Sarkozy et Cameron proposent le dégel d'avoirs libyens

 |   |  386  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La France et la Grande-Bretagne soumettront ce vendredi à l'Onu une résolution pour le dégel d'avoir libyens supplémentaires, a annoncé David Cameron lors d'une conférence de presse avec Nicolas Sarkozy, à Tripoli. Le président français a assuré qu'il n'y avait eu aucun accord entre les nouvelles autorités libyennes et la France pour le partage des richesses de la Libye.

Nicolas Sarkozy a appelé ce jeudi les pays qui accueillent des anciens responsables libyens recherchés par la justice à travailler avec les instances internationales "pour qu'ils rendent des comptes". Le président français a par ailleurs assuré qu'il n'y avait eu aucun accord entre les nouvelles autorités libyennes et la France pour le partage des richesses de la Libye et que la France ne demandait aucune "préférence".

Vers un dégel supplémentaire d'avoirs libyens

La France et la Grande-Bretagne soumettront vendredi au Conseil de sécurité de l'Onu une résolution pour le dégel d'avoir libyens supplémentaires, a annoncé pour sa part David Cameron lors d'une conférence de presse commune. "Nous avons d'ores et déjà débloqué un milliard de livres d'avoirs libyens. Nous allons proposer avec la France une résolution dès demain", a dit le Premier ministre britannique. "Il y a 12 milliards d'avoirs supplémentaires que nous pourrions dégeler au Royaume-Uni le plus tôt possible", a-t-il précisé.

Un pays riche en pétrole et en gaz

Premiers dirigeants occidentaux de haut rang à se rendre dans le pays depuis la chute de Tripoli , il y a trois semaines, le président français et le Premier ministre britannique ont été les principaux animateurs de la coalition internationale qui est intervenue en soutien des insurgés. Prévue pour durer quelques heures, cette visite a des allures de tour d'honneur pour les deux dirigeants, dans un pays où les graffitis "Merci Sarkozy " et "Thank you Britain" sont visibles un peu partout. Elle illustre aussi une volonté de voir la Libye, un pays riche en pétrole et en gaz, retrouver toute sa place dans la communauté internationale. Les dirigeants français et britannique ont été précédés mercredi à Tripoli par un secrétaire d'Etat adjoint américain, qui a été reçu par le numéro un du CNT, Moustapha Abdeljalil. 

Vendredi, ce sera au tour du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, de faire le déplacement à Tripoli , où le ministre égyptien des Affaires étrangères, Mohammed Kamel Amr, est également annoncé. Mouammar Kadhafi reste introuvable et de nombreux hauts responsables de son régime ont fui le pays depuis l'entrée des forces du CNT à Tripoli le 23 août.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/09/2011 à 9:37 :
Une belle réussite.
C?est la victoire de la démocratie, félicitations aux acteurs connus: Sarkozy, Cameron, Obama, Juppé BHL, mais aussi, à ceux, qui sont dans l?ombre: l?OTAN, les forces spéciales françaises et anglaises, sans oublier le peuple Libyen qui a payé un lourd tribut pour se séparer d?un dictateur.
Bonne chance à la Libye avec le dégel des avoirs libyens.
Que l'Opposition reste magnanime; c'est aussi la victoire de la France patrie des droits de l'homme.
Réponse de le 18/09/2011 à 12:21 :
C'est du deuxième degré ou croyez-vous vraiment ce que vous écrivez ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :