L'euro ? Non merci

 |   |  453  mots
En Estonie, le double affichage des prix a débuté bien avant l'intégration officielle de l'euro qui débute ce samedi. Copyright Reuters
En Estonie, le double affichage des prix a débuté bien avant l'intégration officielle de l'euro qui débute ce samedi. Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Alors que l'Estonie intègre officiellement la zone euro le 1er janvier prochain, les autres ex-pays de l'Est semblent de moins en moins enclins à abandonner leur devise nationale.

Ce samedi, les Estoniens pourront payer leurs bières et leurs Kringels - une viennoiserie aux amandes - avec des pièces toutes neuves. Le 1er janvier est en effet la date officielle de l'intégration de leur pays dans la zone euro. A l'origine, la couronne estonienne aurait dû disparaître trois ans plus tôt, mais cette première tentative avait avortée, l'économie estonienne souffrant alors d'une inflation bien trop élevée.

Si la majorité des Estoniens se félicitent de l'abandon de leur devise nationale, dans les autres ex-pays du bloc soviétique, l'intégration à la zone euro ne semble plus la priorité.  "Il est difficile de préciser aujourd'hui une date d'entrée dans la zone euro, étant donné les fortes turbulences qu'elle traverse" a ainsi affirmé ce lundi dans une interview au quotidien Rzeczpospolita le ministre polonais des Finances Jacek Rostowski.

L'adoption de la monnaie unique par l'Estonie risque donc d'être l'une des dernières avant longtemps. En mai dernier, un panel représentatif d'analystes interrogés par l'agence Reuters prévoyaient encore une arrivée de l'euro en Pologne et en Hongrie en 2015, puis en République tchèque l'année suivante.

Pour la Hongrie, ce ne sera pas avant 2020

Mais la crise budgétaire de la zone euro a entre temps poussé nombre de candidats d'Europe de l'Est à réévaluer l'avantage qu'ils auraient à conserver leurs devises actuelles. Le gouvernement tchèque a ainsi indiqué la semaine dernière ne pas être prêt à fixer une date d'adoption et celui de Hongrie a jugé irréaliste une entrée dans la zone euro avant la fin de la décennie.

De tous les candidats jusqu'alors en lice pour une intégration durant cette décennie, la Pologne n'est donc pas la moins enthousiaste, même si le gouverneur de sa Banque centrale, Marek Belka, a, lui aussi, estimé qu'il convenait de se garder de toute précipitation. Le pays pourrait néanmoins intégrer dès 2013 le mécanisme de change ERM2, prélude à un abandon du zloty, sa devise nationale.

Dans l'interview publiée ce lundi, Jacek Rostowski estime en outre que l'économie polonaise devrait rapidement se redresser après les mesures budgétaires récemment adoptées. "Nous avons lancé l'application du premier des trois budgets de consolidation pour 2011, qui devrait diminuer le déficit global d'environ 23 milliards de zlotys (5,8 milliards d'euros)". "Ces prochaines années, il y aura d'autres budgets de consolidation, qui réduiront le déficit dans des proportions comparables. Grâce à ces actions et à la croissance accélérée, nous éviterons que la dette franchisse la barre des 55% du PIB, et le ratio commencera à diminuer en 2013".
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/12/2010 à 18:31 :
Près de la moitié des allemands y pensent aujourd'hui. A méditer!
a écrit le 28/12/2010 à 17:13 :
Vive l'euro ! Une europe avec toutes ses petites monnaies ridicules la pesetas, le mark, la lire, le franc,.... etc, non merci plus jamais. S'ils veullent rester avec leur sloty libre à eux (grace à l'Europe), Par contre nos gouvernants pourraient peut être faire preuve d'un peu plus d'intelligence et organiser vraiment tout ça. Par exemple, arreter de dépenser l'argent qu'on a pas en commençant par arreter la gabegie des élus locaux quels qu'ils soient.
a écrit le 28/12/2010 à 13:46 :
Les politiciens français et allemand rêvent avec euro à gouverner l'europe. Ont-ils cette compétence ? Non, même dans leurs propres pays, il y a des tas de problèmes sans résolution, comment ils pourraient gérer tout l'europe ??? Arrêtez ce rêve d'ambition ou attendre une révolution violence pour arrêter cette bêise.
Réponse de le 01/08/2011 à 23:12 :
d'accord avec toi!
REGARDEZ LES INTERVENTIONS (YOUTUBE, DAYLIMOTION) DE L'EURO-DEPUTE: NIGEL FARAGE
a écrit le 28/12/2010 à 10:00 :
Puisque l?on parle d?Union Européenne, n?est-il pas temps de se demander quelle est la légitimité de cette organisation, et quelle est, au fond, sa pertinence ?

Le mouvement Socialisme & Souveraineté ( http://www.socialisme-et-souverainete.fr ) a abordé la question dans le troisième numéro de son journal mensuel :

http://www.socialisme-et-souverainete.fr/article-parution-du-troisieme-numero-de-socialisme-et-souverainete-62079091.html
Réponse de le 28/12/2010 à 10:34 :
Oui retournons à la France de l'ancien temps, rétablissons les privilèges du clergé et la noblesse. Retournons à la monarchie et allons guerroyer épée à la main. Nous verrons alors la gloire de la France rétablie. Voyons, soyez sérieux deux secondes et STOP AUX REACTIONNAIRES. L'Europe est bien plus solide que les pays dévastés sous perfusion américaine d'après guerre...
Réponse de le 01/08/2011 à 23:10 :
c'est vrai! maintenant l'europe se fait bouffer par la chine! elle n'est meme plus sous perfusion americaine mais completement addicte a la chine! Bonne idée!
l'europe est une bonne chose mais pas cette europe et encore moins l'euro! celui ci permet justement a la chine et aux USA de s'amuser avec leur monnaie pour etre veaucoup plus competitif que nous! c'est ce que fait la chine a l'heure actuelle! la chine achete de la dette européenne afin de maintenir un euro fort afin de penaliser les exportations européennes et de maintenir le yuan a un niveau tres largelent inferieur a celui de l'euro!
Enfin, le beau systeme feodal que tu decris, c'est ce qui se passe a l'heure actuelle! l'europe est une monarchie dirigé par une poignée d'hommes politiques qui se partage le pouvoir. Baroso, Von rompuy , Mme Ashton, ils sont tous les 3 les hommes les plus puissants d'europe et pourtant ils n'ont meme pas été elus! ils ont été nommés!
c'est ca la belle democratie qui nous differencie justement de ces periodes monarchiques?
regardez les interventions de l'eurodeputés: NIGEL FARAGE
a écrit le 27/12/2010 à 21:15 :
Est-ce à ces pays de décider de leur entrée dans la zone euro? Cette zone doit maintenant demeurer fermée à tout candidat à l'intégration, quelle que soit sa situation économique et financière.
a écrit le 27/12/2010 à 20:51 :
L'euro est la monnaie la plus incohérente sur la planète, preposant non pas sur l'économie d'un pays souverain mais actuellement sur 17 pays extrêmement divergents en économies et endettement, né d'une folie de rêve ploliticien sans acune base réel démocratique ou financière. Il faut accepter cette réalité et trouver les responsible de cette faible construction qui aussi devraient faire face à leurs responsabilités et trouver les sorties moins onéreux pour les pays qui devraient asbolument retrouver leur indépendance monétaire. Acceptons l'erreur historique de cette création de cvolonté loin des réalité et assumons les responsabilités de trouver un avenir réel sans 17 pays à l'euro.
Réponse de le 27/12/2010 à 23:46 :
Croyez vous sérieusement que nos problèmes viennent de l'Euro? La crise est mondiale, ce n'est pas une crise spécifique à l'Euro. L'Euro se retrouve dans la crise et effectivement en souffre mais moins qu'en souffrirait le Franc. Vous êtes comme ces investisseurs qui vendent tout pendant la tempête et perdent tout....
Réponse de le 27/12/2010 à 23:55 :
Vous vous trompez entièrement. La crise est profondément aggravé par une monnaie qui n'a aucune vbase solide financière même si l'origine de cette crise est bancaire et vient des Etats Unis. Regardez quel pays européen a eu une corissance de 6,8% cette année? La Suéde, grace au fait qu'elle a choisi de rester hors l'union monétaire.
Réponse de le 28/12/2010 à 1:24 :
La Suède se porte bien à cause de son industrie, de ses exportations et de ses finances publiques saines. Le Franc permettrait, avec des dévaluations, de cacher encore un peu l'état de nos finances par des maquillages successifs de dévaluation, ça n'arrangera rien aux problèmes structuraux de la France. L'Euro a le grand mérite de mettre au grand jour la légèreté de gestion des pays latins et de les forcer à se réformer. La GB qui n'a pas l'Euro ne se porte pas particulièrement bien, sans industrie, n'ayant qu'une économie basée sur la finance et les services. L?Allemagne qui a l'Euro se porte relativement bien et exporte à tout va vers les pays de l'Union. L'Euro est en effet un système complexe, pas facile à gérer, mais qui a énormément d'avantages, sauf qu'en période de crise, on pense que tout vient de lui. L'Espagne et l'Irlande n'ont rien trouvé à redire quand leur croissance était à 2 chiffres ou presque.
Réponse de le 01/08/2011 à 23:02 :
La GB est lourdement touchée en particulier a car son economie ne tourne qu'autour de la finance or la crise a d'abord été financiere. La GB n'avait donc aucun autre secteur pour soutenir l'activité economique du pays c'est le risque de ne pas diversifier ses activités. De plus, elle souffre aussi de son lien tres fort qu'elle a avec les etats unis... Donc l'euro n'a rien a voir la dedans.
L'allemagne exporte car ses produits sont essentiels, personne ne peut s'en passer. Sur le secteur des machines outils et de l'automobiles l'allemagne est un acteur incontournable peu importe les prix de ses produits. C'est pourquoi l'allemagne est n'est plu le premier exportateur mondial en volume mais l'est toujours en valeur! L'allemagne n'a que faire du niveau de l'euro, tout ce qui lui faut c'est que sa monnaie soit stable c'est pourquoi la BCE lutte sans arret contre l'inflation (meme s'il faut penaliser les autres pays de la zone euro comme la france)
Ensuite, ce que tu dis sur le franc est completement faux! c'est justement l'euro qui a permis aux economies europeennes de s'endetter a volonté et d emaniere deraisonnée ecar l'euro entretenait l'idée d'un espace economique et monetaire solide, stable et sain, or les etats etaient rongés par les creance.
Ensuite, avec le franc la france serait beaucoup mieux. Deja elle ne serait pas obligée d'alourdir sa dette deja bien lourde pour aider des economies etrangeres et les milliards d'euros utilisés dans ces plans de sauvetages pourraient etre utilisés pour des plans de relance en france! Ensuite, la france aurait devalué comme tout le temps. La dette se resorberait plus facilement (comme on l'a deja vu dans le passé) et la france retrouverait une certaine competitivité au niveau international et donc relancerait ses exportations (facteur essentiel pour le dynamisme d'une economie)
tu vois donc que le franc ne serait pas une si mauvaise chose!
a écrit le 27/12/2010 à 18:46 :
On nous parle de la baisse de l'euro ou de la hausse du dollar ... mais pour mémoire, l'euro baisse depuis plus de 12 mois par rapport à tiutes les monnaies!
1FS = 1.23 contre plus de 1.50 voilà 12 mois.
1NZD = 1.75 contre plus de 2.10 voilà 12mois
1AUD = 1.31 contre plus de 1.80 voila 12 mois.
le dollar canadien est à parité avec le USD tout comme le dollar australien...laors please, cessons de parler des losers.. et parlonsd es monnaies qui montent par rapport à l'euro... oui notre euro se déprécie jour après jour!!!!!! alors.
Réponse de le 01/08/2011 à 22:43 :
n'importe quoi! l'euo est a 1,46 USDOLLARS! il n'y a que le franc suisse qui nous resiste! alors verifie tes sources! l'euro est surevalué de plus de 25% depuis 2007!
a écrit le 27/12/2010 à 15:20 :
pourquoi ne pas demander aux citoyens , si on doit sortir ou rester dans l'union

européenne. C'est le peuple qui est souverain et personne d'autre

Réponse de le 27/12/2010 à 17:06 :
Oui c'est une excellente idée, comme ça les gens qui ont de l'argent pourront tout de suite le placer ailleurs, en attendant la dévaluation massive du Franc. Tandis que votre compte en banque, donc votre pouvoir d'achat, vaudra 40% (*) moins qu'avant mais que vous serez heureux de ce retour au bon vieux franc, j'aurais moi converti mes euros ailleurs, histoire de ne quand même pas être la victime d'une peuple rendu inculte économiquement par des années de déresponsabilisation de nos politiques qui attribuent tout nos déboires à l'Euro et à l'Europe.
(*) merci Pierre 2 pour les chiffres!:)
Réponse de le 27/12/2010 à 17:15 :
De Gaulle aurait dit que les Français étaient des veaux, je dirais plus crûment que la masse est c***, et le peuple n'est souvent souverain qu'en décisions de bas instincts.
Réponse de le 28/12/2010 à 0:00 :
Charles de Gaulle a dit:
« Mais si ! Il ne faut jamais se laisser acculer à une situation où on n'a pas de solution de rechange ! Il y a déjà un projet tout trouvé. [...] C'est que l'on maintienne sous forme de traité de commerce ce qui est acquis dans le Marché commun et que l'on continue dans la même voie par des traités de commerce bilatéraux ou multilatéraux. Ces traités, nous les négocierons durement dans l?optique de nos seuls intérêts ».
Réponse de le 01/08/2011 à 22:40 :
@grosse fatigue:
comme je te l'ai deja dit precedemment ton raisonnement est erroné! l'euro n'a fait qu'affaiblir le pouvoir d'achat, l'inflation apres 2000 est olus forte qu'en 1998-1999.... sauf que la c'est une baisse du pouvoir d'achat progressive, et certaine qui continuera. Or en sortant de l'euro certe on devra prendre nos responsabilité et faire des efforts mais ensuite l'economie repartira car on pourra enfin enfin maitriser un element important d'une economie: notre monnaie!
ton raisonnement est de dire: restons dans l'euro, tout en sachant qu'on va droit dans le mur, non seulement le niveau tres elevé de l'euro handicape notre economie mais en plus a cause de cette monnaie on doit s'endetter et donc alourdir notre dette deja bien lourde pour sauver des economies qui sont en difficulté et qui ne pourront pas nous aider si nous avons des difficultés a notre tour.
ton raisonnement est absurde, on sait qu'en restant dans l'euro on va droit dans le mur, nos economies seront de moins en moins dynamique car de moins en moins competitive sur la scene internationale. alors soyons courageux et sortons de l'euro plutot que de regarder le mur se rapprocher sans cesse!
a écrit le 27/12/2010 à 14:31 :
C'est maintenant la responsabilité des politiques européens de créer aussi les Régles de sortie de l'euro. Aucune structure financière ou politique qui dépend de la volonté et choix des élus nationaux ne peut être permanent et éternel. Libre d'adhérer, libre aussi de sortir si UE vaut ls paroles de respect pour la démocratie. On ne peut rentabiliser l'hôtel avec des clients forcés...
a écrit le 27/12/2010 à 14:04 :
le retour au Franc est un fantasm véhiculé par ceratns politiques irresponsables .
Il n'est vraiemnt pas sérieux d'emmener la France dans une dévaluation de 40%.
( Grosse Fatigue est optimiste !)
Ce jour le dollar est à 1.25
Notre ancien Franc est à 5.15 francs suisses ( CHF )
Alors on y va ?
Réponse de le 27/12/2010 à 17:17 :
Ceux qui préconisent cette " kolossale Konnerie " ont leurs comptes dans des paradis fiscaux, et en dollars.
Réponse de le 28/12/2010 à 17:57 :
rapport dollar /euro , franc français ( ?) /franc suisses , et alors? ça donne quoi??
a écrit le 27/12/2010 à 13:51 :
La France doit sortir de la zone euro et adopter le dollar américain, une monnaie réputée et qui nous fera gagner en compétitivité face à l'Allemagne.
a écrit le 27/12/2010 à 12:31 :
imaginez si on payait 30% ou 50% des salaires non plus en euros, mais en bons d'achat dans les magasins d'usine , de commerçants "grossites" et d'agriculture situés dans un rayon de 100 kilomètres de chez nous ! _ _ _a) les chinois feraient faillite car on serait obligé d'acheter dans un rayon de 100 km ! on n'irait plus en vacances en Tunisie ou Egypte! _ _ _ bref: les sorties de devises seraient réduites, notre balance des paiements courants reviendrait en équilibre (actuellement déficit chaque mois d'environ 5 milliards d'euros) ! _ _ _ b) les prix seraient moins chers car on court-circuiterait les commerçants détaillants! Ces gens qui ne font que revendre ce qu?ils ont acheté en appliquant un coef multiplicateur de 3 (aliments) à 8 (parfums, bijoux)!
Réponse de le 27/12/2010 à 13:52 :
Et les petits commerçant? Faillite. Leurs employés? Chômage. La grande distribution (car seuls les cadres se gavent) et leurs "petits" employés? Chômage.

Quel magnifique monde nous proposez vous!
Réponse de le 27/12/2010 à 15:44 :
Meme si je ne suis pas d'accord sur le principe des bons je suis d'accord sur le principe que le francais devrait acheter francais. Cela s'appel du nationalisme. Et c'est ce qu'il existe dans beaucoup de pays en particulier au japon par exemple. Les gens sont fier d'acheter japonais quitte a payer un peu plus cher ce qui fait que les entreprises restent au japon. Ensuite le systeme de grande distribution a la francaise est une exception. Au canada par exemple vous avez des epiceries des magasin d'electromenager... mais tres rare sont les chaines comme carrefour ou leclerc qui propose de tous et au final ce n'est pas plus mal
Réponse de le 27/12/2010 à 17:20 :
Acheter français ? où ? nous ne fabriquons plus rien...à part de la dette et des chômeurs.
Réponse de le 01/08/2011 à 22:27 :
pourquoi on ne fabrique plus rien????
tout simplement grace a l'euro qui pousse les industriels a fabriquer soit dans des pays a bas cout au sein de la zone euro ou pire en dehors de la zone euro car l'euro est trop fort!
En allemagne il y a une region ou ils ont inventé leur propre monnaie complementaire a l'euro. Une monnaie regionale qui ne se depense que dans la region et avec de multiples avantages que l'euro n'a pas...
a écrit le 27/12/2010 à 12:18 :
Bon, soyons clair! Nos eurocrates n'ont toujours rien compris au film. Ils veulent faire l'Europe du tous ensemble contre l'Europe du "veut ensemble". Il serait temps de construire ou reconstruire l'Europe sur la base du qui veut et non du " tous ensemble" même si on ne fait rien.. Les états de l'euro qui ont accepté le principe de l'EU politique doivent donc décider soit de renégocier leur appartenance colective au bloc, soit faire une fédération en dehors du bloc. Cette masquarade qui consiste à vouloir présenter un front uni me faire rire.... Nous avons l'EU, au sein de l'EU nous avons l'Eurozone, puis dans l'UE et endehors nous avons Schengen, nous avons la Suisse et la Norvège et l'Islande dans Schengen.... mais que foutent ils dans Schengen????? et nosu avons l'EU du grand marché, l'EU à 27 moins les eurozonards.... franchement, cela vous donne envie de faire partie de l'EU? à moi de moins en moins. Bonne année. Au fait, ou faites entrée la Turquie et nous aurons le grand Bazard d'Istanbul au sein de l'Union... hahaha
Réponse de le 01/08/2011 à 22:23 :
tellement d'accord avec toi!
a écrit le 27/12/2010 à 12:09 :
Entre dans la zone euro cest comme entrer dans une secte c est difficile d en sortir !!!
a écrit le 27/12/2010 à 11:15 :
L'avantage pour ceux qui voudront gagner la zone Euro c'est de profiter des pièces et billets français qui nous serons inutiles quand nous reviendront au Franc! Car pour nous c'est un fait acquis!
Réponse de le 27/12/2010 à 12:24 :
Vous aurez probablement tout intérêt à garder sous votre matelat vos euros, car le franc sera dévalué aussitôt et la majorité des français seront immédiatement plus pauvres.
Vous pourrez aller un peu plus tard changer vos euros dans une banque allemande.
Pendant que le bon peuple applaudira au retour au Franc tant désiré (c'est à dire applaudira de se voir spolier de 10% ou 20% de son pouvoir d'achat - et encore je crois être ici optimiste), d'autres gagneront un argent fou, sur le dos du même bon peuple.
Réponse de le 27/12/2010 à 17:22 :
Une " joyeuse descente " vers le tiers-monde, quelle formidable perspective !
Réponse de le 28/12/2010 à 11:01 :
etonnant tous ces pays qui ont voulu ou veulent ou voudrons faire ou ne pas faire parti de l'euro (pe) !! St Charles et memes Napoleon reveillez vous et bottez le culs a tous ces profiteur qui tournent le dos des qu'ils ont eux ce qu'ils voulaient et revenons aux anciennes methode de la cannoniere qui a l'avantage de claquer le bec a ceux qui la ramenent un peu trop sans se souvenir du passé ou qui font mine de l'avoir oublié !!!
Réponse de le 01/08/2011 à 22:20 :
grosse fatigue... c'est toi qui me fatigue! :)
Tu dis que si la france sort de l'euro les francais perdront 10%-20% de leur pouvoir d'achat. C'est peut etre vrai mais pas certain. Or une chose est sure c'est que le pouvoir d'achat des francais a lourdmeent chutté depuis que la france est dans l'euro et qu'il va continuer a baisser. En gros plutot qu'un baisse soudaine du pouvoir d'achat on aura une baisse progressive et peut etre plus importante de celui-ci.
Ensuite, si la france sort de l'euro, on ne sera plus obligé de soutenir des economies européennes en difficultés en s'endettant pour elles. Rappelons que presque 50 milliards d'euros ont été deboursés pour ces pays en difficulté. Alors, tous ces milliards pourraient etre reinjectés dans l'economie francaise (plutot que dans des economies etrangeres ) afin de relancer la consommation interieure par exemple.
Enfin, ton beau discours sur les banques allemandes est plutot drole car a l'heure actuelle la BCE s'apparente plus a la deutschbank qu'a la banque européenne lorsque l'on voit le niveau de l'euro! (rappelons qu'il a été montré qu'avec un euro superieur a 1,20 dollar l'economie francaise est penalisée)
Alors, tes idées recues, tes arguments en cartons vehiculés par une classe politique francaise largement incompetentente en economie on s'en passera. Tous ces arguments sont seulement destinés a faire peur a la grande majorité de la population qui ne comprend pas grand chose aux rouages de l'economie. Ecoutons un peu les Economistes!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :