 à 15:34 :
À l'école j'ai appris le LOGO en 1984 dans un petit village de campagne paumé au fin fond du Doubs. Avec le recul, je trouve que c'était une très bonne idée de mon instit et qui a grandement contribué à me forger intellectuellement.
Je suis intimement convaincu de la pertinence de généraliser ce type d'apprentissages.
a écrit le 13/07/2014 à 15:33 :
dés que l'état se mêle des nouvelles technologies , c'est le fiasco complet.
on se souvient en rigolant encore des TO7 et MO5 qui avaient fini au fond des placards.
Réponse de le 13/07/2014 à 17:05 :
@LETROLL
Un peu de respect pour le MO5 et le TO7 ! :)
C'est avec cela que tout les trentenaires ont découvert l'informatique ! Et c'est grâce à ces PC que certains ont eu la vocation (avec les 6128 et les bon vieux Asmtrad )
Heureusement qu'ils ont fini dans les placards ! Si vous avez un PC de plus de 10 ans chez vous, c'est que vous avez des soucis financiers ou alors c'est que vous faites que du traitement de texte et du net (et encore avec les animations flash d'aujourd'hui, elle ne fonctionnerait plus sur certains vieux PC).
Réponse de le 13/07/2014 à 22:05 :
30 ans nés en 85 donc 10 ans en 95 ça faisait longtemps que les mo5 était a la poubelle.
Réponse de le 14/07/2014 à 9:57 :
a letroll , les MO5 et TO7 a l'époque j'ai connu , c'était de la bêtise car il n'existait pas a l'époque un standards informatique universel , les marques avaient des différences entre basic ou autres processeurs utilisés et ressources qu'il était garanti d'un crash de cette idée de l'époque , en plus il y avait aussi commodore ou il se vendait plus de C64 que de MO5 ou TO7 , les amstrad aussi se vendaient bien a l'époque , le gouvernement de l'époque avait voulu ainsi promouvoir un constructeur national en perte de vitesse , l'échec fut patent , en 1988 ils remirent le plat avec un PC 8088 toujours de la meme marque , cela n'a pas duré 1 an a l'époque .. la faute a des standards qui n'étaient pas encore Universel et dans tous les foyers , de nos jours tout le monde a un équipement standards autour du X86 processeurs et windaube voir d'autres OS .. cela est plus aisé a apprendre un language comme le C , mais a l'époque c'était vraiment prendre des risques vu la concurrence et les différences technologiques
Réponse de le 14/07/2014 à 20:34 :
@Benoit
J'aurai du préciser autour de la quarantaine ;)
Vu j'arrive bientôt sur ma 37 ème année .
a écrit le 13/07/2014 à 15:18 :
30% des eleves de CM2 ne savent pas lire le FRANCAIS quand ils entrent au college, mais cela Hamon s'en fiche a priori.
On commence par des fondations solides avant de construire les etages et de faire de la com' qui sert a rien a part flatter l'ego d'un ministre arriviste. Et l'apprentissage de l'anglais en primaire on en est ou ? Ca serait plus utile que d'avoir des neuneus devant un ecran 24h/24
Ces ministres sont un vrai sac de billes en bois.
Ah et pour info, il y a 25 ans, la programmation informatique existait en primaire, elle se faisait sur des ordinateurs MO5. Mais le politicien a la memoire d'un poisson rouge pour defaire, faire et refaire, pendant que le pays fait du surplace.
Réponse de le 13/07/2014 à 17:15 :
Par contre, dire que 20 % a du mal à s'exprimer en français et à écrire le français sans fotes d'aorthaugrafes à chaque frases, ça je peu le croare.
Sérieusement, je suis tout à fait d'accord avec vous sur l'apprentissage en prioritaire de l'anglais qui est d'un niveau catastrophique en France.
a écrit le 13/07/2014 à 14:22 :
J'ai écrit des milliers de lignes en basic...et je suis toujours nul en informatique. Par contre, je me souviens qu'au lycée dans les années 60, dès la 6° nous avions des cours de "travail manuel", menuiserie, poterie, reliure, tressage du rotin...Nous utilisions des tas d'outils, même coupants, si, si, des ciseaux à bois, des scies etc... et après plusieurs heures passées à notre ouvrage nous avions le plaisir de voir un objet fini ET utile. Le travail manuel, c'est du concret et personnellement j'ai toujours du plaisir à réaliser quelque chose avec mes mains. Des fondations à la charpente, de l'électricité à la plomberie, de l'isolation au chauffage, pas un artisan ne met les mains dans les constructions ou rénovations que j'ai pu faire dans mes chantiers personnels. Je pense que c'est cette ouverture sur le travail manuel au lycée, et grâce aussi à un prof qui à l'époque déjà avait auto-construit sa maison que j'ai cette envie de "faire". L'informatique donnera-t-elle le même plaisir du "faire"?
Réponse de le 14/07/2014 à 10:01 :
bien sur que l'informatique peut faire plaisir aussi , on comprendre les algorithmes via un enseignant qui peut vous apprendre comment un jeu fonctionne par des conditions donc des mathématiques , meme l'eleve le plus nul peut via sa passion devenir un génie , il suffit de l'instruire là ou il est passionné et vous en ferez quelqu'un .. par contre l'eleve pour qui cela n'est nullement sa tasse de thé , il faut découvrir ce qui le motive , cela peut-être un challenge pour l'adulte
a écrit le 13/07/2014 à 14:07 :
C est deja plus le boulot de l école d apprendre ce genre de choses à des enfants que de leur apprendre que papa porte une robe ...
a écrit le 13/07/2014 à 13:46 :
Génial je vais ressortir le TO5 de mon papa !!
A ces socialistes toujours nostalgiques.
a écrit le 13/07/2014 à 12:56 :
Seigneur, pardonnez-leur car ils ne savent ce qu'ils font ...
a écrit le 13/07/2014 à 12:56 :
Je ne comprend pas ce qui est sous-entendu par "codage informatique", du point de vue pratique.
Va t-on inculquer le principe du langage objet ? un peu de théorie du langage ? la philosophie de couches applicatives ethernet et le fonctionnement d'un réseau ? le langage-fonction ?
Réponse de le 13/07/2014 à 17:13 :
On va apprendre à des écoliers à compter en binaire tandis que la plupart ne sait pas compter jusqu'à dix en base décimale...
Réponse de le 14/07/2014 à 10:05 :
vous etes drôles , déjà aucun enseignant meme dans les années 70 n'a proposé des cours sur le Binaire .. ce serait trop long et trop complexe meme pour un ado assez exceptionnel au niveau QI alors l'ensemble , la base décimale est un fondement , l'hexadécimal est la base de toute l'informatique depuis 40 ans .. certains qui nous pourrissent la vie avec leurs virus en savent quelque chose et pour nombre ils ont pas tous appris ce qu'ils savent a l'école mais derrière l'écran .. alors ..
a écrit le 13/07/2014 à 12:46 :
Quand j'entends ce sinistre, j'ai envie de lui en coder une !
Ce qui est sûr, c'est que les parents d'élèves, sans formation particulière en informatique, ont réussi à décoder son discours et celui de lala najat sur la théorie du genre et sur l'abc de l'égalité à l'école. No pasaran !
a écrit le 13/07/2014 à 12:44 :
lire, écrire, compter .... ? ? ?
ce ne serait pourtant pas con ......
a écrit le 13/07/2014 à 12:40 :
D'accord s'ils savent déjà lire, écrire et compter "basiquement" !
Mais bon, c'est déjà ça si ça leur permet de savoir compter de 0 à 1 et de connaître le sens du verbe coder !
Réponse de le 13/07/2014 à 12:59 :
ya pas mieux !
a écrit le 13/07/2014 à 12:28 :
ce n'est que de l'esbrouffe médiatique d'Hamon. Ce seront les mairies si elles le souhaitent qui le feront et non Hamon et l'éducation nationale. Il veut faire payer et commander les maires.

"SUR LE TEMPS PÉRISCOLAIRE
Il souhaite que soit proposée « en primaire une initiation au code informatique, de manière facultative et sur le temps périscolaire. Nous avons lancé le 19 juin un appel aux associations pour structurer une offre nationale », précise-t-il."
a écrit le 13/07/2014 à 12:24 :
Je devais être dans une école primaire en avance sur son temps. Il y a 30 ans mon école primaire faisait des cours de Basic. Facultatif bien sûr, et après les horaires de classe, une garderie utile quoi ! Mais c'était une autre époque ...
Réponse de le 13/07/2014 à 14:08 :
On devait être dans la meme alors parce que moi aussi je les ai suivi les cours de basic avec des mo5 lol ...
Réponse de le 13/07/2014 à 17:31 :
Pareil MO5 et TO7.
Et d'ailleurs cela a permis de comprendre l'algorithmique, de créer mes premiers programmes et de m'intéresser vraiment à l'informatique.
a écrit le 13/07/2014 à 12:18 :
urgent donner des cours de comptabilité à l'UMP ... au PS ça doit du même ressort ... et chez les verts de terre !.... "Benoït " tu as du boulot !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 13/07/2014 à 12:12 :
il faut des cours de math à l'UMP pour apprendre à faire les comptes .... pour des gens qui veulent diriger la France !
Réponse de le 13/07/2014 à 12:28 :
mais aussi aux fédérations socialo du Nord, PACA, Gard, aux camarades Guerini, Ayraualt, Désir, Cahuzac, Andrieux, Dray etc...qui confondent comptes personnels et comptes publics.Ce sont des condamanés pour délits....
Réponse de le 13/07/2014 à 14:10 :
Non eux c est des cours de morale dont ils ont besoin surtout
Et pour 85% d entre eux et de leurs collègues PS UDI EELV etc faut les mettre en taule
a écrit le 13/07/2014 à 11:43 :
Du grand n'importe quoi... déjà c'est fait à la va vite, de plus ce seront plus des garderies avec ordinateurs que des cours de code... Pour que l'on puisse avancer et lancer une génération de jeunes formés au code il faudrait non pas que ce soit facultatif, mais au programme ! Par exemple remplacer les heures de "Technologie" qui ne servent à rien par des heures de code avec un vrai professeur qui s'y connaît et pas une association qui va embaucher des bénévoles qui savent se débrouiller sur Word, Excel et PowerPoint...
Réponse de le 13/07/2014 à 12:47 :
Le mieux ? open office !
on peut ecrire dans n'importe quel format ... sans formation !
Réponse de le 13/07/2014 à 16:55 :
Linux ... et open office ... c'est gratuit!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 14/07/2014 à 9:40 :
Linux c'est bien mignon mais en terme d'interface et de production on est encore LOIN de BSD en terme de stabilité. Par ailleurs faire des macros en Open Office Basic ... rien qu'a voir la documentation on peut commencer à rire .
Réponse de le 15/07/2014 à 13:47 :
@Vive Linux... Linux pas stable ? Je n'ai pas de statistiques, mais mon expérience sur diverses distributions ne m'a pas mis en face du Crtl Alt Sup bien connu... (ou équivalent, je vous rassure). Et pour les macros, je n'ai jamais rien connu de mieux que VP Planner... et ça date !
a écrit le 13/07/2014 à 11:31 :
On est le 13 juillet et l'autre il annonce cela pour la rentrée !!!!

Après on s'étonne que l'enseignement en France soit de la merde...

IL faut au moins 1 an de préparation pour mettre cela en place... Sauf en France

C'est du n'importe quoi.
a écrit le 13/07/2014 à 11:18 :
lamentable,encore à la charges des communes, le mamouth education nationale n'est pas capable de prendre en charges 4,5 jours ;moyenne 14 eleves par enseignant ;qui fait quoi comme à la sncf avec ses wagons trop larges
a écrit le 13/07/2014 à 11:10 :
on poux ra reprogamé no consol PS3 et cie .... hein ?... (sous Linux ... interdiction de tous ces machins, là à la maison .... mon petit garçon s'en sort très bien! (9 ans) !!!
a écrit le 13/07/2014 à 10:59 :
La première bonne décision du gouvernement Hollande. Bravo. La programmation informatique est une matière à enseigner au même titre que les maths et le français. Programmer n'a rien à voir avec maîtriser Word ou Excel ou encore publier sa vie perso sur face de bouc. Encore bravo pour ce choix innovant.
a écrit le 13/07/2014 à 10:56 :
c'est incroyable ... il existe différents langages (informatique) .... c'est un non sens !
a écrit le 13/07/2014 à 10:56 :
c'est incroyable ... il existe différents langages (informatique) .... c'est un non sens !
Réponse de le 13/07/2014 à 11:21 :
Oui mais on retrouve la même logique dans tout les langages : les structures conditionnelles ( if...else ), les boucles...etc
Réponse de le 13/07/2014 à 12:44 :
Un peu d'assembleur x86 dès le début.... Ca passe ou ca casse :-)
Réponse de le 14/07/2014 à 9:43 :
Tout est en grande partie basé sur du C .. quelque soit la saveur de ce dernier. L'assembleur a ses mérites mais en terme de portabilité c'est le zéro pointé. Java est malheureusement trop complexe en terme de gestion . Par contre les languages de scripts bash python ruby on des structures faciles à appréhender.
a écrit le 13/07/2014 à 10:39 :
Je n'aurais jamais cru approuver une décision d'Hamon, comme quoi tout arrive. Encore faudrait-il que l'écriture soit maitrisée, quand je pense que mon neveu en CM2 écrit: "sa se coué" au lieu de "ça secouait" ... ça fait peur.
a écrit le 13/07/2014 à 10:38 :
Cela n'a servi strictement à rien.
Seul est utile le niveau utilisateur des programmes en perpétuelle évolution.
a écrit le 13/07/2014 à 10:26 :
et si on com-encer par l'aicritur et la laicture ...:-))
a écrit le 13/07/2014 à 10:26 :
A défaut du français, il importe que les jeunes français connaissent au moins un langage..il serait intéressant de savoir quels sont les capacités du Ministre en informatique, et question subsidiaire, s'il se sent désemparé de ses lacunes dans ce domaine..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :