Le FMI ne devrait pas échapper à Christine Lagarde

 |   |  261  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, a annoncé ce mardi que les Etats-Unis soutenaient la candidature de Christine Lagarde au poste de directeur général du Fonds monétaire international. Un soutien décisif qui s'ajoute à ceux de la Russie, de la Chine et bien sûr de l'Union européenne.

"Je suis heureux d'annoncer notre décision de soutenir Christine Lagarde pour diriger le Fonds monétaire international", a annoncé ce mardi Timothy Geithner, secrétaire américain au Trésor, dans un communiqué. Selon lui, "le talent exceptionnel et la vaste expérience de Mme Lagarde apporteront une direction incomparable à cette institution, indispensable à un moment critique pour l'économie mondiale (...) Nous sommes encouragés par le large soutien qu'elle a obtenu parmi les membres de FMI, y compris les économies émergentes".

Si Timothy Geithner a également salué la candidature "forte et très crédible" de son "ami" mexicain Agustin Carstens, Christine Lagarde a gagné depuis lundi des soutiens de poids avec la Chine et la Russie. Au total, cela porte à douze sur 24 le nombre d'administrateurs en sa faveur, en comptant les sept représentants de l'Union européenne, un Egyptien et un Togolais.

Face à elle, Agustin Carstens peut se prévaloir de quatre soutiens: son compatriote mexicain, et des administrateurs argentin, australien et canadien. Le Japon, le pays ayant le plus de droits de vote avec les Etats-Unis, n'a pas fait connaître son choix.

Le conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) se réunit ce mardi à partir de 14 h GMT pour se pencher sur les deux candidatures en lice et pourrait faire tout de suite son choix, "par consensus". Si ce consensus ne se formait pas, un vote aurait lieu.

Si Christine Lagarde est désignée, un remaniement gouvernemental sera nécessaire en France pour la remplacer au ministère de l'Economie et des finances.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2011 à 9:27 :
Beaucoup admirent Lagarde parce "qu'elle maitrise la langue de sheakspare à la perfection". D'abord c'est faux, et son accent n'est pas terrible. Des milliers d'ingénieurs et d'hommes d'affaires parlent aussi bien voire mieux qu'elle. Parler anglais est nécessaire mais loin d'être suffisant. Ensuite, elle est juriste mais pas économiste. Elle a démontré ses insuffisances en économie en se trompant régulièrement sur les prévisions économiques. Ou alors, si elle donnait sciemment des chiffres faux, c'est une menteuse.
Réponse de le 29/06/2011 à 9:55 :
Je suis un pasionné de l'économie et je dois dire que je ne trouve aucun talent de gestionnaire à cette avocate qui trompe son monde et qui laisse une ardois conséquente de son passage à Bercy sous forme d'une aggravation de tous les clignotants et notamment des dettes et des déficits en tout genre. Le succès de Mme Lagarde est une apologie de la médiocrité !
a écrit le 28/06/2011 à 22:27 :
pour les 3 commentaires qui ont été négatif à l'élection de M. Lagarde à la tête du FMI sachez qu'elle maitrise la langue de sheakspare à la perfection et c'est bien la seule ministre de l'UMP que je considère car elle à très bien compris que tant que sarkozy soit au pouvoir j'espère que dans 10 mois les français ne feront pas la bétise d'élire sarkozy, aubry, royal, car elle n'ont pas l'envergure suffisante pour gouverner la FRANCE.
a écrit le 28/06/2011 à 17:59 :
les pays ANGLO SAXONS se réjouissent d'avoir une AVOCATE pour défendre leurs intérêts à eux sur le dos de l'Europe et de la France... il n'y a que les benets et les benettes de l'UMP pour trouver celà bien, bref l'Union qui Méprise le Peuple se comporte en pétainiste de la guerre économique.
a écrit le 28/06/2011 à 16:31 :
Elle pourra dorénavant ne travailler qu'en anglais...Enfin ! doit-elle se dire .
a écrit le 28/06/2011 à 13:21 :
c'est ce qu'on appelle un scoop, on ne s'y attendait vraiment pas tellement c'était couru d'avance. Service rendu aux amerlocs et surtout aux banques US et européennes, réformes de la régulation financière à minima, et coup de massue sur les citoyens des Etats endettés par les riches (puisqu'ils ne paient plus d'impôts ou si peu). Les chinois, on leur passe un coup de fil pour leur dire que où c'est Lagarde, où c'est le protectionnisme en France...Tout ça ça flaire la bonne grosse ficelle de celui qui nous "dirige".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :