La croissance allemande revue à la hausse, à 1,4%, pour 2010

Après la France il y a quelques jours, l'Allemagne a relevé sa prévision de croissance de 1,2% à 1,4% pour l'année en cours. De son côté, l'inflation a atteint 0,8% en janvier.

Le ministre allemand de l'Economie, Rainer Brüderle, a annoncé ce mercredi que le gouvernement relevait à 1,4% sa prévision de croissance 2010, alors qu'il s'attendait jusqu'ici à une hausse de 1,2%. Rainer Brüderle a estimé que cette prévision était l'expression d'un "optimisme prudent" et a indiqué voir "des signaux contradictoires pour la première économie européenne", qui se relève d'une récession de 5% l'an dernier, la plus grave depuis 1945.

D'un côté, le ministre a dit attendre une forte hausse des exportations, stratégiques pour l'industrie allemande, de 5,1%, mais prévenu que "le niveau d'avant la crise ne sera pas retrouvé cette année." De l'autre, il a estimé que les capacités de entreprises restaient sous-utilisées et tablé sur un recul d'environ 0,5% de la consommation des ménages en 2010.

Le gouvernement prévoit une hausse du nombre de chômeurs mais "avec un peu de chance nous resterons sous la barre des 4 millions de sans-emploi", plus exactement à 3,77 millions en moyenne en 2010 contre environ 3,4 millions de chômeurs recensés actuellement, a ajouté Rainer Brüderle.

En fixant officiellement son objectif de progression du produit intérieur brut (PIB) à 1,4%, le gouvernement d'Angela Merkel opte pour un pronostic plus prudent que celui du Fonds monétaire international (1,5%) et de la banque centrale allemande (1,6%).

De son côté, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,8% sur un an en janvier, selon des chiffres préliminaires publiés mercredi par le bureau fédéral des statistiques. Les prix de détail de la première économie de la zone euro progressent ainsi moins que prévu, les économistes ayant tablé sur une inflation de 1%. D'un mois sur l'autre, les prix ont baissé de 0,6%, là où les économistes avaient anticipé un repli de 0,3%.

Aux normes européennes IPCH, les prix ont augmenté de 0,7% sur un an et reculé de 0,7% sur un mois, contre respectivement une hausse de 1% et un recul mensuel de 0,4% attendus.

Les données définitives de l'inflation pour le mois de janvier seront publiées le 9 février.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.