Chine : la croissance passe sous les 10% au troisième trimestre

 |  | 322 mots
Lecture 2 min.
Le taux de croissance annuelle de l'économie chinoise a ralenti pour passer en dessous de 10% pour la première fois depuis quatre ans, sous l'impact de la crise financière.

La croissance du PIB (Produit Intérieur Brut) a ralenti plus nettement que prévu en Chine entre juillet et septembre, pour s'établir à 9% en rythme annuel au troisième trimestre, contre 10,1% au deuxième trimestre, selon  le Bureau national des statistiques. Les économistes tablaient sur un rythme de 9,7% au troisième trimestre.


La crise financière mondiale a un impact sur les investisseurs chinois et sur la confiance des consommateurs, et la Chine constate les retombées de la crise sur les investissements étrangers directs, déclare encore le Bureau national des statistiques.
 

"Il est très clair maintenant que la croissance économique ralentit rapidement, même si certains indicateurs, comme les exportations, se maintiennent, du fait d'un effet de décalage", explique Zhang Fan, économiste chez Tebon Securities à Shanghai, cité par l'Agence Reuters. "La croissance économique va rester sur cette tendance au ralentissement", continue ce dernier.


La dernière année complète où le taux de croissance n'était pas à deux chiffres remonte à 2005, quand il avait été de 9,1%. Il est toutefois plus délicat que d'ordinaire d'interpréter les statistiques du troisième trimestre: Pékin a tout fait pour réduire la pollution dans la région de la capitale au moment des Jeux olympiques, cet été. Cela avait entraîné d'importantes fermetures d'usines ainsi qu'une limitation de la circulation, ce qui avait affecté la production.

"Les marchés financiers internationaux sont turbulents et changeants, le taux de croissance de l'économie mondiale ralentit de façon notable et d'autres facteurs incertains et volatiles caractérisent le climat économique international", déclare Li Xiaochao, porte-parole du Bureau national des statistiques. "Tous ces facteurs commencent à faire sentir leur impact négatif sur l'économie chinoise", ajoute-t-il.
 

Les prix à la consommation, eux, ont augmenté de 4,6% de septembre 2007 à septembre dernier, contre 4,9% d'août 2007 à août dernier. L'inflation avait atteint son plus haut niveau en 12 ans en février, à 8,7% en rythme annuel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :