Montebourg : "C'est un magnifique concept la gauche caviar, car elle existe"

Lors d'un concours d'éloquence des avocats du barreau de Paris jeudi soir, l'ex-ministre de l'Economie s'est prononcé sur les sujets "Bercy pour ce moment", "gauche caviar et charisme de l'esturgeon", distillant, sous couvert de métaphores, ses critiques sur le gouvernement.
Arnaud Montebourg a également décrit le quotidien des Français devant subir de nombreux monopoles archaïques de l'histoire ou oligopoles.
Arnaud Montebourg a également décrit le quotidien des Français devant subir de nombreux "monopoles archaïques de l'histoire" ou "oligopoles". (Crédits : reuters.com)

Accueilli dans la salle de la Mutualité, jeudi 11 décembre, comble, avec musique, applaudissements et les mots de "Arnaud président", l'ex ministre de l'économie sorti du gouvernement fin août, a profité de la conférence Berryer pour distiller, sous couvert de métaphores, ses critiques ou remarques sur le gouvernement.

Arnaud Montebourg, qui fut huit ans avocat, s'en est d'abord pris à l'Ena, dont sont issus notamment son successeur à Bercy Emmanuel Macron et François Hollande, d'"école de savants, de sachants, de sectaires", ou encore d'"école de l'arrogance", par opposition au barreau, "école de l'humilité". Puis, répondant au premier sujet - "Faut-il dire Bercy pour ce moment ?", en référence au livre de Valérie Trierweiler, il a assuré vouloir faire "l'éloge de la loi Macron", mais en louant surtout ses intentions.

"Monopoles archaïques de l'histoire"

Commentant le deuxième sujet - "Peut-on régner sur la gauche caviar avec le charisme d'un esturgeon?"-, le ministre lance "c'est un magnifique concept, la gauche caviar, ce n'est pas rien, parce qu'elle existe !"

Devant les 12 avocats secrétaires de la conférence du stage vêtus de marinière, allusion au "made in France" qu'il avait défendu, Arnaud Montebourg a également décrit le quotidien des Français devant subir de nombreux "monopoles archaïques de l'histoire" ou "oligopoles" des professions réglementées, allant des frais bancaires aux frais d'autoroutes, en passant par les prothèses dentaires ou les prescriptions de lunettes par les ophtalmologues. Il a également affirmé que "la loi Macron a(vait) raison de remettre en question la postulation" chez les avocats.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 15/12/2014 à 13:18
Signaler
Le gars qui va prendre des cours d'économie après avoir été ministre de l'économie et qui continue de donner des leçons à tout le monde, y compris en économie. C'est tout bonnement hallucinant.

à écrit le 15/12/2014 à 9:51
Signaler
Mr Montebourg était engoncé dans le corset de la pensée unique et commençait par étouffer...il a réussit à s'extirper du gouverne ment et peut enfin se lâcher....ça doit lui faire du bien....de dénoncer ces copains de la gauche caviar et de l'ENA

à écrit le 15/12/2014 à 0:53
Signaler
encore 2 ans et demi et il faudra passer aux rillettes car le PS va tout perdre et ce sera bien fait ils ne peuvent rien changer on va les changer

le 17/12/2014 à 10:36
Signaler
Les changer? Ah bon? et par qui? D'autres fanfreluches du même acabits sans doute. Si vous avez des idèes de remplaçants, informez-nous en car je n'en vois pas personnellement

à écrit le 14/12/2014 à 18:18
Signaler
Très bien ça Mr Montebourg, vous faites clairement avancer le débat. Le problème c'est que la gauche Hachi Parmentier est pétrie d'idéologie. La démagogie ne suffit pas à vaincre la pauvreté. Sans Bad Godesberg le PS est mort.

à écrit le 13/12/2014 à 19:04
Signaler
en attendant je ne sais pas trop ce qu'on retiendra de lui apres son passage

à écrit le 13/12/2014 à 11:34
Signaler
Bien sûr que la gauche caviar existe. Exemple flagrant: FABIUS et les oeuvres d'art.

à écrit le 13/12/2014 à 9:59
Signaler
Montebourg fait preuve d'une grande lucidité sur le lisier que produit l'ENA et sur les hypocrites socialistes caviar bling bling traitres de la nation, vrais jumeaux des mêmes à l'UMP et son sous marin Nouveau Centre qui se déguise en UDI .

à écrit le 13/12/2014 à 8:56
Signaler
Qui mieux que lui peut faire une telle analyse de la gauche, que n'aurait on entendu si cette juste critique avait été faite par la droite ou par des journalistes. Merci Arnaud pour ce moment de vérité

à écrit le 13/12/2014 à 3:28
Signaler
J"ai toujours apprécié A. Montebourg, maintenant "sorti" il se sent investi de parole, il s'est trompé en rentrant, il se reprend....Maintenant ....bien !

à écrit le 13/12/2014 à 0:26
Signaler
Enfin une vraie place pour Montebourg: faire le guignol dans un cercle d'éloquence, et surtout, qu'il y reste...

à écrit le 12/12/2014 à 22:11
Signaler
@enfin C'est vrai, il s'attaque au politiquement correct... Mais il le fait une fois qu'il a quitté le gouvernement au sein duquel il a été d'une efficacitê quasi-nulle. C'est (trop) facile de dire que tout va mal alors même qu'il était aux manettes...

à écrit le 12/12/2014 à 19:27
Signaler
enfin un mec qui dit vrai et qui s'attaque au politiquement correct de tous ces socialistes embourgeoisés !

à écrit le 12/12/2014 à 19:01
Signaler
Le barreau, école de l'humilité. J'ai failli m'étouffer...

le 13/12/2014 à 2:09
Signaler
Moi aussi à crever de rire!

le 13/12/2014 à 10:24
Signaler
Pareil.

le 13/12/2014 à 13:48
Signaler
moi aussi. Qu'es qu'il ne faut pas entendre ! ! !

le 13/12/2014 à 13:48
Signaler
moi aussi. Qu'es qu'il ne faut pas entendre ! ! !

à écrit le 12/12/2014 à 18:55
Signaler
Le cancer de la France, c'est bien le mille feuille concocté par les énarquies pour les énarquiens ; Nous les français d'en bas, nous sommes d'accord, Montebourg a raison de mettre en évidence les travers de l'ENA.

à écrit le 12/12/2014 à 18:43
Signaler
Droite/gauche même combat ce sont les serviteurs zélés non pas de la FRANCE mais de l'Europe atlantiste que nos petits amis concoctent tous les jours dans notre dos , il n'y a pas , il n'y a plus de distinguo à faire, ce sont les mêmes .. Courage, fu...

à écrit le 12/12/2014 à 17:42
Signaler
Et oui, il le sait très bien puisqu'il en fait partie ! Toutefois, "crachons" un peu sur les autres, et oubliez-moi. Voilà ce qu'il veut réellement dire, à mon avis.

le 12/12/2014 à 19:00
Signaler
+1

à écrit le 12/12/2014 à 16:37
Signaler
En allant sur Wikipédia, on constate que ce concept n'existe pas que chez nous, donc ça ne doit pas venir que de l'ENA et de Paris rive gauche. La droite cassoulet est-elle unique?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.