Encore un mauvais chiffre sur l'immobilier américain

Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ont plongé de 7,6% en décembre, pour tomber à leur plus bas niveau depuis le mois de mars et clôturer une année 2009 record en terme de faiblesse des transactions.

Les ventes de logements neufs ont accusé en décembre une baisse inattendue, dernier signe en date montrant que la reprise de l'immobilier pilotée par Washington donne peut-être des signes d'essouflement.

Le département du Commerce a annoncé ce mercredi que ces ventes avaient baissé de 7,6% à 342.000 unités, contre 370.000 en novembre. C'est le deuxième mois consécutif de recul de ces ventes. Les analystes tablaient sur une hausse de 366.000 à 370.000 unités, après 355.000 unités en première estimation en novembre.

Pour l'ensemble de 2009, les ventes de logements neufs ont chuté de 22,9%, au plus bas record de 374.000 unités.

Le ralentissement des ventes fait que le stocks d'invendus représente 8,1 mois de vente en décembre, au plus haut depuis juin 2009, contre 7,6 mois en novembre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 27/01/2010 à 14:41
Signaler
il n'y a que les traiders, ces fous furieux, à la limite de la patologie mentale, pour croire que la crise qu'ils ont généré peut s'effacer en 1 an ou 2 ans - Et pour les boursicoteurs qui croient aveuglément les manoeuvres boursières, TANT PIS POUR ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.