Déficit public : découvrez les trois bons élèves de la zone euro

 |   |  359  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le pacte de stabilité prévoit que le déficit public des Etats membres ne peut excéder 3% de leur PIB. Seuls trois pays le respectent.

Le gouvernement luxembourgeois limitera à 0,7% du PIB son déficit public en 2012, en étant ainsi avec deux autres pays de la zone euro l'un des rares à respecter ses engagements en matière budgétaire. "Le Luxembourg sera un des trois pays de l'UE, avec la Finlande et l¹Estonie, à respecter les critères définis par le pacte de stabilité et de croissance", a déclaré mercredi Luc Frieden, ministre luxembourgeois des Finances, en présentant à la chambre des députés le projet de budget pour 2012.

La dette publique la plus faible de l¹UE...

Le pacte de stabilité prévoit que le déficit public des Etats de l'Union ne peut excéder 3% de leur PIB. "Nous devrions maintenir (la dette publique) sous la barre des 20%, entre 17 et 18% du PIB", a ajouté Luc Frieden, en se félicitant du fait que le Luxembourg se situera nettement en dessous de la valeur limite de 60% du PIB prévue par le pacte de stabilité. La dette publique luxembourgeoise est la plus faible de l¹Union européenne, a précisé le ministre des Finances. Le projet de budget 2012 table sur des recettes en hausse de 4,9%, à 12,596 milliards d¹euros, pour des dépenses totales de 13,739 milliards, progressant de 6,1%.

... et un taux de TVA parmi les plus bas

Le ministre des Finances table pourtant sur une croissance faible en 2012 de 2%, contre 3% cette année. Dans un environnement économique "extrêmement difficile", Luc Frieden s¹est engagé à ne pas augmenter les impôts et même à supprimer en 2012 l¹impôt de crise qui frappait tous les revenus des ménages à hauteur de 0,8%. Cet impôt avait été mis en place en 2009, après la crise des marchés financiers qui avait obligé l'Etat luxembourgeois à intervenir pour sauver les banques en difficulté. Le gouvernement luxembourgeois table sur des recettes fiscales en hausse, grâce notamment à une hausse de 2% de l¹emploi et à des rentrées de TVA liées au commerce électronique du fait de l¹implantation au Luxembourg de nombreuses firmes internationales du commerce en ligne. Ces entreprises profitent au Grand-Duché d¹un taux de TVA parmi le plus bas en Europe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2011 à 13:44 :
comment on fait pour obtenir la nationalité Luxembourgeoise ? est-ce qu'on peut arguer de la stupidité et de la corruption de la classe politique française pour demander le droit d'asile ?
a écrit le 06/10/2011 à 13:47 :
Que le Luxembourg nous reverse ce qui a été détourné vers lui (évasion de capitaux ou évasion fiscale ou les deux) ou à cause de lui (détournement de TVA), et après on verra la tête du bon élève.
a écrit le 06/10/2011 à 10:40 :
Luxembourg Paradis fiscal represente par Junker...Bel exemple,,,,Disons le meilleur parmi les paradis fiscaux...Chypre, Irlande, etc....
a écrit le 06/10/2011 à 9:37 :
Le LUXEMBOURGEOIS est fier de son pays et n'a pas une mentalité de profiteur ou d'assisté.BREF: IL TRAVAILLE .
Réponse de le 06/10/2011 à 12:06 :
Le luxembourgeois travaille et vit sainement, il ne vit pas au crochet des autres et n'a pas une législation qui encourage ni la paresse ni les flux migratoires à ses dépens .Le jour où "certain" de ses voisins appliquera quelques bonnes recettes grand ducales aux antipodes de l'assistanat et du collectivisme, cà ira certainement mieux ailleurs.
a écrit le 06/10/2011 à 8:29 :
La grande leçon du moment sera peut-être que nous ne pouvons pas vouloir construire une Europe avec sa propre identité et emprunter une économie américaine. Ayons le courage de nos ambitions.
a écrit le 06/10/2011 à 8:28 :
donner en exemple un paradis fiscal de quelques centaines de milliers d'habitants où quand comparaison n'est pas raison: ( voir les travaux de l'OFCE sur la question petits pays/grands pays
a écrit le 06/10/2011 à 7:56 :
Le Luxembourg est bien géré par un personnel politique proche de son peuple et qui ne trahit pas, lui, sa mission démocratique : servir les intérêts de leur peuple qui les a élu.

Le Luxembourg est à la pointe du combat contre la criminalité financières (blanchiment, terro, etc) en appliquant toute la régulation en la matière, et collabore avec tous les Etats sur ce sujet.

Par contre, le Luxembourg est souverain en matière de taux d'impôt, et il a décidé de taxer moyennement voire peu plutôt que d'étrangler fiscalement ses citoyens et ses entreprises.

Enfin, le Luxembourg a choisi de ne pas avoir d'armée, c'est vrai que ca fait une sacrée économie budgétaire, mais il participe à tous les efforts européens de programmes militaires, en achetant des machines qu'il confie ensuite gratos aux états majors de l'UE ou de l'OTAN. Exemple de l'A400M.

Globalement, le pays est un exemple. Il a ses défauts mais la vie y est belle, les citoyens et les résidents étrangers sont respectés et écoutés, et l'Etat est au service du peuple.
Réponse de le 06/10/2011 à 9:20 :
La Grèce vient ces jours ci d'acheter 500 chars pour son armée et l'on peut se demander avec quel argent elle payera la facture...
a écrit le 05/10/2011 à 22:36 :
Les Anglo-américains attaquent l'euro pour le détruire et pour acheter nos biens à bas prix. Tout le reste n'est que vent.
Réponse de le 06/10/2011 à 6:57 :
Ecaxt, Z1Z1, les Anglo Americains ont force la grande majorite des pays Europeens a ne pas respecter la regle des 3%. Il y a quelques annees, tout etait de la faute des communistes, les Anglo Americains, certains disent Anglo Saxons, ont pris le relais. Les Europeens, eux. bien evidemment ne sont que victimes et responsables de rien.
a écrit le 05/10/2011 à 22:13 :
Super le Luxembourg. 60% des revenus de l'Etat dépendent des banques et des fonds d'investissement qui connaissent des soucis, et donc leurs capacités financières restent limitées et ils ne pourront jamais vraiment s'endetter à plus de 25% du PIB ... Mais ca fait toujours plaisir de se raconter des histoires pour se rassurer, surtout quand leur administration centrale fait prés de 1.4 Mia ? de déficit sur un budget total de 10 Mia ? et qu'ils bouchent les trous en prenant les excédents de la sécurité sociale ...
Réponse de le 06/10/2011 à 7:55 :
Oui, moi aussi je vais créer une nation située à La Défense (très peu d'habitants et beaucoup d'entreprise donc gros PIB)
Réponse de le 06/10/2011 à 8:17 :
MDR!! c'est tout a fait ça!!
a écrit le 05/10/2011 à 19:28 :
Pas sorcier : le Luxembourg est un paradis fiscal. Les grandes multinationales opèrent dans l'UE et rapatrient leurs bénéfices au Grand Duché où elles ne sont quasiment pas taxées. C'est vrai qu'en traversant ce mini état on a l'impression d'être dans une série TV US. Tout est nickel chrome. Rien ne dépasse. Mais n'est-ce pas l'arbre qui cache la forêt ?
Réponse de le 05/10/2011 à 22:37 :
La France n'a qu'a faire la meme politique que le luxembourg.
Réponse de le 06/10/2011 à 6:39 :
La France a également ses paradis fiscaux, soit dans les niches fiscales (investissements Dom Tom ....) soit dans certaines régions : Saint-Martin, Saint-Barthélémy, Tahiti, Wallis-et-Futuna. Alors pas besoin d'investir au Luxembourg ou en Suisse
Réponse de le 06/10/2011 à 12:18 :
Toujours drôle de lire que le Luxembourg est un paradis fiscal. C'est encore plus drôle lorsque c'est un commentaire sur un article qui dit "[...]Luc Frieden s'est engagé à ne pas augmenter les impôts et même à supprimer en 2012 l"impôt de crise qui frappait tous les revenus des ménages à hauteur de 0,8%. Cet impôt avait été mis en place en 2009 [...]"
Vous connaissez beaucoup de paradis fiscaux avec des impôts ... et des paradis fiscaux qui font des impôts de crise ?
a écrit le 05/10/2011 à 19:16 :
Rassurez vous, la France va sauver Dexia, donc on va encore récupérer une bonne partie des 125 milliards de crédits pourris que cette banque a créés gràce à ses financiers si compétents; cela va donc alourdir, d'ici quelques années notre dette à cause de quelques dizaine de milliards de pertes que nous ferons a priori sur ce portefeuille.
Réponse de le 06/10/2011 à 6:00 :
Et oui comme le dit un éminent spécialiste et brillantissime économiste : il faut savoir prendre ses pertes....
a écrit le 05/10/2011 à 17:46 :
le Luxembourg ne ferait il pas parti des pays à faible transparence en matière de blanchiment d'argent ? pourquoi le hisser au piédestal de la vertu ?
Réponse de le 05/10/2011 à 18:17 :
Le Luxembourg respecte parfaitement les normes anti blanchiment du GAFI, mais il est vrai que du point de vue des français ceux qui font bien mieux qu'eux sont forcement des magouilleurs, c'est le comble car c'est en France que la gestion de l'argent des contribuables est des plus calamiteuses, à part peut etre l'Italie. De plus il n'y a aucun rapport avec la gestion d'un état et de ses finances. Vous êtes non seulement hors sujet mais en plus ignorant et de mauvaise foi.
Réponse de le 05/10/2011 à 20:50 :
bien dit libre, il faut en finir avec ce genre d'absurdités. La croissance au luxembourg profite aussi aux frontaliers.
a écrit le 05/10/2011 à 17:41 :
Travaillant au Luxembourg, je reconnais que les administrations luxembourgeoises sont extrêmement rapides pour l'application des directives européennes. Ici ça chôme pas et tout est beaucoup plus fluide et plus rapide. Travaille 40h/ semaine, moins d?impôt et plus de sécurité sociale qui fait que le pouvoir d'achat est l'un des plus élevé au monde. Néanmoins n'oublions pas que le Luxembourg n'a pas d'enseignement supérieur ni d'armée. Mais même s'il avait été amputé de ces deux gros budgets ce pays n'en restera pas moins un modèle économique et sociale.
Réponse de le 05/10/2011 à 20:53 :
l'arméee ça se comprends aisement, ceci dit tout citoyen luxembourgeois doit etre en mesure de proteger son pays.quand à l'enseignement superieur c'est par des accord aves les régions frontalières (et donc des financements)que cela se réalise.
un mosellan
Réponse de le 05/10/2011 à 21:48 :
N'oublions pas que le Luxembourg a aussi une bonne partie des institutions européennes qui dopent largement son économie.
De plus de part la taille du pays et d'un axe nord/sud essentiel, ils fixent un prix d'essence bas mais du coup des centaines de milliers de frontaliers et de camions y font le plein et leurs achats, ce qui leur fait aussi de grosses rentrées d'argent
Réponse de le 07/10/2011 à 8:09 :
Le Luxembourg a bien une université et également une armée. Les sites internet sont disponibles pour tout renseignement
a écrit le 05/10/2011 à 17:38 :
Il faut comparer ce qui est comparable. Vouloir comparer le Luxembourg avec l'Italie ou l'Espagne relève de l'absurde.
Réponse de le 05/10/2011 à 18:21 :
L'Espagne est un meilleur exemple que la France en matière de gestion de l'état.
Il n'y a que 1,4 million de fonctionnaires pour 44 millions d'habitants, alors qu'en France il y en a 5,5 millions, plus 3 millions d'assimilés fonctionnaires, cherchez l'erreur.
De plus les espagnols ont réduit le salaire des élus de 15% et celui des fonctionnaires de 5%. Ca c'est un exemple. Imaginez cela en France est tout simplement impossible. Bravo l'Espagne.
Réponse de le 05/10/2011 à 21:22 :
Quand j'entend que des députés ont des voitures avec chauffeurs qui viennent les chercher en pleine campagne à leur domicile tous les jours. Je me dit que notre administration marche sur la tête!!! C'est ce genre d'excés qui plombe le deficit public!!
Et ceci n'est qu'un petit aspect des gabegies!
Réponse de le 06/10/2011 à 6:57 :
@combler le deficit. Malheureusement, même si vous avez raison sur les excès de certains politiques vous vous trompez fondamentalement. Ce type de comportement inacceptable n'est qu'une goutte d'eau dans le déficit - ce qui ne veut pas dire qu'il ne doivent pas cesser - mais la principale cause du déficit est avant tout une administration extrêmement mal gérée avec des centaines de milliers de postes qui n'ont aucune raison d'être. Regardez comment est gérée l'Education Nationale par exemple. Cela fait des années que les budgets sont augmentés (+ 60 MD d'euros) depuis les années 80, principalement investis pour gonfler les rangs des administratifs et non pas des profs ! D'où les pitoyables résultats de ce service public. Et si vous rapportez le nombre de profs au nombre d'élèves vous vous apercevez que le ratio est de 14 par classe ! Alors que dans la réalité, les profs en poste se retrouvent avec des classes de 30 à 35 élèves en moyenne ! A cause du dogmatisme politique des français, du manque de courage des politiques et de l'engagement exclusivement POLITIQUE et corporatiste des syndicats, les services publics français se retrouvent dans une situation extrêmement grave. Ils comptent parmi les services publics les plus onéreux des pays développés et, c'est peut être cela le plus inquiétant, ils offrent des services d'une qualité extrêmement médiocre comparée à de nombreux pays voisins. Que dire aussi quand un sondage révèle que les français se disent globalement contents du Pôle Emploi alors qu'en détaillant leur motivation, on s'aperçoit que leur satisfaction tient uniquement au bon fonctionnement du versement de l'allocation chômage et non pas au soutien en matière de recherche d'emploi qu'ils jugent plutôt mauvais ? Franchement, il est de bon ton de critiquer les politiques, mais que dire des français eux-mêmes ? Cela fait des années que tout le monde dans ce pays marche sur la tête, chacun à son niveau.
a écrit le 05/10/2011 à 14:44 :
On notera quand meme qu'il s'agit de petits pays en termes de population et qu'il est plus facile de prendre des mesures dans ces conditions car cela fait moins de monde à convaincre! D'ailleurs, l'Allemagne qui est perçue comme le modèle de bonne gestion par excellence n'y figure pas...aujourd"hui meme la France a pris conscience qu'il faut faire des efforts pour avoir un déficit faible, cela dit les fameuses niches fiscales n'ont été l'objet que d'un rabot symbolique alors qu'elles coutent bonbon!
Réponse de le 05/10/2011 à 17:42 :
moins enfin j'ai du mal avec l'argument de la taille. Il y a des pays autant peuplé voir plus que la Grèce et qui s'en sortent pas trop mal : Pays-Bas, Suède.
a écrit le 05/10/2011 à 13:12 :
Quand on prend ses responsabilités et les mesures qui s'imposent, on ne s'en porte que mieux, pas comme d'autres...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :