La Banque d'Angleterre opte pour le statu quo

L'institut d'émission a maintenu inchangé son taux directeur au plancher de 0,5% et n'a pas annoncé de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif.

La Banque d'Angleterre (BoE) a maintenu inchangé son taux directeur au plancher de 0,5% sur lequel il stationne depuis mars 2009 et n'a pas pris de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif après les 200 milliards de livres sterling d'emprunts d'Etat déjà acquis.

Alors que les marchés s'interrogeaient sur ses intentions, plusieurs de ses membres ayant exprimé le souhait de soutenir l'économie, il est possible que le consensus se soit une nouvelle fois effrité. Lors de la réunion d'octobre de la BoE, au traditionnel dissident Andrew Sentance, favorable à une hausse des taux, s'était ajouté Adam Posen, partisan d'une augmentation de 50 milliards de livres des rachats d'actifs de la banque centrale. Publiés le 17 novembre, les minutes (compte rendu de la réunion) donneront davantage de détail sur les votes de chacun. 

Dans la foulée de la décision de l'institut d'émission, la livre sterling s'est encore renforcée, grimpant au dessus de 1,62 dollar pour la première fois depuis le mois de janvier dernier tandis que la Réserve fédérale a annoncé de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif portant sur 600 milliards de dollars d'ici à fin juin 2011.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.