Etats-Unis : le plafond de la dette de l'Etat à nouveau relevé

 |   |  256  mots
Le Sénat a donné jeudi le feu vert définitif à un relèvement de 290 milliards de dollars du plafond de la dette fédérale, suffisant pour financer un déficit sans précédent jusqu'à la fin de l'année.

Le Sénat américain a donné son feu vert jeudi au relèvement de la capacité d'emprunt de l'Etat fédéral à 14.300 milliards de dollars, ce qui devrait permettre au département du Trésor de continuer à honorer sa dette pendant la majeure partie de 2010.  La mesure a recueilli 60 voix pour et 40 contre, reflétant le rapport de force entre démocrates et républicains au Sénat.

Le Congrès est amené à intervalles réguliers à relever le plafond de la dette fédérale et le Trésor devrait atteindre d'ici quelques semaines la limite actuelle de 12.400 milliards de dollars qui avait été fixée en décembre dernier. La Chambre des représentants doit encore se prononcer sur le texte avant qu'il ne soit promulgué par le président Barack Obama.

La dette publique dépasse désormais les 12.000 milliards de dollars, selon le dernier chiffre officiel rendu public par le département du Trésor américain. Cela représente près de 90% du Produit intérieur brut (PIB) américain.

Il faut dire que la crise financière et économique a fait exploser le déficit budgétaire américain. Il a ainsi atteint 1.400 milliards de dollars lors du dernier exercice, clos le 30 septembre dernier, alors que l'Etat a massivement injecté des liquidités pour venir en aide aux établissement financiers en grande difficultés (notamment l'assureur AIG et les organismes de refinancement hypothécaires, Fannie Mae et Freddie Mac), tout en menant en place un vaste programme de relance économique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :