La Coalition nationale remporte les législatives en Finlande

 |   |  389  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le parti de la Coalition nationale a remporté les élections législatives de dimanche en Finlande. avec 20,4% des voix, a annoncé la télévision publique YLE après dépouillement de l'ensemble des bulletins.

Le parti de la Coalition nationale (centre droit) a remporté les élections législatives de dimanche en Finlande. avec 20,4% des voix, a annoncé la télévision publique YLE après dépouillement de l'ensemble des bulletins.

Le scrutin a été marqué par la forte poussée du Parti des "Vrais Finlandais", eurosceptique et populiste, arrivé en troisième position, avec 19%, talonnant les sociaux-démocrates (19,1%). Le Parti du Centre, principale composante du gouvernement sortant, n'obtient que 15,8% des suffrages.

Le Premier ministre Mari Kiviniemi en a tiré les conclusions en déclarant que son parti ne devrait pas faire partie du prochain gouvernement.

Le chef des Vrais Finlandais, Timo Soini, a déjà fait savoir qu'il voulait modifier les modalités du plan de sauvetage du Portugal.

Le Parlement finlandais, à la différence d'autres pays de la zone euro, a le droit de se prononcer sur les demandes de fonds de financement de plans de sauvetage de l'Union européenne.

Les bons résultats des Vrais Finlandais signifient qu'ils participeront probablement aux discussions sur la formation d'un gouvernement et Timo Soini s'est empressé de réitérer son hostilité au plan de sauvetage du Portugal.

"Ces mesures, je ne pense pas qu'elles seront maintenues", a-t-il dit à YLE en parlant du plan préparé pour le Portugal, troisième pays de la zone euro, après la Grèce et l'Irlande, à avoir besoin d'un plan de sauvetage.

Discussions difficiles

Il a déclaré un peu plus tard à Reuters que son objectif était que la Finlande verse moins d'argent à Bruxelles. "C'est un mauvais accord", a-t-il dit à propos du plan pour le Portugal.

Les Vrais Finlandais ont fait campagne contre les plans d'aide à des pays endettés de la zone euro alors que la Finlande se relève de sa propre crise. Aucun parti ne sera en mesure de contrôler les 200 sièges du Parlement et les analystes s'attendent à des discussions difficiles.

Avec la victoire de la Coalition nationale, Jyrki Katainen, ministre des Finances dans la coalition sortante, devrait se voir confier la tâche de former un gouvernement et devenir Premier ministre.

Jyrki Katainen devra composer avec les Sociaux-démocrates (gauche), qui tout comme les Vrais Finlandais, s'opposent à l'idée d'une aide au Portugal ainsi qu'à une augmentation de la capacité effective du Fonds européen de stabilité financière (FESF).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :