Amélioration en trompe-l'oeil du marché de l'emploi américain

Le taux de chômage a légèrement reculé le mois passé aux Etats-Unis, tombant à 9,7% de la population active. Mais le nombre de création nette d'emplois déçoit.

Amélioration en trompe-l'oeil sur le marché de l'emploi américain. En mai, la première économie mondiale a enregistré 431.000 créations nettes de postes. Il s'agit du plus important solde positif depuis le mois de mars 2000. Mais 95% des emplois créés le mois passé (soit 411.000) sont des postes temporaires liés au recensement décennal qui a lieu cette année outre-Atlantique.

Le secteur privé n'a pour sa part créé que 41.000 postes de plus qu'il en a détruit en mai (dont 29.000 pour le secteur manufacturier). Une faiblesse que n'avaient pas anticipé les économistes. Ils misaient, en moyenne, sur 190.000 créations nettes dans le privé et 513.000 au total. Et l'optimisme avait été renforcé par les déclarations de Barack Obama, qui avaient promis mercredi des chiffres "solides".

Le taux de chômage a pour sa part reculé de 0,2 point en mai, passant de 9,9% à 9,7% de la population active. Le consensus s'élevait à 9,8%. Mais le département du Travail précise que cette baisse est principalement due au repli du nombre d'actifs. En octobre 2009, le taux de chôamge avait atteint son plus haut niveau en vingt-six ans (10,1%).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.