Emplois verts : les Etats-Unis pourraient faire plus

 |   |  273  mots
Un objectif de 25% d'énergies renouvelables aux Etats-Unis en 2025 pourrait créer 274 000 supplémentaires et serait plus efficace que les subventions allouées au secteur, selon une étude réalisée par le cabinet Navigant Consulting pour l'organisation américaine RES, qui regroupe des entreprises et des organisations favorables aux énergies renouvelables.

Pour l?instant, les Etats-Unis n?ont pas défini d'objectif chiffré pour la consommation d?énergies renouvelables, contrairement à l?Union européenne qui a fixé un seuil de 20% pour 2020. A défaut de s'engager sur une norme, Barack Obama multiplie les mesures de soutien aux énergies propres.

Début janvier, le président américain a ainsi annoncé le déblocage de 2,3 milliards de dollars pour des incitations fiscales destinées à stimuler la création d'emplois dans la production d'énergie verte. Ces crédits d?impôts doivent faire naître «des dizaines de milliers d'emplois dans la fabrication de technologies propres», selon la Maison Blanche. Et le projet de Budget 2011 prévoit aussi une pluie de subventions.

Mais RES estime que le pays pourrait être beaucoup plus efficace s'il fixait une norme de 25% d?ici à 2025.

L'éolien en tête

Selon l?étude, la montée en puissance serait rapide : 67 000 emplois supplémentaires en 2014 avec un objectif de 12% d?énergies renouvelables, 191 000 en 2020 avec un objectif de 20%.

52% des emplois directs ainsi créés le seraient dans la production, 23% dans la construction d?installations, 11% dans les services d?ingénierie et 5% dans la maintenance.

Par secteurs, l?éolien serait le plus créateur d?emplois : 116 000 postes supplémentaires d?ici à 2025. La biomasse pourrait en créer 60 000 de plus, le solaire 50 000 et l?hydro-électricité 34 000.

La répartition ne serait pas homogène sur le territoire : les emplois dans la biomasse seraient plus concentrés en Floride, Louisiane, Kentucky, Alabama et Géorgie, alors que ceux dans l?éolien seraient particulièrement boostés au Texas, dans l?Illinois et dans le Colorado.

Green Business - le site de référence

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :