Allemagne : 13.000 chômeurs en moins en janvier

 |   |  149  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le chômage allemand a renoué avec sa tendance à la baisse en janvier, le nombre de chômeurs reculant de 13.000 en données corrigées, soit un taux de 7,4%. Pour l'ensemble de la zone euro, le taux de chômage pour décembre est ressorti inchangé à 10%.

Le nombre de demandeurs d'emplois en Allemagne a reculé de 13.000 en janvier en données corrigées des variations saisonnières (CVS), soit plus que prévu, pour tomber à 3,135 millions, a annoncé ce mardi l'Office fédéral du travail. Le marché attendait un recul de 10.000 du nombre de chômeurs sur un mois.

En décembre, le nombre de chômeurs avait augmenté de 1.000. Le taux de chômage CVS a reculé à 7,4%, après 7,5% en décembre. Il était de 8,1% en janvier 2010.

En données brutes, le taux de chômage reste en hausse à 7,9% en janvier (après 7,2% en décembre), avec 331.000 chômeurs supplémentaires.

De son côté, le taux de chômage dans la zone euro est ressorti à 10% en décembre, à un niveau identique à celui du mois de novembre, selon Eurostat. Le taux de chômage dans l'Union européenne est resté à 9,6% en décembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/02/2011 à 8:10 :
La loi du plus fort avantage et elle avantagera toujours le plus fort. Mais il ne peut y avoir qu'un plus fort, si la France arrivait à faire mieux que l'Allemagne cela ne changerait rien, seulement le classement serait diffèrent.
Et que dire des pays qui n'ont absolument aucune chance d'être les plus forts?
Cette course à la compétitivité fratricide ne mène nul part.
Il faut aspirer à la cohésion et harmonisation des économies à intérieur de la zone Euro si nous voulons garder l'Euro.
Les différences sont simplement trop importantes pour que cela puisse fonctionner.
Ceci exigerais une bonne portion de clairvoyance de nos dirigeants, malheureusement je pense que la France et surtout l'Allemagne en manquent totalement. C'est le système « chacun pour soi et Dieu pour tous » que l'on applique, surtout depuis la réunification allemande, qu'il serait nécessaire de changer.
Réponse de le 15/04/2011 à 11:13 :
mais comment tu réagiras si tu travailles durs et qu'en face de toi un de tes voisins font les grêves sans cesse , attende des subventions de l'UE pour bouger ??
Que ce soit avec l'euro ou la DM l'allemagne gagne toujours car elle a et avait une économie dynamique et le tissu économique entre la france et l'Allemagne était différent sauf que la réalité dise que la france ne s'était pas adapté à la libéralisation
a écrit le 09/02/2011 à 7:56 :
Le chômage allemand est exporté dans les pays Euro à la balance commerciale déficitaire (tels que la France). Le chiffre du chômage allemand seul ne signifie donc rien, ce qui serait important c'est que le chiffre de toute la zone Euro soit en baisse.
Le succès allemand est acquis aux dépens des autres pays Euro et grâce à l'Agenda 2010, qui avait fait perdre les élections à son initiateur le Chancelier Schröder à l'époque. Les mesures de rigueur qui avaient étés prises en Allemagne étaient en grande partie déjà appliquée dans d'autres pays. En fait le system social allemand est encore aujourd'hui plus généreux que dans beaucoup de pays de la zone Euro.
Il n'y a pas de RMI, RSA, APL, aide aux parents isolés etc ou d'équivalent ni en Grèce, ni en Espagne ni en Italie.
Il n'est donc pas facile de réduire le sociale encore plus dans ces pays.
a écrit le 01/02/2011 à 16:15 :
Totalement d'accord avec halley,il faut que les politiques prennent des mesures fortes ,sans polémique de l'opposition,mais pour que les Français le comprenne il faudra l'aide d'un marteau pilon.
a écrit le 01/02/2011 à 12:53 :
Croissance à 3,4% chomage à 7,5%...Quand on pense que ce pays a du intégrer l'Allemagne de l'Est et ce que ça a pu leur couter... on a vraiment des leçons à recevoir en matiere politico économique
Réponse de le 01/02/2011 à 13:47 :
Il n'y a pas de leçon a recevoir. Il y a surtout des réformes à faire et on sait lesquelles depuis au moins 20 ou 30 ans... Rien dans ce qu'à fait l'Allemagne depuis 2003 n'est hors d'atteinte pour la France. Il suffit que les français acceptent de voir évoluer leur société. 99% du problème tient au mental... Mais si les français préfèrent s'auto-flageller et régresser plutôt que d'agir, c'est leur choix.
Réponse de le 15/04/2011 à 11:15 :
oui mon cher halley mais pour cela il faut que tu négocies avec nos chers amis les syndicats de la CGT et FO pour commencer et je pense que c'est loin d'être acquis

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :