Zone euro : excellentes performances de l'industrie et des services en mars

 |   |  342  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les secteurs de l'industrie et des services de la zone euro ont enregistré en mars leur croissance la plus élevée depuis deux ans, selon les premières estimations de la société Markit publiées ce mercredi. En revanche, en janvier, les commandes industrielles dans la zone euro ont déçu les attentes en baissant de 2% par rapport à décembre.

La croissance du secteur manufacturier de la zone euro a enregistré en mars sa croissance la plus élevée depuis fin 2006, tandis que l'activité dans les services s'est accéléré à son rythme le plus rapide depuis plus de deux ans, montrent ce mercredi les premières estimations des enquêtes de la société Markit.

Concernant l'industrie, l'indice calculé sur la base des réponses des directeurs d'achats de près de 2.000 entreprises de la zone euro , a atteint 56,3 en première estimation en mars contre 54,2 en février, alors que les économistes interrogés par Reuters l'anticipaient à 54 seulement. C'est son plus haut niveau depuis décembre 2006. La barre des 50 indique le passage entre contraction et croissance de l'activité.

L'indice équivalent pour les services est ressorti à 53,7, contre 51,8 le mois dernier. Le consensus l'espérait en légère hausse à 52 à peine ; c'est son niveau le plus élevé depuis novembre 2007.

L'indice composite, qui regroupe les deux secteurs, a progressé à 55,5 contre 53,7 en février et 53,8 attendu.
Il s'agit de son plus haut niveau depuis 31 mois.

Les indices PMI de mars pour la France indiquent également une croissance pour l'industrie, mais un fléchissement pour les services, tandis que la situation de l'emploi reste difficile.

En revanche, les commandes industrielles dans la zone euro ont déçu les attentes en janvier en baissant de 2% par rapport à décembre, mois durant lequel elles avaient progressé de 0,8%, selon Eurostat. Les baisses mensuelles les plus fortes ont été enregistrées en Grèce (de 11%) et en France (de 10,8%).

Par type de production, la chute est surtout marquée dans les biens d'investissement (-6,8%), suivis par les biens de consommation non durables (-2,1%). Les commandes de biens de consommation durables ont en revanche progressé de 0,6% et celles de biens intermédiaires de 4,7%.

Comparé à janvier 2009, les commandes industrielles dans la zone euro ont augmenté de 7%, nettement moins que les 14,1% espérés par les analystes.

Pour l'ensemble de l'Union européenne, les commandes sont ressorties en baisse de 0,2% en janvier sur un mois et en hausse de 6,3% sur un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :