La dette publique chinoise atteindrait 36% du PIB

 |   |  169  mots
Copyright Reuters
Selon l'agence Moody's, la dette publique chinoise s'élèverait à 36% du PIB. Une dette publique qui a augmenté, mais pas autant que le reste du monde.

La dette publique chinoise s'élèverait à 36%, selon l'Agence de notation Moody's. Pour calculer ce pourcentage, l'Agence a pris en compte la part des dettes des provinces chinoises pour laquelle Pékin assume la responsabilité directe. Pour sa part, le gouvernement chinois, qui n'a pas pris les dettes des gouvernements locaux en compte, avait annoncé la semaine dernière que sa dette publique s'élevait à hauteur de 20% du PIB.

Moody's estime que la dette chinoise, qui était encore de 28% du PIB en 2008, demeure relativement faible, comparativement aux autres pays développés. Les Etats-Unis sont passés, en matière de dette, de 56,8% en 2008 à 78,7% du PIB en 2010, et la dette espagnole, de 39,8% à 60,1% du PIB dans la même période. La France, elle, a vu son endettement grimper de 67,4% à 81,7% du PIB l'an dernier.

En Chine, les banques, qui ont prêté 8.500 milliards de yuans (905 milliards d'euros) sur un total de 10.700 milliards de yuans (1.163 milliards d'euros) aux gouvernements locaux, se retrouvent "fortement exposées" à la dette, selon l'Agence de notation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/07/2011 à 22:36 :
Comme quoi on peut avoir des excédents commerciaux qui permettent de posséder une très grosse partie de la dette des USA et d'autres pays ... tout en ayant quand même prêt de 40% de dette dans son propre pays ... ça c'est pour les fana de la dette 0% , dette à 0% qui n'existe pas !
Réponse de le 05/07/2011 à 5:56 :
Pas sûr mais, c'est possible !
Cette dette peut être un leurre, les chinois assureront ainsi leurs investissements, le moindre emprunt aura valeur d'avertissement pour le futur tout en gardant " les dettes" des pays extérieurs en poche !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :