Athènes annonce de nouveaux emprunts obligataires

 |   |  272  mots
Après le succès de l'émission obligataire du 29 mars, qui portait sur 5 milliards d'euros, Athènes prévoit d'émettre d'ici fin mai un emprunt en dollars pour refinancer sa dette énorme. La Grèce souhaite lever l'équivalent de 11,6 milliards d'euros.

"La Grèce prévoit cette émission obligataire en dollars dans les deux mois à venir pour pouvoir lever 11,6 milliards d'euros (15,6 milliards de dollars) et couvrir ses besoins d'ici fin mai", a indiqué Pétros Christodoulou, directeur général de l'organisme de gestion de la dette publique (PDMA), dans un entretien avec l'agence financière Bloomberg. La Grèce doit lever encore 32 milliards d'euros jusqu'à la fin de l'année, selon Petros Christodoulou, afin de refinancer sa dette qui s'élève actuellement à environ 300 milliards d'euros.

Ce lundi, la Grèce a levé 5 milliards d'euros après un lancement d'une emprunt obligataire à sept ans et à un taux de 5,9%, à peine moins élevé que les 6% offerts pour l'emprunt de début mars à dix ans. Cet emprunt a été décidé par le PDMA quatre jours après l'adoption par l'Union européenne (UE) d'un plan d'aide à Athènes.

La demande n'a atteint que 7 milliards d'euros pour 5 milliards empruntés, alors que les deux précédentes opérations (une obligation de 8 milliards d'euros à cinq ans en janvier et une deuxième de 5 millards d'euros à dix ans en mars) avaient attiré au moins trois fois plus de demande que d'offre. Toutefois, le ministre grec des Finances Georges Papaconstantinou s'était dit satisfait de la somme levée et avait estimé que le taux d'emprunt "allait graduellement baisser".

De son côté, le président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet, a précisé mercredi s'attendre à un retour progressif de la confiance concernant la dette grecque, pour laquelle Athènes doit payer un prix élevé en raison de sa grave crise budgétaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :