Bruxelles doute des réductions de déficit, notamment français

 |   |  304  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
La Commission européenne a passé au crible les prévisions de réductions de déficits des pays européens. Elle émet des doutes notamment sur les engagements en la matière de la France.

Sceptique : la Commission européenne estime que les hypothèses liées au plan français de réduction des déficits publics n'offrent aucune marge de manoeuvre si la croissance n'est pas au rendez-vous.  Paris prévoit de faire revenir ses déficits publics sous la barre des 3% prévue par le pacte de stabilité et de croissance en 2013, avec une baisse importante à partir de 2011 basée sur un scénario de croissance annuelle de 2,5%.
 

"Cette trajectoire serait conforme à la recommandation émise par le Conseil le 2 décembre 2009, mais les hypothèses qui sous-tendent le scénario présenté dans le programme sont jugées plutôt optimistes, et certaines mesures annoncées du côté des dépenses ne sont pas précisées", souligne la Commission dans un communiqué. Du coup, elle invite la France "à préciser la stratégie budgétaire qui lui permettra de corriger son déficit excessif et de réduire sa dette". Le grand emprunt prévu par l'Elysée suscite au passage des interrogations en la matière.

Force est de reconnaître qu'il n'y a pas que la France à susciter les doutes de la a Commission européenne. Le Royaume-Uni et l'Espagne sont aussi sur la sellette. "D'une manière générale, pour la majorité des quatorze programmes examinés, les hypothèses de croissance sous-tendant les projections budgétaires sont jugées plutôt optimistes, ce qui signifie que les résultats budgétaires pourraient se révéler moins bons que prévu", indique la Commission dans un communiqué. Elle a planché sur les dossiers de la Belgique, de la Bulgarie, de l'Allemagne, de l'Estonie, de l'Irlande, de l'Espagne, de la France, de l'Italie, des Pays-Bas, de l'Autriche, de la Slovaquie, de la Suède, de la Finlande et du Royaume-Uni.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :