Les jeunes sans diplôme ou avec brevet, 5 fois plus au chômage que les lauréats de l'enseignement supérieur

 |   |  205  mots
Les variables d'ajustement des crises sont les jeunes sans diplôme, analyse Catherine Moisan, directrice de la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) au ministère de l'Éducation.
"Les variables d'ajustement des crises sont les jeunes sans diplôme", analyse Catherine Moisan, directrice de la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) au ministère de l'Éducation. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En France, les 15-24 ans sortis du système éducatif sans qualification ou seulement avec le brevet sont près de 50% au chômage en 2013 contre 10,5% pour les titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur, selon des indicateurs publiés vendredi par le ministère de l'Education nationale.

Le taux de chômage des jeunes sortis de formation initiale depuis un à quatre ans s'élève à 20,3% en 2013, mais les inégalités sont énormes selon la durée de scolarisation et le diplôme obtenu. Ainsi, un indicateur publié par le ministère de l'Éducation vendredi 17 octobre révèle que les jeunes sortis du système éducatif sans qualification, ou avec le brevet des collèges seulement, sont 48,8% à être sans emploi, alors que les titulaires d'un diplôme du supérieur sont 10,5% dans cette situation. Entre ces deux extrêmes, figurent les diplômés d'un CAP-BEP qui sont 24,7% à être au chômage.

Le diplôme,"un rempart contre le chômage"

Face à ces chiffres, Catherine Moisan, directrice de la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) au ministère de l'Éducation reconnait sans ambages que:

"le diplôme de formation initiale est plus que jamais un rempart contre le chômage [...] Les variables d'ajustement des crises sont les jeunes sans diplôme".

C'est d'autant plus problématique, selon elle, car "nous sommes un des pays les plus inégalitaires [...], celui où le poids de l'origine sociale pèse le plus fort" sur la scolarité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/10/2014 à 9:36 :
Bravo pour cet article ... Mais à lire certains commentaires on constatera encore une fois que les préjugés sur les personnes sans diplôme persistent ... Pire; ils sont la règle ! Ce qui explique dans une très large mesure les difficultés de nombre de personnes pour ... se former ou acquérir des connaissances en ... 2014 ( ... )
ps : Il faut toujours aussi avoir à l' esprit que pour les générations précédentes passer le bac ( par exemple ) n' était pas la règle - ce qui explique tout naturellement que beaucoup de personnes adultes ne " possèdent " pas ce " diplôme " de lycée ...
La suite on la connait - pas le bac = zéro chance d' accéder à des études ou à des formations supérieurs ... ( ... )
Réponse de le 27/11/2014 à 20:03 :
@plaqué or: Imaginez que demain vous créez votre entreprise. A salaire égal, vous avez 2 candidats, l'un n'a pas son bac l'autre a fait des études supérieures; Vous prenez qui ? Rien à voir avec les préjugés, ça s'appelle l'offre et la demande. Votre raisonnement partisan manque tout bonnement de pragmatisme.
a écrit le 18/10/2014 à 0:24 :
bac+5 : 5 fois plus de chomage par rapport aux lauréats de l'enseignement supérieur , mais qui sont donc ces mystérieux lauréats !
Réponse de le 18/10/2014 à 3:06 :
Mais quel est donc ce bac+5?
Réponse de le 18/10/2014 à 9:37 :
@@diplome..: le +2 c'est le balai et la serpillère, donc le + 5 c'est la technicienne de surface suréquipée :-)
Réponse de le 18/10/2014 à 14:19 :
Dans le mille , et pourtant je n'avais pas lu votre commentaire avant d'en écrire un ce matin , j'ai quand meme suivi 10 ans Arts et Métiers en cours du soir , mais c'est le piston qui prime , il y a beaucoup de diplomés par équivalence , et de nombreux "ingénieurs d'affaires" , qui n'ont aucun diplome , mais bon , il faut trouver le bon piston !
Réponse de le 18/10/2014 à 15:35 :
mais qui sait balayer en "traits croisés" , les issus de hec, supdeco , etc..., ne peuvent pas comprendre cette expression !
Réponse de le 18/10/2014 à 16:43 :
Pire qui sait Bac+5 ce qu'est un lavage en 8? Ah ben oui ça ne s'invente pas
a écrit le 17/10/2014 à 22:04 :
Le diplôme sanctionne un travail, une intelligence, une intégration dans la société..ceux qui n'en ont pas sont des gens à difficultés..
Réponse de le 18/10/2014 à 6:22 :
On vous a appris ( parce qu' il faut tout vous apprendre ! ) telle ou telle chose;
L' intelligence par exemple n'a rien à voir là dedans ... Vous en faites la démonstration ...
Réponse de le 18/10/2014 à 8:14 :
Ah bon? Quel est le rapport entre un diplôme et l'intelligence? Vous me semblez avoir quelques difficultés de compréhension.
Réponse de le 18/10/2014 à 8:16 :
Vous vous prenez pour quoi?
Réponse de le 18/10/2014 à 11:06 :
Deux tiers des milliardaires actuels sont partis de rien. Les diplomes c'est bien quand on veut être salarié, quand on est entrepreneur ne pas en avoir n'est pas forcément un handicap. Mais on aura du mal à faire comprendre ca à des énarques... Des gars comme "oui" j'en ai comme salariés, et moi le seul examen que j'ai passé c'est le permis de conduire...
Réponse de le 18/10/2014 à 20:10 :
Bien dit Bof !
Réponse de le 27/11/2014 à 20:09 :
@bof et comparses : "Deux tiers des milliardaires actuels sont partis de rien" il y a donc de l'espoir pour les non diplômés, alors vous vous plaignez de quoi exactement ?
@oui : "Quel est le rapport entre un diplôme et l'intelligence?" : Un diplôme certifie qu'on a acquis un certain nombre de connaissances, l'intelligence n'a effectivement rien à voir. Toutefois, à salaire et expérience équivalente, si vous deviez choisir entre quelqu'un de diplômé et quelqu'un de non diplômé, vous prendriez qui objectivement ? Démontrez nous votre intelligence, tiens...
Vous semblez découvrir qu'un diplômé a plus de chance qu'un non diplômé, ça fait peur, vous étiez où ces 30 dernières années ?
a écrit le 17/10/2014 à 20:05 :
Avec le nombre de chômeur, il est facile pour un patron d'embaucher un ingénieur qui fera un travail d'un bac+2 au tarif d'un bac+2 et un bac+2 pour faire le manar au tarif d'un manar... Du coup ceux qui n'ont pas de diplômes galèrent...
Réponse de le 18/10/2014 à 13:21 :
Je vois que vous connaissez le principe , mais diplome ou pas c'est le remplacement de 2 anciens techniciens par un jeune ingénieur qui se gargarise en déclarant " le bts cela veut dire technicien de surface breveté " , un balayeur , quoi !
a écrit le 17/10/2014 à 17:35 :
C'est sur la formation que la plus grosse partie des efforts contre le chômage doit porter. Ce type de statistique montre que le diplôme est important. En France tout est centré autours du papier obtenu dans la jeunesse. Mais la formation avec diplôme ou non, et pendant toute la vie est la véritable clé du maintient dans l'emploi. Les système de formation et la valorisation de la formation ne sont pas à la hauteur des problèmes.
Réponse de le 18/10/2014 à 11:49 :
D'accord sur " le papier " !
a écrit le 17/10/2014 à 16:49 :
Les'diplomes sont une chose et une nécessité pour des professions demandant des connaissances comme la,médecine, l'enseignement des métiers manuels... Mais dans dautres cas, ce ne sont que des voies de garage. La volonté, la création et l'ambition sont dautres ressources, ignorées... La,Fixette du diplôme,,surtout en regardant aujourd'hui le % de bacheliers... Plus aucune valeur, comme le BAC est attribué gracieusement. Alors même sans diplôme, si on a la volonté on peut réussir, plus difficilement car cette société ne cherche pas les bonnes personnes, mais la jeunesse est un atout.
Réponse de le 17/10/2014 à 17:11 :
Le Bac attribué gracieusement ; typique d'une qinqua (allez quadra je suis gentil) qui n'a aucune idée de ce qu'est la bac aujourd'hui. Il n'est pas plus facile, les élèves y sont juste largement mieux préparer qu'à une époque.
Réponse de le 17/10/2014 à 21:19 :
Pas plus facile qu'avant ? C'est une blague ou quoi ? Il y en a vraiment qui ne vivent pas sur la meme planéte que nous .......
Réponse de le 18/10/2014 à 6:27 :
@ Léa Vous avez bien évidemment raison !
@ Chich Vous voulez certainement plaisanter ... Le bac est une exigence ridicule !
Et on ose encore en 2014 ! Le demander à une personne adulte ..
Réponse de le 20/10/2014 à 4:30 :
Le bac doit être supprimé en tant que condition d' accès à des études supérieures !
Question d' honnêteté intellectuelle ou de conscience des réalités ....
a écrit le 17/10/2014 à 14:53 :
après avoir obtenu maints diplomes en cours du soir , on m'a suggéré d'aller tenter fortune ailleurs , de nombreux ingénieurs issus de peteites et grandes écoles étaient en liste d'attente pour prendre mon poste , et quel poste : il avait été prévu d'etre supprimé pour délocalisation à l'étranger !
a écrit le 17/10/2014 à 14:52 :
les diplômes ne sont un rampart contre rien du tout parce que des bac + qui ne savent ni lire ni écrire correctement ne sont pas reconnus...En revanche, le manqué de diplôme est la meilleure excuse pour ne pas embaucher !!! Il nous faut des gens créatifs et innovateurs ...avec ou sans diplômes :-)
a écrit le 17/10/2014 à 14:48 :
On est censé pleuré? Ils n'ont pas voulus se bouger pour faire des études à eux d assumer et de prendre un taf de merde. Quand on a pas de cerveau on a des bras.... Mais comme en france les aides c est plus rentable que le smic ils cherchent pas à bosser...
j ai finis mes études (bac +5) en septembre et j ai mis 19J à trouver un travail comme quoi avec de la volonté on peut.
Réponse de le 17/10/2014 à 16:03 :
tu est ds quel secteur sans indiscrétion
Réponse de le 17/10/2014 à 16:13 :
Toutes les personnalités du monde financier n' ont aucun diplôme.. Steve Jobs.. Bill Gates.. Warren Buffet.. le créateur de Carrefour ( Defforey ).. de Auchan ( Gonzagues Mulliez ).. Xavier Niel... par contre les tauliers ayant planté des méga boites sont tous diplomés... Tchuruck avec alcatel.. le Crédit Lyonnais.. dexia.. etc.. et ne parlons pas des politicards.. un peu comme Steven quoi... qui deviendra aussi vite chômeur qu' il est arrivé ( à glander sur les forums internet au lieu de bosser.... )
Réponse de le 17/10/2014 à 17:09 :
@heu... : finement répondu. +1
Réponse de le 17/10/2014 à 21:14 :
Vous oubliez GATTAZ qui lui coule pas sa boite mais le pays entier.
Réponse de le 18/10/2014 à 1:28 :
@Heu : Tout à fait inexact. Warren Buffet a obtenu un master en économie à l'université de Columbia. Bill Gate a entamé une scolarité à Harvard et a monté son entreprise il a abandonné ses études pour réussir dans les affaires. Mais il a tout de même fait Harvard. Steve Jobs a fait le Reed College qui a presque ruiné sa famille et les cours de calligraphie qu'il y a suivit lui ont permis de se pencher sur les problèmes de polices d'écritures sur Mac.
DEnis Defforey avait l'ADN entrepreneurial car il a repris l'entreprise familiale et l'a faite prospéré c'est un exemple de réussite par l'expérience. Xavier Niel ressemble beaucoup à Bill Gates il a fait une prépa scientifique en même temps qu'il a cré une entreprise et a par la suite abandonné ses étude au vu de la réussite de sa boite.
Toutes ses personnes hormis FEFFOREY ont un point commun elles étaient passionnées par l'informatique , sont nées au bon moment et surtout sont arrivées à un certain niveau de connaissance et de savoir mais également un certain niveau d'étude qui leur permettait de monter leur projet. Toutes ces personnalités ont entrepris des études supérieures prestigieuses qui les ont orientées, aidé et élevées. Il ne faut pas alimenter une légende fausse conecrenant le fait qu'ils n'ont pas menés d'étude c'est faux.
Réponse de le 18/10/2014 à 6:31 :
Pas avec de la " volonté " gros " malin " avec le diplôme à la main comme un bon petit élève.
Réponse de le 18/10/2014 à 8:53 :
Sur certaines psychologies à risques on se dit parfois ( et même souvent ! ) que les études ont été le choc ultime ...
Réponse de le 18/10/2014 à 9:43 :
1/ je suis dans l informatique

2/ tous ces dirigeant ont commencé de grande étude c etait pas l idiot du coin incapable d avoir le brevet.

3/ et tes études tu les reussis comment petit malin? Avec de la volonté. Tout le monde peut reussir des études s il a la volonté ( le CAP et BP sont des études, je parle pas que des bac +X). La on parle de ceux qui n ont pas été foutus d avoir eu un seul.
Réponse de le 18/10/2014 à 9:50 :
Si les diplômes servent à rien je t invite à prendre ma place alors tu devrais avoir toute les connaissanves pour non? Java, python, C++, les cluster de calcul etc n ont plus de secret pour toi?
C est vrai que je suis qu un méchant bon élève egoiste j aurais du m arrêté au brevet et prendre un taff au smic pour diviser mon pouvoir d achat par 2. Suis-je bête pourquoi j'y ai pas pensé... où même faire parasite professionnels
Réponse de le 18/10/2014 à 11:58 :
Même constat qu' à 8:53 avec cependant une aggravation ...
Réponse de le 18/10/2014 à 15:48 :
J'ai suivi une formation longue concernant le langage "Pascal" , aux Arts et Métiers , il y a longtemps , mais ce langage était déjà obsolète et inemployé depuis longtemps : mais alors pourquoi était-il enseigné : mystère !
Réponse de le 18/10/2014 à 20:55 :
Pas mal de fautes d' orthographe " chez " le bac + 5 et beaucoup de difficultés à formuler ses " impressions "
a écrit le 17/10/2014 à 14:37 :
En même temps s'ils avaient pas envie de finir leur études, ils auront pas plus envie d'aller travailler chaques matins...
Oui...il faut pas généraliser...je sais...il y a des exceptions (maladies, enfant tôt (trop tôt?), problème d'argent...etc). Mais je pense que cela ne représente qu'une petite partie d'après les expériences que j'ai pu avoir en collège/lycée.

Pourquoi aller travailler 35-40 heures par semaine pour 900-1000€ quand ils peuvent se faire 300-500 € par mois avec des petits jobs au black en quelques jours + chômage+ aides diverses ?
Réponse de le 17/10/2014 à 16:54 :
Faut arrêter de stigmatiser bêtement ! Les aides diverses n'apportent qu'une survie minimale, rien d'autre. Et le travail au black, comme vous dites ne paie pas et ne fait pas l'avenir. Sur, que nombre des personnes que vous conspuez aimeraient un vrai job, encore faut-il que tout ce qui se dit bien pensant, DRH et autres cadreś soient moins réfractaires et dans les stéréotypes.
Réponse de le 17/10/2014 à 17:08 :
Pour percevoir le chomage il faut déjà avoir travailler suffisement longtemps.
Réponse de le 18/10/2014 à 8:59 :
Vous avez tout à fait raison Lea - " A bas les vielles charrues " !
Réponse de le 18/10/2014 à 9:48 :
Vous reconnaissez des exceptions; c'est un bon début et quelque part vous avez du mérite ... Mais je pense qu' il y a beaucoup " d'exceptions " même si tout le monde ( ou presque ) s' entend pour faire croire le contraire ...
Réponse de le 18/10/2014 à 12:03 :
+ 100 !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :