Le marché immobilier américain se redresse

Les prix des logements aux Etats-Unis se sont redressés dans les vingt plus grandes agglomérations américaines, selon l'indice Standard and Poor's/Case-Shiller publié ce mardi.

Les prix de l'immobilier résidentiel aux Etats-Unis ont encore légèrement diminué en février mais ils ont enregistré leur première hausse en rythme annuel depuis plus de trois ans, montre ce mardi l'enquête mensuelle Standard & Poor's (S&P)/Case Shiller. L'enquête montre toutefois que les prix pourraient repartir à la baisse avant de s'orienter durablement à la hausse, explique S&P. La légère remontée des prix en février peut être attribuée à l'expiration, le 30 avril, d'un crédit d'impôt attribué à certains acquéreurs.

L'indice composite, calculé sur la base des prix dans vingt métropoles du pays, affiche un recul de 0,1% par rapport à janvier en données corrigées (CVS), un chiffre conforme au consensus des économistes, après huit mois de hausse. En données brutes, les prix ont diminué de 0,9% d'un mois sur l'autre alors que le marché tablait sur un repli de 0,3% seulement. Ils avaient baissé de 0,4% en janvier.

En rythme annuel, les prix dans les vingt grandes agglomérations concernées, comme ceux des dix principales, enregistrent leur première hausse depuis décembre 2006, de 1,4% et 0,6% respectivement.

"Ces données signalent un risque de voir les prix immobiliers décliner encore avant d'enregistrer une hausse soutenue", a déclaré dans un communiqué David M. Blitzer, président du comité des indices de S&P. "Il est trop tôt pour dire que le marché du logement se reprend", selon lui.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.