Le chômage espagnol reste le plus élevé de l'UE

 |   |  221  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le taux de chômage de la quatrième économie de la zone euro a atteint 21,52% au troisième trimestre atteignant presque son niveau le plus haut depuis 1996 (21,6%). Le nombre de demandeurs d'emploi s'est ainsi rapproché de la barre des 5 millions.

Le chômage espagnol a atteint son plus haut niveau de l'année. Le taux de chômage en Espagne a grimpé à 21,52% au troisième trimestre, contre 20,9% sur la période avril-juin, montrent les chiffres publiés vendredi par l'Institut national de la statistique. A la fin septembre, le nombre de sans-emploi s'élevait à 4,978 millions, contre 4,83 millions à la fin juin.

Pourtant, cette nouvelle hausse du chômage n'était pas prévue par les économistes interrogés par Reuters. Ces derniers s'attendaient à ce que le taux de chômage de la quatrième économie de la zone euro, le plus élevé de l'Union européenne, reste inchangé par rapport au deuxième trimestre.

En Espagne, le nombre de chômeurs augmente encore pour se rapprocher de son niveau le plus haut depuis 1996. Il s'était alors affiché à 21,6% au quatrième trimestre.

La situtation ne devrait pas s'améliorer. "La faiblesse des créations d'emplois devrait persister en 2012. Les mesures d'austérité pèsent sur l'emploi dans le secteur public et l'emploi dans le privé devrait être très loin de compenser cet écart", a commenté Raj Badiani, économiste de Global Insight. "La conjugaison de perspectives d'emplois toujours faibles et d'une stabilité surprenante de la population active augure d'un taux de chômage supérieur à 20% pendant la majeure partie de 2012", a-t-il ajouté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :