Accord européen pour augmenter la contribution communautaire au FMI

 |   |  239  mots
Les ministres des Finances de l'Union européenne se sont mis d'accord mercredi sur une "position commune forte" pour augmenter de deux tiers, à 125 milliards d'euros au total, leur promesse de contribution au Fonds Monétaire International, a annoncé le ministre des Finances suédois, Anders Borg.

Le financement du Fonds monétaire international se précise. "Il y a eu un accord sur la question du financement du FMI, sur laquelle il est assez clair qu'il y a une position européenne forte", a déclaré ce mercredi lors d'une conférence de presse Anders Borg, ministre des Finances suédois, dont le pays préside l'UE, l'Union européenne. "Nous sommes prêts à prendre nos responsabilités pour renforcer le financement de l'organisation".

"Clairement, quand nous irons à Londres (vendredi et samedi pour la réunion des ministres des Finances du G20), à Pittsburgh (pour le sommet du G20 des 24 et 25 septembre), nous devrons nous engager à augmenter notre soutien (...) 125 milliards d'euros est une position sur laquelle nous sommes d'accord en Europe", a-t-il ajouté.

Jusqu'ici, les pays de l'UE s'étaient engagés à apporter 75 milliards d'euros soit 100 milliards de dollars environ. Dans une lettre commune rendue publique cette semaine, l'Allemagne et la France avaient préconisé cette augmentation de la contribution communautaire.

Cette annonce fait suite à un engagement pris par en avril à Londres par les pays riches et émergents du G20 d'apporter 500 milliards de dollars supplémentaires au FMI dans le cadre des "nouveaux accords d'emprunt" (NAB). Cela équivaut à renforcer d'autant les capacités de prêts de l'institution.

Mardi soir, le Fonds avait annoncé avoir signé avec la seule Grande-Bretagne un accord par lequel Londres lui octroie une ligne de crédit de 15 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :