Les banques centrales du G7 prêtes à agir de nouveau sur le yen

L'impact de l'intervention concertée pour freiner la hausse du yen, la semaine dernière, s'est dissipé mais le groupe des sept pays les plus développés de la planète (G7) se tient prêt à prendre à nouveau des mesures concertées.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

"Il est important qu'au niveau de la politique des changes internationale, on dise stop à la hausse de la valeur externe du yen", a déclaré ce mercredi Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe, à la presse.

"Il faut savoir que le G7, et surtout les trois grandes banques centrales du Japon, des Etats-Unis et de l'Union européenne, se tiennent prêts à poursuivre une action concertée contre cette tendance", a-t-il poursuivi.

Jean-Claude Juncker a observé que l'intervention précédente avait marché dans un premier temps mais qu'à présent, le yen, à nouveau, "va dans la mauvaise direction".

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 23/03/2011 à 23:30
Signaler
Tout est logique... Rien a dire... sinon que tout va bien dans le meilleur des mondes ...Le grand problème c est qu il y a d autre "élément qu il faut obligatoirement prendre en compte..d une façon indirecte .On peut les appeler comme on veut ..."Él...

à écrit le 23/03/2011 à 17:03
Signaler
aidez moi ! .... la BCE s'empresse d'agir contre la montée du Yen, suite au tremblement de terre, j'aurais pensé le contraire ... plutot à une chute de la monnaie ... alors là je ne comprends rien !

le 23/03/2011 à 17:22
Signaler
Je pense que le journaliste s'est trompé...

le 24/03/2011 à 6:30
Signaler
En 1995 après le tremblement de terre de Kobé, le yen s'est apprécié de 20% en trois mois, les banques centrales essayent d'éviter que cela se reproduise cette fois ci.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.