Le budget cadeau des Français chute dix fois plus vite cette année qu'en 2013

 |   |  353  mots
Plus d'un mois et demi avant les fêtes de fin d'année, les rues et magasins revêtent leurs habits de Noël, lançant la période de ventes de fin d'année, qui risque d'être moins faste que d'habitude.
Plus d'un mois et demi avant les fêtes de fin d'année, les rues et magasins revêtent leurs habits de Noël, lançant la période de ventes de fin d'année, qui risque d'être moins faste que d'habitude. (Crédits : reuters.com)
À Noël, les Français dépenseront en moyenne 20 euros de moins que l'an dernier d'après l'évaluation du budget alloué aux cadeaux de Noël établi par TNS Sofres. Une forte chute par rapport aux années précédentes.

Le Père Noël va se serrer la ceinture. Les Français prévoient en moyenne de dépenser 234,34 euros pour pour leurs cadeaux de Noël en 2014, selon l'institut TNS Sofres qui mène cette enquête chaque année pour la plate-forme de vente en ligne eBay. Cela représente 20 euros de moins qu'en 2013, soit -7,8%, quand ce budget était alors évalué à 254 euros. Toujours selon des estimations de ce baromètre annuel, entre 2012 et 2013, ce budget avait baissé très légèrement, de deux euros (-0,78%) seulement en moyenne.

Plusieurs prévisions

À noter: ce chiffre ne prend pas en compte les dépenses pour les festivités (décoration, repas, etc), ce qui explique qu'il est bien moins élevé que la prévision établie par d'autres cabinets de conseil. Ainsi, Deloitte, qui publiera ses propres données la semaine prochaine, prévoyait pour Noël 2013 un budget moyen total de 531 euros dont 302 pour les cadeaux (-2,7%).

Cette année, d'après TNS Sofres du moins, il faudra donc s'attendre à un niveau de dépenses globale bien moins élevé que d'habitude. Surtout si les Français, pessimistes pour leur pouvoir d'achat l'an prochain, restreignent effectivement leurs dépenses dès ce Noël. Les déclarations des personnes sondées pour cette enquête laissent en tous cas entrevoir une attention plus soutenue aux dépenses puisqu'ils prévoient d'acheter moins de cadeaux (8 au lieu de 8,8). Résultat : mécaniquement, pour chacun d'eux, le budget augmente légèrement: il passe de 28,9 euros à 29,2 euros.

Pas d'impact ?

Une "différence de 20 euros n'a pas un impact énorme pour nous, ça en aurait si les Français réduisaient leur budget de 75%", assure pour autant Leyla Guilany-Lyard, porte-parole du site eBay en France. La plateforme, qui réalise 80% de son chiffre d'affaires grâce aux commissions qu'elle obtient des vendeurs professionnels hébergés et le reste via l'activité "historique" de vente aux enchères entre particulier. Lesquelles seront particulièrement sous les projecteur APRÈS les fêtes de fin d'année, lorsqu'il s'agira de revendre les cadeaux indésirés...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/11/2014 à 16:43 :
Moi je dis à mes enfants q'avec les 35h le père noel ne peut plus passer chez tout le monde
a écrit le 08/11/2014 à 16:39 :
Une orange et quelques noix pour les d'jeunnss ça leurs feras les pieds et leurs indiquera ce qui les attend dans le socialisme radieux au bilan globalement positif
a écrit le 08/11/2014 à 16:36 :
Pour acheter malin,achetez sur le bon coin ou eBay de particulier à particulier,les cadeaux seront aussi inutiles que s'ils sont achetés cher dans une boutique.Il faut juste soigné l'emballage.
a écrit le 08/11/2014 à 0:22 :
Le modèle socialo-franchouillard mène à la ruine collective. Faudra serrer la ceinture dans l'égalité. Normal et juste.
Réponse de le 08/11/2014 à 14:24 :
quel modèle socialo ( on satisfait bruxelles avant tout ) c'est là que us mène l'ultra libéralisme et 17 années de droite !! quelques uns de plus en plus riches, et beaucoup moins de consommateurs aussi ;
pour relancer la croissance faut faire tourner l'argent et non pas la confisquer ....
Réponse de le 08/11/2014 à 21:01 :
@mimosa

La croissance (démographique) pollue, laissons la planète respirer plutôt que l'asphyxier de crèves la faim... Le socialisme c'est le partage de la misère!
a écrit le 07/11/2014 à 21:21 :
et pourquoi pas un noel 2014 dans la décroissance ? un boycot des achats, des séjours en montagne. ce serait une preuve de reprise en main de notre avenir, afin d'échapper à l'esclavage dans lequel on nous met et ... qu'on accepte.
Réponse de le 09/11/2014 à 21:02 :
Moins de rentrées de hTVA ça obligera nos gouvernantsu à réduire les dépenses d assistanat
a écrit le 07/11/2014 à 19:38 :
Noël du caviar de poule, pour la cuisson à vous de choisir !
a écrit le 07/11/2014 à 18:24 :
Traduction : le " budget cadeau " des plus modestes ou des plus pauvres va encore être des plus réduits ... Les différences de dépense sont proportionnelles aux écarts de richesse ( ... )
a écrit le 07/11/2014 à 16:42 :
20 euros ? C' est par exemple l' équivalent de deux paquet de cigarettes et d' une revue +
le journal ... Par contre pour les classes moyennes aisées et riches ce sera toujours et encore la fête plein pot ! Sans compter que pour certains c' est la fête en permanence avec bien évidemment beuveries etc ... Étudiant ou pseudo - étudiants en tête ..La honte !
Conclusion : Aucune incidence sur le train de vie de ceux qui bénéficient déjà de tous les privilèges et de tous les avantages de ce système ... Les autres payez pour leurs petites fêtes et leurs avantages et ... Comptez ce qu' il vous reste ... !
a écrit le 07/11/2014 à 15:56 :
Vous inquiétez pas pour eux, Amazon prévoit s'embaucher 2500 CDD pour faire face à la demande durant cette période !
a écrit le 07/11/2014 à 15:27 :
Encore un titre à la con, bientôt on va parle d'accélérations sur les accélérations
a écrit le 07/11/2014 à 13:56 :
Les Français prévoyant les années noires de guerre civile qui couvent,
Les français sont de bon sens en réduisant les dépenses inutils dans des produits importés massivement en provenance des pays de l'esclavage par les multinationales défiscalisées ;
Les français travailleurs pauvres dans la misère, eux c'est sur qu'ils ne peuvent pas acheter et de toute façon, ils sont aussi de bon sens face au péril européen en cours sdous le joug de la Commission européenne et des dirigeants européens comme Valls Sarkozy Hollande Copé Fillon Raffarin

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :