Petit rebond de la production industrielle en zone euro

La production industrielle de la zone euro a rebondi en juillet, de 1%, après une baisse de 0,8% le mois précédent. Eurostat, à l'instar des principaux organismes de conjoncture internationaux, a revu à la baisse ses estimations de croissance pour l'année 2011.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

La production industrielle de la zone euro a rebondi en juillet, de 1%, selon les chiffres publiés ce mercredi par Eurostat, l'office de statistiques européen. Cette hausse ? réalisée grâce à la bonne tenue de la production des biens d'équipement et des biens durables ? ne fait en réalité que compenser le recul, à peu près équivalent, enregistré en juin (-0,8%).

Ce scénario d'un rebond technique en juillet a également été remarqué en France, où la production industrielle s'est redressé (+1,5%) après un très mauvais mois de juin, selon les chiffres publiés par l'Insee le 9 septembre.

En progression annuelle, Eurostat a annoncé que la production industrielle de la zone avait gagné 4,2% en juillet. Sans surprise, c'est l'expansion solide de la production industrielle allemande (+10,4% en rythme annuel) qui tire la zone euro. L'Estonie (+22,9%), la Lettonie et la Lituanie (8% à 9%) sont également dynamiques. A l'inverse, l'Irlande (-4,9%), le Portugal (-4,4%), Malte (-3,2%) et la Grèce (-2,9%), en quasi-faillite, enregistrent les plus fortes baisses annuelles.

Ralentissement de la croissance d'ici à la fin 2011

Indépendamment des chiffres de juillet, Eurostat a ramené sa prévision de croissance pour 2011 de 1,7% à 1,6%.

D'une manière générale, les grandes institutions internationales que sont la Banque centrale européenne (BCE), le Fonds monétaire international (FMI) et l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE, "club" des pays développés), ont annoncé la semaine dernière un ralentissement de la croissance de la zone euro au second semestre. Elles ont toutes revu à la baisse leurs prévisions de croissance annuelle. Le FMI annonce désormais 1,7% de hausse du PIB pour la zone en 2011, contre 2% précédemment.

L'OCDE anticipe même un trimestre de récession pour l'Italie (entre juillet et septembre) ainsi que pour l'Allemagne (entre octobre et décembre). Ces estimations exprimées en progression trimestrielle annualisée ne reflètent pas les performances annuelles (l'OCDE prévoit par exemple une croissance de 3,2% pour l'Allemagne en 2011), mais elles soulignent que la zone euro est loin d'être sortie des turbulences de la crise de 2008.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.