811.510 : le nombre d'enfants ayant vu le jour en France en 2013

 |   |  217  mots
1,7% des accouchementss comptabilisés enFrance en 2013 étaient des accouchements multiples, relève l'Insee.
1,7% des accouchementss comptabilisés enFrance en 2013 étaient des accouchements multiples, relève l'Insee. (Crédits : Reuters)
Depuis 2005, le nombre des naissances annuelles n'est jamais tombé sous les 800.000, relève l'Insee dans une étude publiée mercredi 3 septembre.

2013, une année fertile? Un peu moins que 2012, selon l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) qui constate, dans une document publié mercredi, une diminution du nombre des naissances en France de 1,2%.

Mais, avec 811.510 nouveau-nés (dont 781.621 en métropole), l'année 2013 est toujours bien plus féconde que celles de la décennie 1990 et du début des années 2010. Et en ligne avec la tendance enregistrée depuis 2005, date à partir de laquelle le nombre des naissances annuelles n'est jamais tombé sous les 800.000, souligne l'Insee - en rappelant néanmoins que les niveaux atteints pendant le baby-boom (1946-1974), de 850.000 naissances en moyenne par an dans la seule métropole, n'ont toujours pas été égalés.

Plus d'un enfant sur deux est né hors mariage

2013 confirme par ailleurs quelques tendances ininterrompues pendant les dernières décennies. Ainsi, 54% de ces nouveau-nés ont vu le jour hors mariage: une part qui progresse fortement depuis le milieu des années 70. L'âge moyen de leur mère à l'accouchement, qui continue de s'élever depuis la fin du baby-boom, dépasse désormais les 30 ans (tous rangs de naissance confondus).

1,7% des accouchements comptabilisés en France en 2013 étaient par ailleurs des accouchements multiples, ayant engendré plus d'un enfant (vivant ou sans vie), dont 97,7% étaient des jumeaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2014 à 8:30 :
avec un pays en déclin éco, je comprends pas que l'on fasses toujours plus de gosses! Les parents n'arrivent pas à avoir un avenir pour eux, ils sont égoistes en proposant comme avenir à ses enfants soit le chomage et la précarité ou l'émigration !
Réponse de le 04/09/2014 à 19:31 :
Tiens un commentaire raciste, ça faisait longtemps !
a écrit le 04/09/2014 à 5:25 :
A force d'importer des lapins bénéficiant du RSA et de la CMU, rien d'étonnant.
Réponse de le 04/09/2014 à 6:29 :
Tiens un commentaire raciste, ça faisait longtemps !
a écrit le 03/09/2014 à 7:36 :
De futurs pauvres pour la plupart.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :