Les Etats-Unis vont s'atteler à réduire le déficit budgétaire

 |   |  179  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le président américain, Barack Obama, va s'attaquer à la réduction du déficit budgétaire. Un projet de budget devrait être annoncé le 14 février.

Réduire le déficit budgétaire : une priorité pour Barack Obama. Le projet de budget préparé par l'administration Obama dessinera les contours d'un plan crédible pour réduire le déficit budgétaire américain.

Ce dernier devrait tout de même dans un premier temps se creuser davantage en raison de la prorogation des baisses d'impôts mises en place par George W. Bush, a déclaré mercredi le responsable du budget à la Maison blanche. "Le budget tracera la voie d'une réduction du déficit", a dit à Reuters Jack Lew. Ce projet de budget sera rendu public le 14 février. Il fera toutefois apparaître "pour les exercices fiscaux 2011 et 2012 quelques accrocs en matière de déficit en raison de la législation fiscale", a-t-il ajouté.

Dernièrement, l'agence de notation, Moody's a prévenu qu'elle pourrait être amenée à placer la note AAA des Etats-Unis en perspective négative dans les deux prochaines années. Cette annonce pourrait avoir des conséquences sur le marché obligataire ce vendredi, selon des opérateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/02/2011 à 12:36 :
ce n'est pas en rendant une partie des impots aux contribuables aisés et tres riches qu'il va reussir sa proposition .(avantage Bush conservé)
a écrit le 03/02/2011 à 13:03 :
avec un dollar pour deux euros et tours et joué !deja avec le taux de change d'aujourd'hui il en bouche une bonne partie .
Réponse de le 03/02/2011 à 16:38 :
Non, ce sera un euro pour deux dollars
Réponse de le 04/02/2011 à 12:33 :
juste , je m'etais trompé, cependant je sais de quoi je parle sur ce sujet .Merci à vous .
a écrit le 03/02/2011 à 9:45 :
Ils commencent enfin a reagir les irresponsables de Washington apres la menace de degradaton de leur note AAA, ce n'est pas trop tot. Attendons le 14 pour voir s'ils sont serieux, ce dont je doute.La communaute internationale doit se rendre compte que, ces terroristes economiques, ne peuvent pas etre ignores, il faut les harceler. Bravo Moody pour avoir montre la voie, les autres doivent suivre(politiciens, organisations internationales, etc)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :