Allemagne : début de la reprise en 2010

L'institut Zew, dont les prévisions sont généralement fiables, prévoit un retour de la croissance pour l'an prochain. Mais l'indice Zew des attentes des milieux financiers recule de 5 points alors que les économistes attendaient une hausse.

2 mn

L'Allemagne ne devrait pas enregistrer de croissance économique notable durant le restant de l'année 2009 mais une amélioration de l'activité pourrait débuter en 2010, a déclaré ce mardi 14 juillet, Wolfgang Franz, président de l'institut d'études économiques ZEW. "J'espère qu'à la fin de l'année prochaine, ou plutôt dans le courant de l'année prochaine, cela va aller mieux", a déclaré Wolfgang Franz, qui dirige également l'équipe des conseillers économiques du gouvernement, connue sous le nom des "Cinq Sages". Un coin de ciel bleu dans un indicateur globalement morose.

Car l'indice de l'institut ZEW, publié ce mardi, qui mesure les attentes des milieux financiers pour l'économie allemande, a reculé de 5,3 points à 39,5 points en juillet, contredisant les attentes des économistes qui avaient misé sur une hausse, à 47,4 points après 44,8 points en juin, selon un consensus publié par l'agence Dow Jones Newswires. Il s'agit d'une "légère correction des attentes", a estimé l'institut Zew dans un communiqué. Les investisseurs interrogés se sont en particulier inquiétés des conditions du crédit aux entreprises et aux particuliers.

"Nous devrions constater dans les prochains mois une économie onduleuse avec une croissance du Produit intérieur brut proche de zéro, parfois légèrement au-dessus", a indiqué Wolfgang Franz à la télévision allemande ARD, expliquant ainsi la morosité de l'indicateur qui reflète le moral de l'économie d'outre-Rhin, notre principal partenaire économique.

Il y a des signes indiquant que le PIB allemand, qui a enregistré une contraction record de 3,8% au premier trimestre 2009 par rapport au précédent, connaisse au moins une stabilisation, a ajouté Wolfgang Franz. Mais "le pire reste à venir" sur le marché du travail, selon Wolfgang Franz, qui prévoit qu'il pourrait y avoir quatre millions de chômeurs vers la fin 2009 en Allemagne. "L'année prochaine, les choses pourraient ne pas aller aussi mal que ce que nous craignions il y a quelques semaines: nous pourrions rester sous la barre des cinq millions" de chômeurs, a-t-il cependant indiqué revenant à un très léger optimisme..



 

 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.