Affaire Lepaon : l'administrateur-trésorier de la CGT démissionne

 |   |  200  mots
La Commission exécutive (direction élargie de la CGT) est réunie mardi pour examiner notamment les dépenses qui ont provoqué une crise au sein de la centrale et fragilisé Thierry Lepaon.
La Commission exécutive (direction élargie de la CGT) est réunie mardi pour examiner notamment les dépenses qui ont provoqué une crise au sein de la centrale et fragilisé Thierry Lepaon. (Crédits : reuters.com)
L'information a été confirmée par une source interne mardi. Eric Lafont avait validé des dépenses coûteuses dans l'appartement de fonction et le bureau de Thierry Lepaon, secrétaire général du syndicat sur la sellette.

Eric Lafont semble avoir servi de "fusible". L'administrateur-trésorier de la CGT a démissionné, a annoncé mardi 9 décembre à l'AFP une source interne, confirmant une information d'i-Télé. Ce dernier avait validé des dépenses coûteuses dans l'appartement de fonction et le bureau du numéro un Thierry Lepaon.

"Faute collective" imputée à Eric Lafont

A la suite des révélations fin octobre par le Canard Enchainé des dépenses de rénovation (105.000 euros) dans son appartement de location, en bordure du bois de Vincennes, le leader de la CGT avait affirmé qu'une "faute collective" qui ne "ne masque pas des responsabilités individuelles" avait été "commise" et l'avait imputé principalement au trésorier Eric Lafont. Thierry  Lepaon n'avait en revanche pas jugé exagérés les travaux pour 62.000 euros dans son bureau, réalisés, selon lui, dans le cadre de la rénovation du siège de la CGT à Montreuil.

L'annonce de la démission de l'administrateur-trésorier du syndicat intervient alors que la Commission exécutive (direction élargie de la CGT) est réunie pour examiner notamment les dépenses qui ont provoqué une crise au sein de la centrale et fragilisé Thierry Lepaon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2014 à 11:56 :
L'administration stalinienne de la CGT fait des ravages chez les seconds couteaux....
a écrit le 10/12/2014 à 16:41 :
les chinois pourraient racheter la CGT.
a écrit le 10/12/2014 à 5:38 :
La CGT a ses lampistes...C'est beau d'être syndiqués à la CGT.
a écrit le 09/12/2014 à 22:07 :
Oui, mais le ver est toujours dans la pomme.
a écrit le 09/12/2014 à 20:42 :
Tous ensembles, tous ensembles,..la CGT ne vaut pas mieux que le PS. MDR
a écrit le 09/12/2014 à 18:14 :
il a validé... OK !
mais qui a ordonné ? ? ? ?
a écrit le 09/12/2014 à 16:13 :
dans le cochon tout est bon !
a écrit le 09/12/2014 à 15:24 :
Il y a aussi des fusibles à la CGT.
a écrit le 09/12/2014 à 14:39 :
Pourris les syndicalistes qui vivent avec l' argent des contribuables = OUI.
Pourris les partis politiques qui vivent avec l' argent des contribuables = OUI
Pourris les politiques nationaux et régionaux qui dépensent l' argent des contribuables sans contrôle = OUI
Réponse de le 09/12/2014 à 22:08 :
+++++++++
a écrit le 09/12/2014 à 13:48 :
Comment les organes de décisions ou de contrôle interne de la CGT (si il y en a) ont ils pu laisser passer ces dépenses? Est ce un roi qui préside la CGT? et ceux qui adhérent qui lui apportent le sel et la gabéle? vivement qu'on oblige les syndicats à avoir une comptabilité transparente, certifiée par des commissaires aux comptes (responsables pénalement de leur signature)...
a écrit le 09/12/2014 à 13:46 :
Ah la solidarite syndicaliste, c est beau
a écrit le 09/12/2014 à 13:32 :
Lamentable!!!
a écrit le 09/12/2014 à 13:24 :
heureusement, qu'il y a des sous fifres pour encaisser.
a écrit le 09/12/2014 à 13:24 :
heureusement, qu'il y a des sous fifres pour encaisser.
a écrit le 09/12/2014 à 13:09 :
Belle solidarité ouvrière!!
Réponse de le 09/12/2014 à 14:20 :
une des raison que le pays va mal?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :