Le FMI se paye le yuan chinois

 |   |  204  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le Fonds maintient sa prévision d'une croissance économique mondiale de 3,9% en 2010 et de 4,3% en 2011.

le Fonds monétaire international vient de publier un communiqué sur le niveau comparatif des grandes devises dans le monde. Il y estime que le dollar américain reste légèrement surévalué tandis que le yuan (ou renminbi) lui apparaît très sous-évalué.

"Le renminbi chinois s'est déprécié en termes réels effectifs, en même temps que le dollar américain et est considéré comme considérablement sous-évalué dans une perspective à moyen terme" déclare le FMI dans une note destinée à une réunion des ministres du G20 qui s'est tenue ce week-end à Séoul en Corée du Sud.

Sur l'euro, le FMI estime que sa récente dépréciation signifie qu'il se dirige vers sa "valeur fondamentale".

Le yen se négocie grosso modo conformément à ses fondamentaux après sa forte baisse fin 2008.

Le dollar s'est déprécié avec l'amélioration des conditions financières et le reflux des craintes des marchés, mais reste "quelque peu surévalué". Le billet vert se rapproche toutefois de soin équilibre de moyen terme, estime le FMI.

Le Fonds maintient sa prévision d'une croissance économique mondiale de 3,9% en 2010 et de 4,3% en 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2010 à 6:45 :
Les chinois ne se laisseront pas dicter leur conduite.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :