Nicolas Sarkozy hausse le ton contre le régime libyen

 |   |  295  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La France proposera à ses partenaires de l'Union européenne l'adoption rapide de sanctions à l'encontre des responsables des violences contre la population civile libyenne. La partie orientale du pays semble avoir échappé au contrôle des forces fidèles à Kadhafi.

Dans une déclaration en conseil des ministres rendue publique par l'Elysée ce mercredi, le président Sarkozy a mentionné la possibilité de traduire en justice les responsables des violences contre la population libyenne et de leur interdire l'accès au territoire de l'UE. Il prône également une surveillance des mouvements financiers.

"Je souhaite en outre que soit examinée la suspension des relations économiques, commerciales et financières avec la Libye jusqu'à nouvel ordre", a-t-il ajouté. Il a qualifié de "révoltante" et "indigne" la répression "brutale et sanglante" dont les manifestants contre le régime du colonel Kadhafi sont victimes.

"La communauté internationale ne peut rester spectatrice face à ces violations massives des droits de l'homme", a-t-il ajouté. "Je demande au ministre des Affaires étrangères de proposer à nos partenaires de l'Union européenne l'adoption rapide de sanctions concrètes afin que tous ceux qui sont impliqués dans les violences en cours sachent qu'ils devront assumer les conséquences de leurs actes."

Des estimations faisant état d'un millier de morts en Libye ont été jugées crédibles ce mercredi, à Rome, par le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini. Il a cité l'ambassade d'Italie à Tripoli selon laquelle la Cyrénaïque, province de l'est de la Libye où sont situées notamment les villes de Tobrouk et Benghazi, échappait désormais aux forces fidèles à Kadhafi, qui a menacé mardi les manifestants de la peine de mort.

Le conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy, Jean-David Levitte, a pour sa part affirmé que les responsables des "massacres en cours" devraient rendre des comptes, tout en écartant l'idée d'une intervention en Libye. "Nous ne sommes pas dans une logique d'intervention", a-t-il cependant déclaré lors d'une rencontre avec la presse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2011 à 7:40 :
Si vous parlez de mes propos ,vous n'avez rien compris ,vous parlez comme un Europeen ne connaissant pas la culture de ces pays. Pour un musulman et notamment Kadafi ,avoir comme interlocuteur une femme blanche de plus celle du président c'était le valoriser.Sarkozy l'a compris.Tout comme moi ou ceux qui ont vécus dans ces pays ou la psychologie doit être mise en avant.
a écrit le 23/02/2011 à 19:13 :
Que j'aime tout ces commentaires bien-pensants. Si comme vous le dite on ne devrait pas traiter avec les dictatures, alors il faudrait s'isoler d'une bonne moitié de la planète, à commencer par la Chine, ce pays qui vous fabrique vos TV, vos ordi, vos vêtements, bref à peu près tout ce que vous achetez aujourd'hui aveuglément. Il aurait également fallut que des millions de français évitent de se rendre sur les plages de Tunisie ou du Maroc et qu'ils regardent les pyramides d'Égypte qu'en carte postale. Pas la peine de jouer les hypocrites derrière son écran quand on profite également du système.
Réponse de le 24/02/2011 à 3:02 :
Oui mais les français qui vont en vacances en Tunisie ne proposent pas leur aide au dictateur en cours d'éjection , ... enfin tous les français sauf une ....
a écrit le 23/02/2011 à 18:35 :
Bizarre notre président
Si on a bien compris, l'invitation du psychopathe lybien était la contrepartie de la libération des infirmières bulgares, bien....
Etait-il obligé compte tenu de ce chantage que l'on apprend d'ailleurs qu'aujourd'hui, de recevoir ce débile mental en grande pompe?
Sincèrement, à sa place je l'aurais fait ....A coups de pompes dans le c.....
Et avec le même service que celui qu'il a infligé à ces malheureuses infirmières pendant leur détention, et alors là Mr Le Président , alors là, vous étiez président à vie, comme KADHAFI.
a écrit le 23/02/2011 à 18:28 :
Le vrai dictateur c'est Sarko
Réponse de le 23/02/2011 à 18:50 :
Pour t'en rendre compte va faire un tour dans les pays Arabes ,Moyen Orient ,Amérique latine ,Corée.....
Réponse de le 25/03/2011 à 9:18 :
tu vois kim ? lol
a écrit le 23/02/2011 à 18:15 :
Vos commentaires sont axés sur Sarkozy ,mais vous êtes ignorants de qui l' a replacé sur la scène internationale pour lui donner une crédibilité :Tony Blair alors premier ministre en Angleterre ,en récompense Kadafi a octroyé a BP des contrats pétroliers exorbitants bien qu'il y avait des appels d'offres. Kadafi à Paris puis finissant son périple ou: Espagne et Zapatero socialiste ,c'est aussi cela l'histoire ,ne pas oublier pour être crédible
Réponse de le 24/02/2011 à 3:05 :
Les Anglo-saxons sont cupides, tout le monde le sait et alors, cela justifie t il de les imiter ?
a écrit le 23/02/2011 à 17:50 :
khadafi, berlusconi, sarkozy meme combat
a écrit le 23/02/2011 à 16:42 :
Mince et moi qui croyait que Sarkozy voulait vendre le Rafale à Kadhafi ...
Réponse de le 24/02/2011 à 3:06 :
Chutttt ... pour une fois qu'on a le bol qu'il ait merdé ....
a écrit le 23/02/2011 à 16:21 :
c'est nos marchands d'armes français qui doivent être mal la !!!!!
les malheureux ne peuvent plus faire de commerce. enfin soit disant
a écrit le 23/02/2011 à 15:00 :
heureusement qu'on a un grand diplomate pour regler ce conflit !
il a su regler a lui seul la crise financiere mondiale messieurs!! alors c'est pas une petite guerre civile de rien du tout qui va lui faire peur, non mais.
au pire il arrivera a changer les statistiques de l'INSEE lybien, et on dira bientot qu'il n'y a eu que quelques blessés legers par des tirs de paintball en libye :)
a écrit le 23/02/2011 à 14:26 :
L'argent n'a pas d'odeur, pas de patrie !!!!!!! Désolé mais nous n'y croyons plus à toute cette mascarade. Depuis le début de la crise dans le monde arabe, M Sarkozy ne dit rien. Nous n'entendons même plus parler de l'union de la méditerranée voulue par ce Monsieur. C'est choquant et écoeurant. L'humain devient fou pour préserver ses intérêts. Il y a peu, les photos le montrant avec tous ces dictateurs ne choquaient personne, mis à part les visionnaires!!!!!! Tout n'est qu'hypocrisie, et nous sommes bel et bien dans une république bananière. Les médias nous mentent!!!
Réponse de le 24/02/2011 à 3:10 :
Le pire c'est que c'est maintenant qu'il va falloir la faire l'union de la méditerranée ... Pour une fois que notre Nicolas National avait un peu d'intuition ....
a écrit le 23/02/2011 à 14:06 :
Kadhafi et Sarko = kifkif.
Rappelez-vous le camping de Kadhafi dans les jardins du palais en compagnie de sa horde et le roitelet les bras ouverts.
Pfffff, quelle France !
Réponse de le 23/02/2011 à 16:52 :
ON S EN souvient notre argent gaspille -
a écrit le 23/02/2011 à 13:59 :
Sarko-Pipeau se fâche contre Kadhafi? C'est vraiment à se pi..er dessus de rire.
Réponse de le 23/02/2011 à 19:13 :
@ Notre gag: tout à fait d'accord. Je pense en effet que pour Sarko, c'est une occasion de passer à la télé, pas plus.
a écrit le 23/02/2011 à 13:47 :
Les petits chiens sont ceux qui crient le plus... et qui filent le plus vite quand ça commence à chauffer.
Réponse de le 24/02/2011 à 3:14 :
Surtout quand ils aboient une fois que la caravane est passée ....
a écrit le 23/02/2011 à 13:27 :
Il y a encore 6 mois, Mr Sarkozy voulait à tout prix vendre une centrale nucléaire à Mr Kadhafi car celui-ci s'était "assagi", on peut noter la fine analyse de notre président.
Réponse de le 24/02/2011 à 3:16 :
Je la connaissais pas celle là ... ils avaient prévu tous les deux de l'appeler Lockerbie ???
a écrit le 23/02/2011 à 12:52 :
Aujourd'hui, la Libye se trouve confrontée à, un harcèlement médiatique profond, se dégageant d' 1 sionisme anti-africain, tout à fait inacceptable...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :