Intervention en Libye : l'attitude de Berlin désespère Paris et Londres

 |  | 701 mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Alors que l'armée française a abattu ce jeudi un avion militaire libyen, le ministre de la Défense, Gérard Longuet, a déploré le cavalier seul de Paris et Londres dans cette intervention.

La nouvelle a été confirmée par l'état-major français. Alors qu'il venait d'atterrir, un avion militaire libyen ne respectant pas la zone d'exclusion au-dessus de Misrata, troisième ville du pays, a été abattu par un chasseur français. Pour Paris, comme pour Londres, cette nouvelle est de nature à conforter l'idée que l'intervention autorisée par l'ONU porte ses fruits. Et elle intervient à un moment la France comme le Royaume-Uni sont amenés à faire le constat que l'Europe de la défense reste une chimère, l'Allemagne ayant démontré qu'elle demeurait allergique à toute intervention militaire.

Alain Juppé qui s'exprimait mercredi devant la presse l'a reconnu : "il ne faut pas manier la langue de bois, il y a des divergences. La divergence, elle est sur l'utilisation de la force militaire. Il y a un pays qui est radicalement hostile (...), c'est l'Allemagne. D'autres pays partagent cette prudence, mais c'est l'Allemagne qui s'y est opposée." Et Gérard Longuet, ministre de la Défense, est allé un peu plus loin dans la critique ce jeudi sur Europe 1 : "c'est une vraie souffrance pour moi qui suis très européen, je me rends compte que l'Angleterre et la France ont la même vision assez responsable et parfois tragique du monde, les autres pays ont perdu l'idée d'être responsables du large environnement".

Si le couple franco-allemand continue à être le moteur de l'Union européenne dans la gestion de la crise financière qui menace l'euro, il a clairement trouvé ses limites sur ce dossier. Pour les questions de défense, Paris ne peut apparemment compter que sur Londres. En novembre 2010, Français et Britanniques ont scellé leur alliance en signant un traité de défense et de sécurité impliquant un renforcement sans précédent de leur coopération militaire, dont la création d'une force expéditionnaire commune. "C'est un niveau de confiance entre nos deux nations jamais égalé dans l'histoire", avait alors souligné Nicolas Sarkozy.

Officiellement, cet accord se voulait un premier pas vers une véritable Europe de la Défense. Mais, dans le même temps, la France a mis en sourdine sa revendication d'un état-major européen autonome de l'Otan, montrant ainsi qu'elle n'y croyait plus vraiment. Le comportement de l'Allemagne dans la crise libyenne a achevé de convaincre les Français que le projet devait être remisé au placard pour une très longue période. Un diplomate interrogé par l'agence Reuters, raconte avoir avoir assisté lors du Conseil européen du 11 mars, où Berlin s'est battu contre cette opération militaire, à une altercation très vive entre Alain Juppé et son homologue allemand, Guido Westerwelle. "Maintenant que vous avez obtenu tout ce que vous vouliez, Kadhafi peut aller de l'avant et massacrer son peuple", lui aurait dit le chef de la diplomate française.

Certains, au sein du gouvernement français, estiment néanmoins qu'il faut être patient, la politique étrangère et de défense étant au coeur de la souveraineté des nations et l'Allemagne restant paralysée par le poids de son passé. "On demande toujours à l'Europe de sauter 1,90 mètre et l'Europe ne peut pas toujours sauter 1,90 mètre", a ainsi dit à quelques journalistes le ministre des Affaires européennes, Laurent Wauquiez. "Tous les pays ne veulent pas s'impliquer militairement. Est-ce que c'est un drame ? Non."

Mais la France estime qu'il faut maintenant mettre les choses au point et voir si l'Union européenne veut rester une "grosse Suisse", selon les mots de son ancien ministre des Affaires étrangères socialiste Hubert Védrine.

"Est-ce que nous nous résignons à faire que l'Union européenne reste une ONG humanitaire ou est-ce que nous avons une autre ambition pour l'Union européenne, c'est-à-dire d'en faire une puissance politique capable d'avoir des positions diplomatiques et des capacités militaires d'intervention le cas échéant ?", a-t-il demandé mercredi. Et de conclure : "pour moi, la réponse est très claire, c'est la deuxième hypothèse, nous ne sommes pas tous d'accord là-dessus et ce sera sans doute l'objet d'un grand débat en Europe dans les semaines, les mois et peut-être les années qui viennent."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2011 à 21:34 :
L'Allemagne n'a pas (plus) d'expérience pour ce qui concerne l'intervention dans la zone Méditerranée-Afrique. Il est normal qu'elle ne veuille pas s'impliquer. Elle s'est toujours plus intéressée à l'Europe de l'Est. Elle est là nettement plus aventuriste...
Son peu d'énergie militaire a été absorbée par l'Afghanistan. Sans oublier les traumatismes du passé. Il est normal que les vieux Etats à passé colonial, comme la France, la Grande-Bretagne et le Portugal se sentent plus à l'aise pour intervenir en Libye. Le problème, au niveau européen, est que les nations non-interventionnistes puissent paralyser les Etats interventionnistes. D'où une "Grosse Suisse". (qui fut, pour l'avenir de l'Italie, le cauchemar de Mussolini... :-)) Cette difficulté avait déjà paralysé la jeune et agressive Confédération helvétique au 16e siècle.
a écrit le 24/03/2011 à 21:01 :
J'ai oublié ! Je suppose que les allemands connaissaient depuis longtemps ce que j'ai appris. JCM
a écrit le 24/03/2011 à 21:01 :
Et bien les Allemands ont simplement un peu de jugeote pour ne pas jouer au petit soldat pour du pétrole....et bravo aux Français qui decendent un avion en train d'atterrir....Ca c'est de l'exploit ! On ne sait que s'en prendre aux plus petits que soi !
Franchement c'est à gerber
a écrit le 24/03/2011 à 20:49 :
Sarkosy ne pouvait éviter de se mettre, et de nous mettre avant son départ, dans une "chose" supplémentaire, sur le coup de fil de BHL, un "people" dont on n'a pas entendu dire qu'il soit ministre de quoi que ce soit. La prochaine fois, nous devrons veiller à ne pas confier les manettes à Louis de Funès. Il faut que le rodéo cesse et que l'UMP remette Guignol dans sa boite à ressort, qu'elle présente un personnage capable d'une gestion en bon père de famille. C'est tout ce qu'on veut, une gestion raisonnable, tranquille et responsable. Assez de débats bimensuels sur la réinvention de l'eau chaude ! Il doit bien y avoir quelques personnages à l'intellect stable à l'UMP, tout de même. Qu'on les ressorte des placards, et on votera pour eux.
a écrit le 24/03/2011 à 20:36 :
Il faut dire que les Allemands connaissent la région pour y avoir guerroyé avec Rommel qui a essuyé des échecs cuisants à Benghazi, Tobrouk, etc.
a écrit le 24/03/2011 à 20:34 :
Outre les problèmes de participe passé, attardons nous sur cette phrase :
"Alors qu'il venait d'atterrir, un avion militaire libyen ne respectant pas la zone d'exclusion au-dessus de Misrata, a été abattu par un chasseur français."

Comment un avion peut-il être abattu.... au sol ? (APRES avoir atterri)
Comment peut on si l'on est au sol ne pas respecter la zone d'exclusion AU-DESSUS de Misrata ???????????

Réponse de le 25/03/2011 à 7:35 :
Euh on peut supposer que s'il atterrissait, c'est qu'avant il volait et que ce faisant il ne respectait pas ladite zone d'exclusion... Elémentaire, non ?
Réponse de le 25/03/2011 à 18:55 :
Certes, on l'imagine bien. Je parlais ici d'emploi de verbe et de concordance des temps. On ne peut "abattre" un avion à terre (le détruire serait ici plus pertinent) et on ne peut être "en train de violer un espace aérien" si on est... au sol. L'avoir fait oui, on n'en doute pas.
Enfin, ce ne sont que des détails.
a écrit le 24/03/2011 à 19:35 :
Bonne nouvelle les gars ! la France dispose d'un nouveau conseiller militaire d'envergure:cher BHL notre guide ,notre puits de lumières ! trêve de blagues et si Mme Merkel avait au nom de l'industrie allemande des raisons de ménagement vis à vis d'un
pays (un de plus) tellement équipé Deutchland.Et si Sarko avait une dette...et si les Anglais faisaient montre d'allégeance au US et si ma tante en avait ... et medre !
a écrit le 24/03/2011 à 19:00 :
"Paris ne peut apparemment compté que sur Londres."

Par contre on ne compter sur les journaliste pour le français
Réponse de le 24/03/2011 à 20:09 :
Dis donc DCM avant de critiquer, tu ferais bien toi aussi de te relire ! La critique est facile mais l'art est difficile. "on ne compter sur les journaliste pour le français"
a écrit le 24/03/2011 à 18:56 :
Nous attendons d'ailleurs toujours l'intervention de la Suisse. Mais tant qu'il n'y a pas d'argent à stocker...
a écrit le 24/03/2011 à 18:37 :
La dernière citation semble être attribuée à Hubert Védrine : rendez-là à son auteur, Alain Juppé, invité de l'association des journalistes parlementaires, mercredi 23 mars. Simple précision de journaliste. Amicalement.
a écrit le 24/03/2011 à 18:30 :
Monsieur SARKOSY,vous etes à la tete de la fronde occidentale, dont le premier objectif était soit disant une zone de non survol aerien de l'armée loyaliste.on voit bien à present que c'est une agression de la capitale meme de la libye,c'est à dire TRIPOLI.je vous demande a present de faire cesser cette destruction de l'infrastructure libyenne,qui risque de faire de nombreux mort.

j'ai voté pour vous en 2007,mais je ne m'attendais certainement pas qu'en 2011, votre ministre des affaires etrangeres soit BHL,pour lequel je n'ai aucune sympathie.
a écrit le 24/03/2011 à 17:52 :
A Merkel et la CDU ont intérêt à la jouer douce, Sarkozy et les Torries n'ont plus grand chose à perdre si l'on regarde leurs cotes de popularité; alors autant redorer son blason. Mais l'Allemagne n'a pas pour autant renoncé à se ménager une place si les choses traînent ce qui est probable.
a écrit le 24/03/2011 à 17:00 :
Tout le monde se souvient du passé militaire Allemand et de sa dictature , on ne devrait pas leur demander de prendre position sur des dossiers de cette nature qui ravive la blessure pour eux , SARKOZY avait tout à perdre avec une telle décision pourtant indispensable , que ceux qui attendent de venir au secours de la victoire laissent ceux qui veulent vivre debout faire le travail .
Réponse de le 24/03/2011 à 17:30 :
tout le se souvient "AUSSI" des croisades ! ... On protège qui au juste maintenant, c'est quoi l'objectif, on y fait quoi ?
Réponse de le 24/03/2011 à 19:05 :
les croisades ,drôle d'idée que d'associer ces guerres religieuses à une tentative pour éviter une boucherie selon KADAFI , si vous n 'êtes pas sensible à cet appel au secours ,cela peut se comprendre , mais n'empêchez pas la majorité des Français qui s'est exprimée au travers des sondages d'apporter leur soutien à ce pays Arabe .
Réponse de le 24/03/2011 à 20:15 :
Le terme croisade est évidement en référence à notre passé de dictature en tant que civilisation, en 2011 en pays laic j'espère qu'on a tout de même compris qu'il ne s'agissait pas de "foi" mais de pouvoir ! . "Boucheries" ou "massacres" dès que vous aurez la preuve de la force des ces mots alors sincèrement je serais ok, pour le moment je vois des morts ce qui me semble probable pendant une "guerre" oups pardon "une révolte". Refaite votre sondage et demandé si "La France doit-elle obliger les libyens à se révolter et est-ce qu'il faut bombarder Tripoli ?" ! Apporter notre soutiens à la ligue Arabe c'est d'accord pour moi.
Réponse de le 24/03/2011 à 21:44 :
pas d'accord avec loi: Les Allemands croyaient avoir raison à 100% pour mener les deux guerres mondiales car il faisaient confiance à leurs gouvernement, aux russes Brejnev avait dit aussi " allez libérez le peuple afgane qui se fait massacrer par son gouvernement Kabouli et qui vit dans la misère "URSS 1980, Aujourd'hui cher Loi ne croyez pas que vous etes BC plus intélligent ou gentil que les milions de personnes qui ont suivi leurs dictateurs en croyant vivre dans une démocratie. Sashez que aujourd'hui c'est vous qui etes à leurs places et vous allez sortir aussi par la petite porte.
a écrit le 24/03/2011 à 16:48 :
Si je comprends bien, on a viré les allemands en 45 pour regretter qu'ils n'entrent pas en guerre contre un pays arabe souverain dirigé par un tyran en 2011 ? Et pendant ce temps là, les programmes tournent en boucle pour nous raconter que nous ne devons rien oublier de la barbarie nazie. Il y a des gens avec un cerveau et une mémoire en France ou pas ?
a écrit le 24/03/2011 à 16:30 :
Bonjour l'Europe, une belle démonstration de cas de force majeure!, voilà de quoi refroidir les inconditionnels de la technocratie Européenne.
a écrit le 24/03/2011 à 16:27 :
Votre anti Sarkosysme vous améne à dire n'importe quoi ,la France comme les autres pays participants agissent sous mandat Onusien
Réponse de le 24/03/2011 à 16:36 :
@ sauros: espérons aussi que la facture sera onusienne, mais j'en doute !!!
Réponse de le 24/03/2011 à 17:27 :
Les Allemands ils sont quoi "Anti" sarko ????? N'importe quoi comme s'il s'agissait de ça. C'est de la Guerre dont on parle pas de vos commentaires sans intérêts, si vous trouvez génial cette guerre c'est ok chacun dit heureusement ce qu'il veut mais anti sarko la franchement c'est trop facile.
a écrit le 24/03/2011 à 16:25 :
J'ai honte, j'ai lu "la France appel les libyens à la révolte" c'est une honte, on est totalement sorti du mandat, depuis quand un pays s'autorise ce genre de délire, avec en plus des menaces via un tribunal si on se révolte pas, je rêve, je suis personnellement vraiment en colère. Je me doute qu'il y en aura qui vont me répondre que je suis largué et que nous aidons des pauvres rebelles mais je répond tout de suite : "ce n'est clairement plus l'objectif". L'ALLEMAGNE a sacrément intérêt à continuer à nous laisser dans cette "merd...". Soit on s'occupe uniquement de protéger les civils (et j'étais totalement ok) soit on SE CASSE on SE TAIT c'est très simple.
Réponse de le 24/03/2011 à 17:14 :
oui ds une merd.... comment allons ns sortir de la !!!!!
a écrit le 24/03/2011 à 16:23 :
La droite Française et les torries Anglais ont compris que c'était le seul moyen pour eux de retrouver leur lustre d'antan. Le fait d'avoir pour le futur la volonté de fournir un effort militaire commun peut être l'avènement d'une vraie Europe militaire, pour les 2 seules vraies puissances de la région. L' Allemagne se contentant d'une hégémonie économique.
a écrit le 24/03/2011 à 16:00 :
il faut reconnaitre une maladresse de sarkosy qui a encore voulu se mettre en avant;toute proposition aurait du venir du president de l'europe non d'un membre;exemple le portugal a bien dit qu'il n'avait pas été consulté.
Réponse de le 24/03/2011 à 16:21 :
evidemment
Réponse de le 24/03/2011 à 16:29 :
Oui maladresse est le juste mot - nous savons que notre Président aime se mettre en avant c'est exact -
a écrit le 24/03/2011 à 15:55 :
Confondre défense et attaque, humanitaire et colonisation. Voilà ce que les Allemands refusent.
Aussi, n'oublions pas que nous avons perdu les guerres des croisades?
a écrit le 24/03/2011 à 15:37 :
oui c'est un drame de s'etre initier en Libie ; il aurait ete preferable d'aider davantage les JAPONAIS : ou va l'EUROPE
Réponse de le 24/03/2011 à 15:52 :
Veuillez , je vous prie, rectifier : Libye -
Réponse de le 24/03/2011 à 16:26 :
Le Japon peur ce remettre de cette catastrophe.Un dictateur ne part pas de son plein gré ,il verrouille son peuple par la peur ,favorisant l'immigration clandestine. Si vous aviez un tant soit peu de connaissance du monde Arabe ,des dirigeants qui imposent ,vous ne parleriez pas comme ceci.
Réponse de le 24/03/2011 à 16:58 :
Alors Sauros pourquoi a t il etait reçu avec tant d'honneurs ce dictateur - il faut t'exprimer c est le moment -
Réponse de le 24/03/2011 à 16:58 :
Alors Sauros pourquoi a t il etait reçu avec tant d'honneurs ce dictateur - il faut t'exprimer c est le moment -
a écrit le 24/03/2011 à 15:32 :
Je pense que la FRANCE a eu une bien mauvaise vision , quant a l'ALLEMAGNE elle a fait preuve de sagesse - De plus au moment des cantonales cela va jouer sur les votes des Français -
Réponse de le 24/03/2011 à 15:59 :
@ Rubis: c'est surtout sur tes impôts, quel que soit les prochains gouvernements, que cela va jouer :-)Mais c'est pas grave, ils diront que c'est la faute à Mitterrand :-)
Réponse de le 24/03/2011 à 16:15 :
Quel dommage que le peuple français s'autoflageolle à chaque fois qu'une décision importante est prise....Restons donc les bras croisés à ne rien faire, comme ça, il n'y aura jamais de risque...Et arrêtons de taper toujours sur le même, comme si la France avait des politiciens plus doué que lui...
Réponse de le 24/03/2011 à 16:27 :
Scottie il faut que tu saches que nul n'est irremplaçable , il y a toujours des poliques plus doues -
Réponse de le 24/03/2011 à 16:32 :
la vision vous dites ,mais quel avenir pour ce peuple torturé par Kadhafi ,pourquoi ce sont ils révoltés et tout les pays Arabes ferons de même ,posez vous la question. Il est facile de rester dans son coin espérant que la révolte échoue afin de garder ses prérogatives.L'Allemagne joue perso.La France ne pouvait pas se libérer du joug de l'Allemagne lors de la dernière guerre mondiale heureusement les US sont venus.
Réponse de le 24/03/2011 à 16:50 :
@Scottie

Vous être en train de nous dire qu'il est le meilleur ? Hé bien, je n'aimerais pas voir le pire alors !
Réponse de le 24/03/2011 à 17:07 :
moi non plus .Il me semble que ns allons vers un commandement de L OTAN dire que le General de Gaulle , ce Grand homme , ns en avait fait sortir !!!!!!!!!
Réponse de le 24/03/2011 à 18:32 :
On sait tous qui tire les ficelles de cette mascarade, les Etats-Onu euh Unis
Réponse de le 24/03/2011 à 18:50 :
@ Sauros : les US sont surtout intervenus pour limiter l'avancée Russe ! vous le savez bien. et puis l'Allemagne était aussi une sacrée concurrente à abattre.
Réponse de le 24/03/2011 à 20:35 :
cecilia , reviens, ils sont devenus fous
Réponse de le 25/03/2011 à 0:05 :
Personne ne parle de la terreur que Khadafi fait subir à son peuple. N'y a-t-il que des Suisses à poster des commentaires?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :