1.500 milliards de dollars d'argent sale circulent dans le monde

 |   |  192  mots
(Crédits : <small>Reuters</small>)
Des policiers spécialisés se sont réunis ce mercredi pour mettre en place un réseau afin de lutter contre le blanchiment d'argent.

1.500 milliards de dollars d'argent sale circuleraient dans le monde. La Banque mondiale et le Fonds monétaire international estime la masse de ce "butin" entre 3 et 5% du produit intérieur brut planétaire. Le blanchiment d'argent atteindrait même 3.000 milliards de dollars, selon une étude citée par la justice espagnole en 2009.

Le blanchiment s'organise en trois étapes, résumait le rapport "Gravet-Garabiol", dernier du genre publié, en 2000. Tout d'abord, il y a "le placement, ou pré-blanchiment (conversion de l'argent criminel). Puis l'empilage (multiplication des opérations bancaires et des comptes). Et enfin l'intégration dans des activités dont les bénéfices apparaissent légaux".

Lutter contre ce fléau

"Avec les flux électroniques, l'argent circule vite, le temps nous est compté et précieux", déclare un des participants.

Pour relever ce défi majeur, les policiers de 24 pays de l'Union Européenne se sont donc réunis pour mettre en place un "réseau opérationnel des correspondants de ses services anti-blanchiment".

Selon le Belge, Carlo Van Heuckelon, chef de l'Unité financière d'Europol, "le programme de financement de l'UE soutient la réalisation de tels projets".
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2010 à 8:46 :
tien ! tien ! tien ! tien ! mon message ne passe pas ? ça déplait à Badinter ? pour qu'il y est si peu d'annonces c'est que plus d'un a dû tenir mes propos que vous mettez sous le coude. Je mettrais mon annonce dans les boîtes à lettres et je l'enverrais à d'autres journaux plus courageux.
a écrit le 25/02/2010 à 15:28 :
Plus les places financières sont florissantes, moins elles sont regardantes sur l'origine des fonds. 1 500 milliards de dollars d'argent sale circulent dans le monde, sans que les grands banques, les grands patrons et les hommes politiques ne les voient et en profitent un tout petit peu ? A qui va t'on faire croire ça ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :