L'activité progresse toujours plus vite en Allemagne qu'en France

 |   |  384  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Selon l'enquête du bureau d'études Markit, l'indice composite PMI a progressé des deux côtés du Rhin. Mais il se situe à un niveau plus élevé en Allemagne où le climat des affaires mesuré par l'indice IFO est à un plus haut de puis 1969. Bonne nouvelle, le marché de l'emploi retrouve des couleurs en Europe. Problème, l'inflation menace.

C'est une confirmation. La France et l'Allemagne sortent de la crise, mais pas au même rythme l'enquête Markit dévoilée ce lundi matin.

En France, l'indice PMI composite du bureau d'études qui observe l'activité dans les secteurs privées manufacturier et tertiaire a progressé en février à 59,5 contre 56,9 en janvier. Il atteint son plus haut niveau depuis août dernier. Pour le dix-neuvième mois de rang, il se situe au-dessus du seuil des 50 qui sépare croissance et récession.

En Allemagne, l'indice PMI flash composite a également progresser mais pour s'élever à 61,5 en février contre 61,3 en janvier.

Bonne nouvelle, cette reprise observée chez les deux poids lourds de la zone euro est également palpable chez les autres pays membres de l'union monétaire. En effet, l'indice composite de l'activité dans l'Eurozone atteint un sommet depuis juillet 2006, à 58.4. Autre signe que l'économie allemande est proche de tourner à plein régime, l'indice IFO qui mesure le climat des affaires  a enregistré sa neuvième hausse consécutive en février (à 111,2, après 110,3 en janvier). "Il atteint son niveau le plus élevé depuis 1969", indique Catherine Stephan chez BNP Paribas.

Si l'Allemagne continue de mener la croissance, les dernières données de l'enquête mettent également en évidence des signes tangibles d'amélioration dans les économies de la périphérie, la hausse des exportations soutenant une forte croissance de la production manufacturière dans ces pays. En conséquence, les divergences de croissance entre les différents pays couverts par l'enquête commencent à s'atténuer, observe Chris Williamson, le chef économiste chez Markit.

Résultat, le marché de l'emploi européen retrouve des couleurs. L'emploi progresse pour le 10ème mois consécutif, "les entreprises renforçant leur capacité opérationnelle afin de faire face à l'augmentation du travail en attente (qui enregistre sa plus forte expansion depuis juillet 2006). Le taux de création d'emplois se redresse par rapport à janvier, mais reste légèrement inférieur au pic de novembre 2010 et bien en deçà des niveaux enregistrés antérieurement à la crise", note l'enquête.

Revers de la médaille, les tensions inflationnistes se font de plus en plus menaçantes, les prix des achats et les prix facturés enregistrant leur plus fort taux d'expansion depuis la mi-2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/02/2011 à 8:39 :
Une activité florissante : c'est pas toujours payant électoralement..
a écrit le 21/02/2011 à 14:35 :
L'Allemagne détruit plus vite la planète que la France. Pas de quoi être fier !
Réponse de le 22/02/2011 à 9:03 :
A COco - C'est une affirmation gratuite!
a écrit le 21/02/2011 à 10:33 :
On le sait, inutile de le repeter.Tant que l'Allemagne qui est une forte nation industrielle beneficiera d'un faible Euro grace aux PIGS, son activitye industrielle progressera plus vite que les autres et son chomage baissera (grace aux exportations). Mais il faudrait expliquer aux Allemands qu'is s'enrichissent sur le dos des autres et qu'ils devraient cesser de donner des lecons, A quand une taxe pour retablir une plus juste parite des changes?
Réponse de le 21/02/2011 à 12:08 :
Répartir une plus juste parité des changes? de quels changes?
Réponse de le 21/02/2011 à 13:15 :
Alan John est un forain et n'a pas compris qu'en France il nous manque de la rigueur et que nos greves a répétitions mettent gravement en doute notre crédibilité à l'international.
D'autres part, la mondialisation est un (en)jeu économique qui a ses gagnants et ses perdants. A trop vouloir s'ouvrir et aider les autres pays : nous avons malheureusement beaucoup perdu. Il faudrait rétablir un protectionisme sain. Pour cela il faut des dirrigants politiques qui aient des couilles.
Réponse de le 21/02/2011 à 15:49 :
Oui, il faut dire aux allemand de gaspiller et d'avoir du chômage pour qu'ils ne s'enrichissent pas plus vite que nous.

On pourrait aussi leur demander carrément d'être des débiles et nullards.
Réponse de le 21/02/2011 à 15:49 :
Oui, il faut dire aux allemand de gaspiller et d'avoir du chômage pour qu'ils ne s'enrichissent pas plus vite que nous.

On pourrait aussi leur demander carrément d'être des débiles et nullards.
Réponse de le 21/02/2011 à 17:41 :
Je vois que j'ai eu un petit succes, c'est deja ca. Ajpgjudge, je me suis mal exprimer, ce que je voulais dire c'est qu'il faudrait taxer les Allemands parce qu'il beneficie d'un Euro faible de facon a equilibrer le commerce Europ[een. A MR Anmbassada et Mr(?) Aval, oui je suis d'accord les Allemands sont serieux et peut etre d'autres le sont moins mais ca ne change rien. Si les Allemands retournait au Mark, le Mark serait tres haut et les Allemands bien que serieux et travailleur exporteraient beaucoup moins car leurs produits seraient plus cher.lE FORAIN T'EMBRASEES mR Ambamachin
Réponse de le 22/02/2011 à 9:46 :
a jpgjudge, ce que je veux dire, c'est qu'il faudrait faire payer un impot aux Allemands parcequ'il beneficie d'un trop grand avantage grace a la faiblesse de l'Euro.A mr Ambassada et a Mr ou Mme Aval, vous avez raison les Allemands sont serieux et travailleurs mais il n'empeche que s'ils etaient seul, TOUT SERIEUX ET TRAVAILLEURS QU'ILS SOIENT, la monnaie Allemande s'envolerait et les exportations deviendraient beaucoup plus difficiles avec pour consequence une remontee du chomage.E
Réponse de le 15/04/2011 à 11:08 :
oui , il faut obliger les allemands de renforcer les rangs lors des grêves comme çà au moins les machines s'arrêtent deux côtés . oui , il faut obliger les Allemands de consommer plus nos produits afin qu'ils puissent diminuer leur excédent commercial !! il faut punir l'Allemagne car elle ne consomme pas assez !!
lol , je pense qu'il faut résoudre les problèmes chez soi avant de donner des leçons aux autres et surtout pas l'Allemagne

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :