Le Sénat américain débloque 15 milliards de dollars pour l'emploi

Grâce à l'appui de plusieurs élus républicains, les sénateurs ont adopté ce mercredi un plan de relance de l'emploi aux Etats-Unis.

Le Sénat américain est parvenu à un accord ce mercredi sur la mise en place d'un plan de relance de l'emploi. Bien moins ambitieux que la précédente mouture, l'ensemble de ces mesures est chiffré à 15 milliards de dollars. Son adoption a été rendue possible par le ralliement de 13 sénateurs républicains, une première depuis le début du mandat de Barack Obama.

Initialement, les sénateurs démocrates envisageaient un train de mesures de 85 milliards de dollars. En raison de la perte de leur majorité qualifiée de 60 sièges, qui permet d'éviter les tactiques d'obstruction parlementaire ("filibustering"), ils ont finalement décidé de se concentrer sur quatre mesures censées créer des emplois rapidement, afin de convaincre quelques élus républicains.

Le texte adopté ce mercredi prévoit notamment des mesures pour favoriser la construction d'écoles et des projets dans le secteur de l'énergie. Il met également en place des financements pour les autoroutes et les ponts, ainsi que des avantages fiscaux pour les entreprises qui recrutent. En revanche, il ne prévoit pas une extension des allocations chômage, mesure que les démocrates espèrent faire passer plus tard.

Depuis le début de la récession en décembre 2007, la première économie mondiale a détruit 8,4 millions d'emplois. En janvier, le taux de chômage américain s'est établi à 9,7% de la population active. Et il devrait rester proche de ce niveau cette année, la reprise de l'activité ne se répercutant pas sur le marché du travail.

Cette situation a conduit la Chambre des représentants à adopter en décembre un plan de 154 milliards de dollars en faveur de l'emploi. Mais ce plan n'a aucune chance de passer l'obstacle du Sénat, où les Républicains seront en mesure de ralentir considérablement son adoption. Le Chambre basse du Congrès américain a en revanche a possibilité d'examiner le plan adopté mercredi par le Sénat, avant éventuellement de l'adopter. Il serait alors effectif.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.