Emmanuel Macron rend un hommage appuyé à Arnaud Montebourg

 |   |  253  mots
Emmanuel Macron a salué l'action de son prédécesseur, Arnaud Montebourg.
Emmanuel Macron a salué l'action de son prédécesseur, Arnaud Montebourg. (Crédits : reuters.com)
Emmanuel Macron a, lors d'une visite en Savoie, salué l'action de son prédécesseur et défendu le "volontarisme industriel de l'Etat."

Emmanuel Macron dans les pas d'Arnaud Montebourg. Le nouveau ministre de l'économie a promis samedi de poursuivre le « volontarisme de l'Etat dans l'industrie », alors qu'il visitait une usine d'aluminium à Saint-Jean-de-Maurienne, en Savoie. « Je crois au volontarisme de l'Etat. La volonté politique de l'Etat peut déclencher des choses » a affirmé celui qui est arrivée à Bercy voici deux semaines.

Saluer "l'engagement d'Arnaud Montebourg"

Emmanuel Macron est allé plus loin encore en rendant hommage à son prédécesseur qui avait contribué à la reprise de ce site et de celui de Castelsarrasin, dans le Tarn-et-Garonne, par le groupe allemand Trimet. « Sans l'engagement personnel d'Arnaud Montebourg et de son équipe, la sauvegarde de ce site n'aurait pas été possible », a-t-il ainsi reconnu. Trimet a investi 40 millions d'euros pour la relance d'une ligne de production abandonnée voici 5 ans par le groupe Rio Tinto Alcan. Une soixantaine d'embauches sont prévues.

"Travail de l'Etat"

L'ancien banquier d'affaires de chez Rothschild a salué le « travail de l'Etat. » « C'est l'Etat qui a travaillé. Il est normal que je vienne saluer cette réussite parce qu'il y a une continuité de l'Etat », a-t-il indiqué. Accusé de « libéralisme » par certains, déjugé dès son premier jour de ministre sur les 35 heures par Manuel Valls, Emmanuel Macron cherche à se donner un profil plus consensuel. Ainsi a-t-il tweeté ce message samedi 6 septembre :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/09/2014 à 18:03 :
pas mal son message si dessus , mais le problème c'est que les rames servent pas a grand chose vu qu'ils sont rendus dans la falaise
a écrit le 07/09/2014 à 17:06 :
Maqueon est un financier avisé:il ne paye pas d'impot sur la fortune grace aux niches fiscales.J'éspère qu'il mettra autant de talent a gérer notre économie
a écrit le 07/09/2014 à 8:54 :
Il faudrait faire le bilan des grands visionnaires qui gouvernent: où sont passés les milliards du Grand Emprunt, quels ont été les investissements d'avenir (je me permets de mettre sur le coté le rachat de la participation de Bouygues dans Alstom, ou le ticket d'entrée chez PSA... Cela permettrait d'enterrer définitivement un concept du XIX siècle: l'Etat stratège, l'etat visionnaire..
a écrit le 06/09/2014 à 20:13 :
Que ces gens qui font partie de la même équipe calamiteuse se congratulent a quelque chose de pathétique. Rentrer dans le gouvernement socialiste de Hollande est une faute morale ( comme dirais Ayrault ).
a écrit le 06/09/2014 à 19:10 :
Macron me déçoit déjà..'
a écrit le 06/09/2014 à 18:45 :
"il est temps que l'on rame tous dans le meme sens".Impayable la com des socialistes qui nous disent ouvertement qu'on va ramer avec eux.on s'en était déja aperçus!Monsieur Maqueron aura du mal a faire oublier Nicolas Sarkozy en économie!
Réponse de le 06/09/2014 à 19:04 :
"Aura du mal à faire oublier Nicolas Sarkozy en économie! "Humour? Gag?
a écrit le 06/09/2014 à 17:36 :
Ca n'est pas Lutte Ouvrière qui avait aussi une banquière dans ses rangs :)
a écrit le 06/09/2014 à 17:20 :
L'aluminium est un exemple à étudier si on décide de financer les charges sociales par une taxe sur l'énergie. La situation actuelle avec une énergie bon marché ne semble pas tellement favorable
Réponse de le 06/09/2014 à 17:32 :
Oui, ceci dit la France est un des rare pays d'Europe a être pratiquement indépendante en matière énergétique grâce sa filière nucléaire très élaborée, sécuritaire et rentable. Si les Russes font l'embargo il faudra compter sur cette énergie efficace que peu de pays maîtrise aussi bien.
a écrit le 06/09/2014 à 16:46 :
mais ne dit on pas "gardez moi de mes amis, moi je m'occupe de mes ennemis".
Ca s'applique très bien aux amitiés politiques et les "amis de trente ans".
a écrit le 06/09/2014 à 15:43 :
Pas confiance ont ils des dents, a calais 35% d'exclus ont des problemes dentaires non traites
a écrit le 06/09/2014 à 15:38 :
On arrête pas d'être sauver ! ils sont bons tous ces gens là , combien ça coûte ?
a écrit le 06/09/2014 à 15:30 :
Ça paraît normal de suivre une ligne industrielle qui favorise les investissements. L'Etat est la seule structure suffisamment puissante et coordonnée pour orienter de grands projets industriel: les USA le font, les Russes le font, le Canada et la Chine pareil. On aurait dû le faire avant au lieu d'attendre de se faire distancer par les autres.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :