Sarkozy et Obama font une "analyse commune" de la crise financière

 |   |  277  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le président Nicolas Sarkozy a affirmé que la France et les Etats-Unis avaient "une analyse commune pour faire contribuer le monde de la finance à la résolution de la crise" actuelle, jeudi à Cannes, lors d'une déclaration commune avec Barack Obama.

"Je veux rendre hommage à la compréhension du président Obama, y compris sur des sujets comme celui de la taxation des activités financières, où nous avons confronté nos points de vue. Je crois trouver une analyse commune pour faire contribuer le monde de la finance à la résolution de la crise d'aujourd'hui", a affirmé ce jeudi Nicolas Sarkozy, peu avant l'ouverture du G20.

Les présidents français et américain ont fait chacun une courte déclaration à la presse, après un entretien bilatéral de trois-quarts d'heure environ, alors que le G20, forum des principales puissances, avancées et émergentes, doit débuter ses travaux en milieu de journée.

Avec Barack Obama , "nous avons eu un ordre du jour très chargé parce que les sujets de préoccupation ne manquent pas", a affirmé Nicolas Sarkozy. "Nous avons besoin du leadership du président Obama , de la solidarité des Etats-Unis d'Amérique, et d'une analyse commune sur la façon de remettre le monde dans une stratégie de croissance et de stabilité", a-t-il ajouté.

"Nous essayons ensemble, le président Obama et moi-même, de construire l'unité du G20. Je veux d'ailleurs saluer la compréhension des Etats-Unis sur l'ensemble des sujets que nous évoquerons pendant 48 heures, notamment la crise grecque, les difficultés de l'euro et la nécessité de la solidarité avec les Etats-Unis, la rédaction du communiqué final", a également affirmé le président français.

Les présidents Sarkozy et Obama doivent enregistrer vendredi une interview croisée, qui sera diffusée dans les journaux télévisés de 20h00 de TF1 et France 2.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/11/2011 à 20:10 :
Français allez sur le site http://www.atlantico.fr/decryptage/scandale-grece-plan-rigueur-mais-achat-chars-industrie-armement-americaine-199502.html vous lirez que la grèce vient d'acheter à l'amérique 400 chars Abrahams pour un peu plus d'1 milliard d'euros, qu'en pensez-vous. nous sommes pris pour des cons - sarko et les autres se moquent de nous. c'est scandaleux - de quel plan d'austérité nous parle t'on.
Réponse de le 04/11/2011 à 0:25 :
@cacahuete: et comment on fait régner la démocratie si on a pas de chars ? :-)
a écrit le 03/11/2011 à 18:19 :
Encore une fois les dirigeants seront incapables de réformer le monde financier, à l'origine des crises multiples et interminables dans lesquelles nous nous enfonçons inexorablement depuis 2007. La régulation financière n'est même pas au programme du G20 !!! Alors à quoi il sert ce G20 ? De la pure poudre aux yeux ???
a écrit le 03/11/2011 à 17:55 :
NS & BO dixit : "remettre le monde dans une stratégie de croissance et de stabilité". Il s'agit en premier lieu des Grecs, puis des Européens et des Américains. C'est à dire nettement moins d'un milliard d'individus... Le monde est beaucoup plus vaste, nous sommes il parait 7 milliards sur cette terre. Ceux qui émergent sont beaucoup plus nombreux que ceux qui coulent. Comme un iceberg qui se renverse, les plans de sauvetage n'ont pas fini de faire des bulles...
a écrit le 03/11/2011 à 17:01 :
Le président Obama est certainement l'homme des valeurs nouvelles dont l'occident à besoin. Il lui faudra d'abord convainqure les politiques de son propre pays des changements qu'il faut opérer. C'est en cela qu'il est l'homme de valeur dont l'europe à besoin. Cependant il est à craindre que le message de changement reste lettre morte auprès des économistes américains. En conséquence d'autre solutions doivent être envisagées.
Réponse de le 03/11/2011 à 18:22 :
oui je suis bien d'accord avec vous !
Réponse de le 04/11/2011 à 4:40 :
Le philanthrope et la raison???? Obama l'homme des valeurs nouvelles ??? il est et continu a etre le favori de wall street,donc tres conservateur.Toutes les grandes banques ont soutenu et soutiendrons financierement sa campagne .Je ne nous souhaite pas ses valeurs pour l'europe .
a écrit le 03/11/2011 à 15:33 :
C'est très drôle comme annonce ! Depuis quand les politiques décident de quoi que soient ? Blabla, réunions, colloques, G x , et au juste il se passe quoi après ? Allez va, un petit trilliard de plus juste pour la route ! On retrouve 50 Milliards en Allemagne (waoo super fort les cabinets d'audits à la c...), 3 Milliards en Irlande ... Mais c'est quoi au juste tout ce bazar. Qui pilote l'avion ? Maintenant on a un ex goldman sachs à la BCE !!! mais bon c'est vrai tout va super bien il y a du monde dans les hypers !
a écrit le 03/11/2011 à 15:32 :
La France est un pays foutu
Réponse de le 03/11/2011 à 16:32 :
@ddfaer et YesCK: c'est justement pour cela que les jeunes doivent se mobiliser pour leur avenir au lieu de jalouser les 700 euros de retraite de leurs parents !!!
a écrit le 03/11/2011 à 15:31 :
La France est un pays sans l'avenir! L'Europe est un continent mourant!
a écrit le 03/11/2011 à 14:51 :
Oui on a bien vu que mettre les anciens de Goldman Sachs au pouvoir etait copié des USA. Obama comme Sarko peuvent montrer la meilleur volontée du monde, le lobby banquaire les tiens par les cou****.
a écrit le 03/11/2011 à 13:32 :
A quoi sert ce genre de gesticulation ?
Réponse de le 03/11/2011 à 14:08 :
@ Clémentine: les élections proches ma chère...les élections :-)
Réponse de le 03/11/2011 à 14:36 :
clementine on appel cela de la COM ilfaut bien relancer le " soldat sarkozy" en déperdition moi je dis attendons janvier pour que l'on apprenne que ce n'est plus sarkozy le candidat mais JUPPE .
Réponse de le 03/11/2011 à 16:34 :
@skippaco: si c'est Juppé, le conseildes ministres aura peut-être lieu à la Santé d'où seront issus les dirigeants :-) Un repris de justice président, quel sérieux vis-à-vis de l'étranger :-)
a écrit le 03/11/2011 à 13:31 :
Bon, s'ils ont le même plan, cela veut dire qu'il y a doublon et qu'un d'entre eux ne sert à rien, non ? :-)
a écrit le 03/11/2011 à 13:23 :
Ces deux incapables n'ont aucun pouvoir réel; ils obéissent à leurs maîtres.
Il faut les virer. Le plus tôt sera le mieux. Ensuite: par qui les remplacer ? That is the question à 2000 milliards ? (Dettes publiques et privées de la France) !
Jean-Claude Meslin indigné depuis 30 ans...
a écrit le 03/11/2011 à 13:03 :
Sarkozy a la même expression que Francis Heaulme, inquiétant ...
Réponse de le 03/11/2011 à 14:52 :
J'essayais de me dire : mais à qui me fait-il penser, à qui ? Et c'est exactement ça ?
Et effectivement, ce n'est pas rassurant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :