Italie : le plan draconien d'austérité est voté

 |   |  206  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les députés italiens ont voté la confiance, ce mercredi, au gouvernement Berlusconi, ce qui ouvre la voie au plan d'austérité de 54,2 milliards d'euros qui doit permettre à l'Italie de parvenir à l'équilibre budgétaire en 2013 et de réduire sa dette.

Le gouvernement de Silvio Berlusconi a obtenu ce mercredi la confiance à la Chambre des députés pour son plan d'austérité. Quelques heures plus tard, le parlement italien a voté l'approbation finale de ce plan destiné à sortir le pays de la crise. 316 députés ont voté la confiance tandis que 302 ont voté contre.

Objectif : équilibrer le budget d'ici à 2013 grâce, notamment à 54 milliards d'euros d'économies budgétaires dans les deux ans.

Cette approbation était attendue, le gouvernement ayant obtenu la confiance des députés lors d'un vote organisé plus tôt dans la journée. Le Sénat avait approuvé le plan d'austérité le 7 septembre.

Ce programme draconien prévoit un relèvement de la TVA, un report de l'âge légal de départ à la retraite pour les femmes travaillant dans le privé et la création d'une taxe spéciale pour les contribuables gagnant plus de 300.000 euros par an.

La troisième économie de la zone euro, caractérisée par un endettement très élevé et une croissance atone depuis des années, est sous surveillance étroite des investisseurs depuis des mois, certains voyant même le pays comme la prochaine victime de la crise de la dette.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/09/2011 à 7:41 :
Le vote d'un xième plan d'austérité par le parlement italien,ne suffira pas à rassurer
Sarkozy.Il est trop bien placé pour savoir que,si les décrets d'application ne sont
pas pris et mis en oeuvre par les autorités régionales,il ne se passera rien
a écrit le 15/09/2011 à 6:51 :
Si ce plan est voté, il y aura une mini récession par la force des choses et des répercusions sur le plan mondial. Moins de ventes de produits chinois sera une bonne chose pour l'Italie, d'autant plus que toute chose négative à toujours un côté positif qui nous reste à découvrir dans les prochains mois, la difficulté permettant de progresser.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :