Nouveau plan de relance japonais de 44 milliards d'euros

 |   |  258  mots
Le Premier ministre Naoto Kan a approuvé un plan de relance 5.050 milliards de yens (44 milliards d'euros) pour soutenir l'économie de l'Archipel et contrer la flambée du yen. Ce dernier doit être validé par le parlement.

Après son intervention sur le marché des changes, le gouvernement japonais souhaite appliquer rapidement des mesures de soutien à son économie. Le cabinet du Premier ministre Naoto Kan a annoncé ce jeudi dans un communiqué avoir approuvé un plan de relance 5.050 milliards de yens (44 milliards d'euros) pour soutenir l'économique nippone. Cette dernière est affectée par la flambée du yen et le ralentissement de la croissance mondiale. Le gouvernement souhaite également contrer la déflation qui menace son économie.

Une importante partie de ce plan servira à aider les économies régionales et les petites entreprises, selon les déclarations du ministère des Finances. Ce plan devrait apporter 0,6% au PIB (Produit Intérieur Brut) du Japon. Il devrait également créer ou conserver entre 450.000 et 500.000 emplois, a indiqué le ministère.

La proposition de Kan exige toujours l'approbation du Parlement. Naoto Kan qui n'a pas la majorité nécessaire à la Chambre Haute demande l'adoption au plus vite de ce plan.  Il a déclaré au Parlement ce jeudi  : "Nous nous attendons à des discussions constructives entre les partis au pouvoir afin d'obtenir un accord rapide".

De leur côté, les analystes doutent de l'impact réel sur l'économie de ce plan de relance en raison de la charge de la dette japonaise. Cette dernière est la plus lourde des grands pays industrialisés.

La veille déjà, le gouvernement s'était dit  prêt à mettre en place des mesures fortes si nécessaire pour protéger l'économie et le secteur financier de l'Archipel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :