Présidentielle allemande : le candidat d'Angela Merkel finalement élu

 |   |  201  mots
(Crédits : Reuters)
Christian Wulff a dû attendre le troisième et dernier tour pour être élu à la présidence de l'Allemagne. Un camouflet pour la chancelière Angela Merkel.

Un troisième tour a été nécessaire pour désigner ce mercredi soir le nouveau président fédéral allemand, le candidat de la chancelière Angela Merkel, Christian Wulff, n'ayant pu obtenir la majorité absolue parmi les grands électeurs allemands lors des deux premiers tours, face à son rival désigné par les sociaux-démocrates et les Verts, l'ancien pasteur est-allemand Joachim Gauck.

Au deuxième tour, il a obtenu 615 voix contre 490 voix pour Joachim Gauck, et 123 voix pour la candidate de Die Linke (communistes et extrême gauche), Lukrezia Jochimsen. Il a finalement été élu au troisième tour, lors duquel la majorité simple suffisait, avec 625 voix contre 494 pour sa rival et 121 abstentions.

Cet épisode apparaît comme un camouflet pour Angela Merkel, dont la coalition gouvernementale formée à l'automne dernier avec les libéraux du FDP avait pourtant sur le papier la majorité absolue à l'assemblée fédérale (622 députés du Bundestag et autant de délégués des parlements régionaux).

Lâchée par plusieurs proches de sa famille politique, l'Union chrétienne-démocrate (CDU), Angela Merkel souffre d'une faible cote de popularité, 40% seulement des Allemands se disant satisfaits de son action.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :