Ben Bernanke place son nouveau mandat sous le signe de la transparence

Le président de la Réserve fédérale a estimé ce mercredi que la Réserve fédérale devrait faire preuve de davantage de transparence sans pour autant renoncer à son indépendance.

Le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke a estimé mercredi que la Fed devrait faire preuve de davantage de transparence sans pour autant renoncer à son indépendance. S'exprimant après la prestation de serment qui ouvre son deuxième mandat de quatre ans à la tête de la Fed, il a reconnu que la crise avait révélé des lacunes dans la régulation, à la fois au sein de la Banque centrale et au sein des organismes chargés de supervise le secteur financier.

"Afin de préserver la confiance du public et de promouvoir la stabilité économique et financière, nous devons continuer de protéger notre indépendance", a-t-il dit.
La Fed doit surmonter des "défis énormes" et convaincre l'opinion de l'intégrité de l'ensemble de ses opérations, a-t-il ajouté. "La Réserve fédérale est déjà l'une des Banques centrales les plus transparentes et les plus responsables, nous devons être prêts à faire davantage encore, pour devenir encore plus transparents."

Jamais depuis 30 ans un candidat n'avait eu à faire face à une telle opposition que Ben Bernanke lorsqu'il a sollicité le renouvellement de son mandat. Si beaucoup le créditent d'avoir su éviter un naufrage de l'économie au cours de la récession la plus grave connue depuis des décennies, Ben Bernanke n'a pas échappé aux critiques qui lui reprochaient d'avoir sous-estimé l'importance de la régulation avant le déclenchement de la crise.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.