L'Etat pourrait engranger 400 millions d'euros en cédant 20% de la Française des Jeux

 |   |  320  mots
Si l'entreprise devenait davantage privée, le régulateur devrait renforcer son contrôle, notamment en matière de lutte contre l'addiction et le blanchiment, estime le dirigeant de la Française des Jeux (FDJ).
"Si l'entreprise devenait davantage privée, le régulateur devrait renforcer son contrôle", notamment en matière de lutte contre l'addiction et le blanchiment, estime le dirigeant de la Française des Jeux (FDJ). (Crédits : Reuters)
Si l'Etat cédait 20% du capital de la Française des Jeux (FDJ), cela lui rapporterait 300 millions à 400 millions d'euros, assure mercredi le PDG de la société, Christophe Blanchard-Dignac.

Privatiser pour toucher le jackpot? Sans confirmer cette hypothèse, Christophe Blanchard-Dignac, interrogé sur la valorisation de sa société dans un entretien au Monde, affirme ce mercredi que "les banquiers d'affaires parlent de 300 à 400 millions d'euros pour 20% du capital. Je n'ai pas été saisi officiellement mais il est normal qu'il y ait des réflexions".

Une privatisation partielle évoquée par le gouvernement

Le Monde rapportait mercredi sur son site internet que le gouvernement français étudiait "l'éventuelle privatisation, au moins partielle, de la Française des Jeux", citant des sources concordantes.

L'Agence des participations de l'Etat (APE) a lancé, cet été, une consultation auprès de banques d'affaires et la balle est à présent dans le camp du gouvernement, explique le journal.

L'Etat, qui contrôle 72% du capital de la société, aurait lancé cette réflexion dans le cadre de sa politique de gestion plus active des participations publiques, annoncée en janvier. Contactée par l'AFP, l'APE a déclaré ne faire aucun commentaire sur le sujet.

 12,35 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2013

"Si l'entreprise devenait davantage privée, le régulateur devrait renforcer son contrôle", notamment en matière de lutte contre l'addiction et le blanchiment, estime le dirigeant de la Française des Jeux (FDJ). Il faudrait également "respecter le modèle de jeu et d'entreprise de FDJ", ajoute Christophe Blanchard-Dignac.

La FDJ, qui détient le monopole en France sur le loto et les jeux à gratter, a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 12,35 milliards d'euros, en progression de 1,8% par rapport à l'année précédente.

La possible privatisation partielle de la FDJ pourrait faire partie d'une plan d'action plus large. Lundi, le président François Hollande a notamment annoncé que l'Etat allait "utiliser le produit des cessions d'entreprises dont il est actionnaire pour investir un milliard dans la construction de logements" intermédiaires, à mi-chemin entre logement social et marché privé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/09/2014 à 17:36 :
400 m encore un cadeaux au priver pays de m*****
a écrit le 18/09/2014 à 16:57 :
Organisons un mouvement citoyen pour la défense de la FDJeux : Un weekend sans aucun achat de jeux de grattage, sans aucun loto ni euromillions pour protester... ça va en faire bouger quelques uns.
a écrit le 18/09/2014 à 16:00 :
il y a mieux, l'immigration nous coûte 70 milliards par an, nous avons plus de 5 millions de chômeurs, il n'y a pas besoin d'immigration, qu'on paye a ne rien faire
a écrit le 18/09/2014 à 12:30 :
on supprime le sénat et on a 347 Millions d'euros d'économie tous les ans

Bon mais là il faut un grand courage politique.
a écrit le 18/09/2014 à 12:19 :
Pondait tous les jours un œuf d'or.
Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.

Jean de La Fontaine
a écrit le 18/09/2014 à 12:18 :
Pondait tous les jours un œuf d'or.
Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
a écrit le 18/09/2014 à 12:07 :
Vendre 20% la FDJ pour "toucher le jackpot", c'est comme la vente des autoroutes sous Sarkozy : on touche certes un petit paquet de fric, mais une seule fois, et par contre on se prive d'une rente qui à terme rapporte beaucoup plus.
a écrit le 18/09/2014 à 11:59 :
Avant de vendre la FDJ ? il faudrait supprimer tous les élus cumulards qui ne servent à rien. L'état peut donner à qui en voudra tous les sénateurs et députés qui s'enrichissent à nos dépens ainsi que de nombreux hauts fonctionnaires qui sont très nuisibles pour la population
Réponse de le 18/09/2014 à 12:06 :
absolument! les caisses sont à portée de mains, ça tente !!!
a écrit le 18/09/2014 à 10:50 :
je comprendrai jamais de quelle façon fonctionnent ces gens...On est dans la panade budgétaire et on se débarrasse de ce qui rapporte ??? Ils ont bien fait de supprimer "gérer en bon père de famille" de la constitution, parce que même le citoyen lambda est bien plus compétent que ces incapables de gauche et droite. Il faut reprendre nos autoroutes et faire payer le passage des poids lourds, comme le fait l'allemagne. Garder notre fdjeux et tout ce qui rapporte à l'état. Une telle incompétence est la preuve d'une chose : ces gens ne sont pas là pour le bien du pays mais pour liquider le pays.
a écrit le 18/09/2014 à 10:34 :
Encore une vente des bijoux de famille le jour où le conseil de la Concurrence dénonce le scandale des autoroutes privatisées bravo on est bien gouverné! En contrepartie peut être que Mme Valls ou Mme Macron vont être embauchées à la française des jeux!
Réponse de le 18/09/2014 à 11:10 :
heu plutot à la banque rotchild on va les engager...
a écrit le 18/09/2014 à 10:32 :
Un petit tableau comparatif des dividendes versés sur 5 ans sur la base de la part de capital détenu par l'Etat (une colonne à 72%, une colonne à 52%) devrait juste calmer nos énarques/polytechniciens férus de se séparer de ce qui rapporte. Et en admettant que 400 millions soit la "juste" valeur de la cession, c'est quand même peanuts pour éponger la dette. Peut mieux faire...
a écrit le 18/09/2014 à 9:12 :
Vendre la poule aux oeufs d'or en période de crise. C'est ce qui rapporte le plus au trésor public qu'ils bradent en premier...
a écrit le 18/09/2014 à 8:27 :
ouais, il pourrait engranger" 400 millions d'euros, et comme ils ne savent que dépenser et non économiser, ça partira encore et toujours dans des gaspillages ou autres c........ries, ou caisse commune"...
a écrit le 18/09/2014 à 8:24 :
Même bétise que Monsieur SARKOZY lorsqu'il a bradé les autoroutes aux privés....
Réponse de le 18/09/2014 à 9:11 :
Et vendu 600 tonnes d'or.
a écrit le 18/09/2014 à 7:01 :
Absolument absurde encore des décisions a courte vue comme pour les autoroutes... les gens qui gouvernent on tous du le BAC en 1968...
Réponse de le 18/09/2014 à 10:59 :
Comme quoi les diplômes ne font pas tout ! Une formation n'implique pas des compétences, savoir-faire, intelligence, ...
a écrit le 18/09/2014 à 3:53 :
La belle affaire ! C'est plus facile que de réduire la dépense publique. On vend le patrimoine pour payer les charges courantes. Quand il n'y aura plus de patrimoine on fera quoi? On veut tenir jusqu'en 2017...
a écrit le 18/09/2014 à 0:34 :
quel amateurisme !!
ca ne rapportera rien pas raport aux dettes et déficits
il ferait mieux de commencer a reformer le pays
a écrit le 17/09/2014 à 23:01 :
La FDJ donne 3 milliards de dividendes par an. 13 milliards de CA.
Une entrée en bourse donnerait en capitalisation une fourchette de 60 à 100milliards d'euros.

400millions d'euros pour 20% ?! il y a un problème là, sans doute que le privé voudrait acheter pour pas cher aux frais du contribuable. l'état perdrait plus en dividendes non versés que cette somme.
a écrit le 17/09/2014 à 22:56 :
Visiblement, la peur des 100% d'endettement fait prendre ce genre de mesure et ce n'est pas fini...
Au début de cette année, l'état a vendu pour quelques milliards d'actions GDF-Suez.

On liquide les bijoux de famille plutôt que de réduire les effectifs de fonctionnaires.
Que se passera-t-il quand il faudra réellement rembourser la dette ?
Réponse de le 18/09/2014 à 12:10 :
on se retrouvera comme la Grèce! c'est le pire qui pourra nous arriver (il y a eu aussi la cave").....!
a écrit le 17/09/2014 à 22:55 :
Cela paiera une infime partie des 3,3 milliards offerts avec la suppression de la première tranche de l’impôt sur le Revenu.
a écrit le 17/09/2014 à 22:36 :
Effectivement, les représentants de l'état sont des représentants ....des banques d'affaires.
Feraient mieux de vendre le Sénat et les multiples organismes faisant office de placard doré.
Réponse de le 18/09/2014 à 9:13 :
Le Sénat ça ne se vend pas, ça se donne!
Réponse de le 18/09/2014 à 18:19 :
non ça se prend !!
a écrit le 17/09/2014 à 21:58 :
Stupide. On va vendre les participations dans les rares entreprises rentables, pour jouer les pompiers provisoires dans les entreprises condamnées
Réponse de le 17/09/2014 à 22:20 :
100% d accord !!
a écrit le 17/09/2014 à 21:45 :
Pour 72% du capital, la fdj a versé 60 milions de dividendes à l'Etat en 2012. Avec 52%, les dividendes auraient été de 43 millions soit 17 millions de moins. Il faut donc entre 17 et 23 ans, toutes choses égales par ailleurs, pour que l'opération soit négative pour l'Etat...
Réponse de le 17/09/2014 à 22:18 :
En effet, en 23 ans, les dividendes remboursent en euros constants l'achat des parts. Quant à l'Etat, il avait un placement à 4,5 % sans risque, trouvera-t-il mieux ?
a écrit le 17/09/2014 à 21:37 :
Amusant, ce patron qui vend son augmentation de salaire... Nomenklatura inside.
a écrit le 17/09/2014 à 21:31 :
Il pourrait vendre du Renault aussi pour boucler le budget !
a écrit le 17/09/2014 à 20:56 :
Bientôt il n'y aura plus de bijoux de famille. Il n y aura plus que les déficits. Valls va pouvoir faire du social avec le cash obtenu
a écrit le 17/09/2014 à 20:25 :
super ! plus que 1999,6 milliard euros de dette !
a écrit le 17/09/2014 à 20:19 :
C'est ridicule. Combien reporte la FDJ à l’État chaque année ? Vendons d'abord l’Élysée qui coute cher et ne sert à rien.
a écrit le 17/09/2014 à 20:03 :
Très bien, je ne vois pas ce que l'état a à faire au capital de sociétés non stratégiques.
En revanche, le déficit continue, et ça nous envoie dans le mur direct...
a écrit le 17/09/2014 à 19:35 :
Au moins, ils ne vendent pas l'or de notre pays comme un certains ancien ministre des finance ...ou les autoroutes. Mais cela reste inacceptable sur le fond. Ils vendent les bijoux de famille.
a écrit le 17/09/2014 à 19:34 :
C'est reparti comme avec la vente des autoroutes... On fait de beaux cadeaux aux actionnaires...
Le prix est dérisoire.
a écrit le 17/09/2014 à 19:25 :
ce qu'il y a de bien avec nos stars politiques - grands mathématiciens - c'est qu'on espère combler avec une vente de 400 millions (que l'on fait qu'une fois), le cadeau fiscal de 3 milliards par an sur la tranche 1 de l'impôt !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :