Le Premier ministre portugais jette l'éponge

 |   |  270  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le Premier ministre Jose Socrates avait prévenu qu'il remettrait sa démission si ces mesures d'austérité n'obtenaient pas le feu vert du Parlement.

Le Parlement portugais a rejeté mercredi les mesures d'austérité proposées par le gouvernement socialiste minoritaire. Et comme il l'avait annoncé aux parlementaires de son pays, ce rejet a conduit le Premier ministre Jose Socrates a remis sa démission. Le président portugais Anibal Cavaco Silva a chargé son Premier ministre démissionnaire d'expédier les affaires courantes tout en précisant qu'il allait recevoir dès vendredi les dirigeants des partis politiques.

Des élections législatives anticipées devraient être organisées dans les prochaines semaines. Mais dans l'immédiat, l'Etat portugais sera vraisemblablement contraint se tourner vers une aide internationale. Cette démission devrait sans doute être l'un des grands thèmes de discussions des dirigeants européens qui se retrouvent à compter de ce jeudi et pour deux jours à Bruxelles dans le cadre d'un sommet européen crucial pour la stabilisation de la zone euro. Le recul de la devise européenne face au dollar s'est accéléré après le rejet du programme d'austérité, la monnaie unique repassant sous la barre de 1,41 dollar. Vers 22h00, l'euro cédait 0,8% par rapport au billet vert.

Le vote des parlementaires portugais ne constitue néanmoins pas une surprise. La principale formation d'opposition, le Parti social-démocrate, ayant fait savoir lundi qu'elle ne soutiendrait pas ces mesures. Tous les partis d'opposition ont apporté leurs suffrages à la résolution rejetant les mesures d'austérité, qui faisaient partie du programme de stabilité et de croissance pour les années 2011-2014. Seuls les socialistes, qui détiennent 97 des 230 sièges du Parlement, se sont prononcés en faveur des mesures.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2011 à 16:05 :
i fodrai relir ala foi :
La cigale et la fourmi, et le petit prince.
Vous verrez, ça marche !
a écrit le 24/03/2011 à 12:48 :
Et les fautes d'orthographe et syntaxe (revoyez les 1e lignes et même les 2 lignes préliminaires) font-elles parties des mesures d'austérité dans les équipes de rédaction? A revoir si vous souhaitez qu'on continue de vous lire... et comprendre ce que vous écrivez! Merci.
Réponse de le 24/03/2011 à 18:04 :
fini votre bon FRANCAIS notre civilisation est etouffee regardez l etat de notre tele..... et tout le reste
a écrit le 24/03/2011 à 8:00 :
BANDES DIRRESPONSABLE CETTE OPPOSITION
Réponse de le 24/03/2011 à 9:38 :
Suis d'accord avec toi Fred. Mais au moins, on se sent moins seuls!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :