L'intérêt des investisseurs pour la dette du FESF ne se dément pas

Le Fonds européen de stabilité financière (FESF) a émis ce mercredi avec succès 3 milliards d'euros d'obligations arrivant à échéance en 2016, afin de financer une partie de l'aide au Portugal.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Le Fonds européen de stabilité financière (FESF) a émis ce mercredi avec succès 3 milliards d?euros d?obligations arrivant à échéance en 2016 pour financer une partie de l?aide au Portugal. Créé en mai 2010 pour financer les plans de soutien aux Etats de la zone euro en difficulté budgétaire, le fonds a dû concéder une prime de seulement 6 points de base au-dessus du contrat swap de référence, soit un rendement de 2,82%, a précisé le FESF dans un communiqué.

Moins impressionnante que celle de 45 milliards d?euros enregistrée en janvier dernier, lors du placement inaugural du FESF, la demande des investisseurs est en outre demeurée solide avec un livre d?ordres de 7 milliards d?euros bouclé en moins de deux heures, et environ 70 participants.

"Conditions de marché très volatiles"

"Malgré des conditions de marché très volatiles, la réponse de la base d?investisseurs à l?annonce de la transaction, la rapidité de bouclage du livre d?ordre et la haute qualité du placement des titres confirme le soutien dont bénéficie le FESF", a souligné Christophe Frankel, son directeur financier.

Selon des données préliminaires, les Asiatiques ont représenté 50% des acheteurs, suivis par des Européens (hors Royaume-Uni) avec 35%. Le ministère japonais des Finances, qui avait déjà acheté des titres lors des deux précédentes émissions, a de nouveau acquis pour 550 millions d'euros d'obligations, a précisé le FESF.

Le Portugal recevra 2,2 milliards d'euros

Une fois mis de côté les sommes levées et placées en titres "AAA" pour servir de garantie, le FESF versera le 29 juin 2,2 milliards d?euros au Portugal. Ils s'ajouteront aux 3,7 milliards d?euros qui lui sont transférés ce mercredi à la suite de l'émission de la semaine dernière. Le FESF avait alors émis à un taux de 3,49% pour 5 milliards d'euros à dix ans, qui avaient attiré 8 milliards d'euros d?ordres de la part d'une centaine d'investisseurs.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.