Le projet de référendum grec est officiellement abandonné

 |   |  274  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Grèce a abandonné son projet de référendum sur le plan de sauvetage financier du pays mis au point par l'Union européenne, annonce vendredi le ministère grec des Finances.

Le ministre Evangelos Venizelos, a confirmé cette décision par téléphone à Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe, à Olli Rehn, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, et à Wolfgang Schaüble, le ministre allemand des Finances, précise le ministère dans un communiqué.

"Venizelos a informé ses interlocuteurs de sa décision de ne pas organiser de référendum", indique le texte.

L'idée de cette consulation populaire, dévoilée par le Premier ministre George Papandréou lundi soir, avait semé la consternation dans les cercles dirigeants européens.

Entre temps, le premier ministre George Papandréou avait été convoqué d'urgence à un mini sommet européen avec Merkel et Sarkozy, en amont du G20 de Cannes.

"L'objectif est de garantir la mise en oeuvre des procédures d'application" de l'accord de désendettement de la Grèce conclu par la zone euro à Bruxelles la semaine dernière qui "garantit" la place du pays "dans la zone euro", "respecte les sacrifices du peuple grec et ouvre la perspective d'un retour de l'économie à la normale", a souligné M. Vénizélos.

Le projet de référendum avait provoqué l'oppposition du ministre des finances Vénizelos, et entraîné une division de son groupe parlementaire. Mis en situation de minorité au parlement, le premier ministre grec était alors contraint de se soumettre à un vote de confiance ce vendredi soir. Un vote dont l'issue était très incertaine pour le chef du gouvernement.

En retirant finalement l'idée du référendum, Papandréou ouvre la voie à des négociations avec l'opposition en vue de former un gouvernement d'union nationale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/11/2011 à 4:49 :
le référendum n'est souvent qu'un simulacre de démocratie, utilisé par des dirigeants qui confondent populisme et popularité. Il est l'ultime recours quand la démocratie représentative a échoué et qu'elle ne représente plus grand-chose. La construction européenne, élaborée selon la légende sur un coin de table par un quarteron de visionnaires, s'accommode mal des peuples et prend soin depuis son origine de les contourner. Lorsque les Danois, Irlandais, Français ou Hollandais ont eu la chance d'être consultés, ils ont répondu "non" et leurs dirigeants sont passés outre ou, mieux, ont prié leurs citoyens de revoter dans le bon sens.
a écrit le 04/11/2011 à 20:16 :
On vient de nous faire oublier un instant la cas grec et bientôt l'Italie va nous affoler. Quand le taux de chômage de 25% en Espagne : j'ai l'impression que personne ne veut s'attaquer au vrai problème : faire de la croissance!
a écrit le 04/11/2011 à 16:47 :
Bon Sarko est content, il a récupéré NOTRE fric et la démocratie on s'en tape mais ça, c'est bon on a compris ! La prochaine date butoir pour les Grecs c'est quand au juste ? De toute manière pour la Grèce il n'y a que les "autruches" pour croire que les choses vont s'arranger (avec quoi ?) , le nouveau jouet des fous c'est maintenant l'Italie ... Bonne chance petit président avec TON Europe de Lisbonne ! (il semblerait d'ailleurs que le coup de bluff de Papandreou était bidon et créé dans le but de cacher une énorme "faillite-magouille" aux US (MF Global) avant justement leur petit G20). Sinon en quoi demander aux citoyens s'ils veulent rester en Europe est une erreur ????
Réponse de le 04/11/2011 à 18:41 :
Si les citoyens ne veulent pas "rester en Europe", devront-ils prendre le bateau ou partir à la nage ? Sinon, il faut arrêter de déprimer avec votre complot gréco-US qui camouflerait une "énorme" faillite (moins de 50 milliards d'actifs en grande partie récupérables, le monde entier en est parfaitement informé, mais pas vous semble-t-il) : c'est pas bon pour la santé.
a écrit le 04/11/2011 à 16:17 :
Le daily mail a listé une partie des magouilles grecques:--Le métro d?Athènes qui a couté 1,7 milliards d'euros est climatisé et propose des écrans plasma pour distraire les voyageurs mais rien n'est fait à l'encontre des usagers sans billet.--Le salaire moyen annuel d'un employé de la compagnie nationale ferroviaire est de 70 000 euros, la masse salariale est donc de 575 millions d'euros pour un chiffre d'affaire de 90 millions.-- En 10 ans, la masse salariale du secteur public a doublé.--Plus de 600 professions (pâtissiers, coiffeurs, animateurs radio,...) bénéficient d'une retraite a 50 ans payée à 95 pour cent du salaire de la dernière année.--Les déclarations de revenus, rédigées par les contribuables eux-mêmes, sont très rarement vérifiées; par conséquent seuls 5 000 foyers en Grèce admettent gagner plus de 100 000 euros par an alors que plus de 60 000 foyers détiennent plus d'un million d'euros et la plupart des contribuables ne déclarent que 12 000 euros de revenu annuel.--Si un percepteur est agacé par la fraude de riches foyers, une enveloppe de 2 000 à 10 000 euros en liquide permet de régler le problème.--Les grands armateurs Grecs sont exonérés d?impôts car ils apportent des bénéfices au pays.--Seuls 300 résidents d'une banlieue riche d?Athènes ont déclaré posséder une piscine alors que le chiffre réel est d'environ 20 000.----Pour conclure, tous les Grecs ne sont pas pauvres; ces magouilles coutent au pays 45 milliards d'euros par an et ce n'est pas à l'Européen moyen de payer pour que les richissimes Grecs continuent à s'en mettre plein les poches.
Réponse de le 04/11/2011 à 16:47 :
Oui bien sûr, et ceux qui manifeste sont aussi surement milliardaire c'est certain !!
Réponse de le 04/11/2011 à 19:07 :
Ecoeurant ces grecs quand on sait que certauns allemands sont obligés de bosser pour 1? de l'heure. Beaucoup de jobs sont à 400? par mois. Et ce serait aux allemands de payer pour les grecs ? Le monde est à l'envers, cela ne donne pas envie de bosser, d'être honnête, de payer ses impôts et d'être un bon citoyen, de nos jours ce sont les ordures qui recoivent tous les compliments et vivent comme des rois. Alors industrieux arrêtons de suer pour tous ces parasites, n'en foutons plus et finissons en avec ce système.
Réponse de le 04/11/2011 à 22:01 :
Et bon, quels sont les sources d'information utilisés ?
a écrit le 04/11/2011 à 16:07 :
C'est fini, en Europe nous ne sommes plus en démocratie.
Réponse de le 04/11/2011 à 17:09 :
Vite, alors sauve toi. Tu vas nous manquer, mais on se débrouillera.
Réponse de le 04/11/2011 à 17:34 :
+1 ^_^
a écrit le 04/11/2011 à 15:19 :
a part le côté "foutage de gueule" pour le peuple grec, ça va pas changer grand chose à la situation.
le peuple grec refusera toujours de payer ses dettes et ses impôts, donc il y aura faillite ..
a écrit le 04/11/2011 à 14:50 :
Comme par hasard le projet de référendum est supprimé,gloire aux manipulateurs :)Le tout était de faire croire au peuple que l'on pense à eux jolie papandréou<!!
a écrit le 04/11/2011 à 14:17 :
Oui. On baffoue les droits fondamentaux du peuple Grec de vivre sur notre dos. Est-ce que c'est de sa faute s'il n'aime pas bosser et payer des impôts ? Alors ravi de la crèche, trouve vite l'adresse d'un grec dans les pages blanches et envoie lui un mandat avec tes économies.
Réponse de le 04/11/2011 à 15:12 :
Vous démontrez par cette brillante analyse que ceux qui soutiennent cette politique n'ont pas réfléchi plus loin que le bout de leur nez et sont remplis d'amalgame et de cliché dangereux.
Réponse de le 04/11/2011 à 16:14 :
WWF, nous en reparlerons dans quelques mois quand la France sera dans la même situation, et comme pour les Grecques il nous faudra payer les dettes de nos états, dettes créés pour siphonner l'argent des classes moyennes vers les classes riches et réalisées (comme en Grèce) par une baisse indécente des prélèvements et impôt aux profits des plus riches et multinationales (178 milliards par an en France selon la cours des comptes). Quand vous aurez sortie votre tête du bac à sable (lieu de prédilection des autruches) il sera trop tard !
Réponse de le 04/11/2011 à 17:03 :
Oui la France c'est comme la Grèce. 30% des revenus des français sont issus de travail au noir, on y déclare ses impôts sur le revenu sur l'honneur et les fonctionnaires y partent en rtraite à 52 ans. Oui, oui, c'est vraiment tout pareil. Merci Candide.
a écrit le 04/11/2011 à 14:05 :
Essayons de réfléchir à logique qui veut que ce soit une bonne nouvelle. On a sauvé l'euro ,les banques et le AAA de la France en gros.. Et si on pense que le peuple devait être consulté, c'est irresponsable , c'est bien beau mais très idéaliste, c'est du rêve ?
Hors la démocratie est « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple »? C'est idéaliste alors cela ? Donc, ce qu'on nous dit gentimment, c'est que la démocratie est une chimère. Donc elle n'existe pas!!

Cependant nous ne sommes pas en dictature. Nous sommes en OLIGARCHIE : "forme de gouvernement dirigé par un petit groupe de personnes qui forment une classe dominante. Ne nous trompons pas d ' ennemi." (définition wikipedia)

Notre dette est le moyen pratique d'être aliéner. Et il faut donc applaudir à la réduction des libertés , à l'austérité, seule solution pour sortir de la crise de la dette.

Dans un monde ou jamais autant de richesses n'a été créées? Comment est ce possible hormis par l'incompétence / faiblesse / corruption / indifférence de notre classe dirigeante qu'elles soient politique , technocratique ou ploutocratique (les riches) ?

Peuple d'Europe , INDIGNEZ VOUS
a écrit le 04/11/2011 à 14:04 :
Le fiston dépense en douce 100 fois son argent poche et quand le marchand de bonbons débarque pour se faire payer, c'est aux petits frères et aux petites soeurs de banquer ? C'est ça ? Et quand on dit à fiston qu'on ne va pas lui demander son avis pour au moins en payer un peu de sa poche, c'est un déni de démocratie ?
Réponse de le 04/11/2011 à 14:25 :
Oui. C'est un viol inacceptable de ses droit civiques qui justifie qu'on fasse appel immédiatement à Amnesty international, le CRIF, la HALDE, le WWF, et même Brigitte Bardo et la SPA. Faut ce qui faut.
a écrit le 04/11/2011 à 13:36 :
Où est passée la démocratie ???? Au secours ! Virons tous ces mégalo-égocentriques qui nous gouvernent et retrouvons notre dignité !!!!!!!
Sortons de cette europe pourrie qui nous plombe tout !
Réponse de le 04/11/2011 à 14:27 :
Moi, c'est plutôt les chasseurs qui me plombent en ce moment. C'est plutôt dur d'habiter la Somme.
a écrit le 04/11/2011 à 13:35 :
On embarque des pieds nickelés dans l'euro et des années après on s'étonnent que c'est la m.... totale.
D'un côté la moindre PME ou PMI a l'obligation de faire certifier ses comptes par un commissaire aux comptes et de l'autre on laisse des états irresponsables maquiller les leurs pendants des années. Les créateurs de l'euro ont été des vrais charlots.
a écrit le 04/11/2011 à 13:18 :
on pouvait être contre ou pour ! mais ce qui vient de se passer avec le G20 est une véritable attaque à la démocratie j'espere que l'on ne va pas le payer cash ??
il y a 15 jours sarkozy vous expliquez que la situation etait tellement grave que si il n'avait pas sauvé l'europe le monde entier été mort? ensuite on demande de choisir aux grecs entre le monnaie grec et l'euro ensuite plus de référendum? je pose une question peut on encore faire confiance à des menteurs , tricheurs, et notre président ANIMATEUR de cirque au GO du club med !!!!
a écrit le 04/11/2011 à 13:18 :
elle est ou la démocratie, le peuple est là pour payer les erreurs de leur dirigent qui ne penssent qu'à se remplir les poches sur leur dos. exemple parmi tant d'autre Sarko, moi je me suis triplé mes indemnités, j'ai mon Air Sarko avec un four à plusieurs milliers d'euros, mais c'est au peuple à se serrer la ceinture, qu'on ne touche pas à mes avantages ni à ceux de mes amis et surtout pa de consultation du peuple quelque fois qu'il se réveillerais! La crise c'est pour les pauvres pas pour les nantis!
Réponse de le 04/11/2011 à 14:30 :
On vole au peuple Grec son droit au bonheur. C'est scandaleux. Il faut descendre s'assoir dans la rue et s'indigner.
Réponse de le 04/11/2011 à 17:05 :
Et pour être plus le plus efficace, on va surtout s'indigner sans violence et en se taisant. C'est la mode.
Réponse de le 04/11/2011 à 17:12 :
Moi, à force de m'indigner, je me suis endormi. Ca fait ça à beaucoup de gens il parait.
a écrit le 04/11/2011 à 13:16 :
Salut vous me devez tous 100?, a en fait non bah je vais vous les rendre alors donc vous me faites un échéancier, puis en faite je vous dois plus que 50? et en fait je vais demandé si j'accepte de vous les rendre
a écrit le 04/11/2011 à 13:14 :
Je signale juste à La Tribune, que le ministre grecque en question à toujours critiqué ce référendum.Ce n'est pas lui qui décide.Il y a de grande chances que cet article soit de l'intox.
De plus, maintenant le peuple voudra son référendum donc quoi qu'il arrive en cas d'élections anticipées, ce sera la parti qui voudra ce référendum qui gagnera.donc "c'est plié".Navré pour les fanatiques de Sarközy.
a écrit le 04/11/2011 à 13:12 :
Tant mieux.

On les aide et en plus ils veulent embarquer tout le monde dans leur déroute... je suis déçu par le peuple grec !
Réponse de le 04/11/2011 à 18:12 :
Continuez à penser de la sorte et vous serez aussi déçu par tous les peuples, à commencer par nous français, lorsque nous serons dans le cas de la Grèce.
a écrit le 04/11/2011 à 13:08 :
Papandreou a essayé d'escroquer son peuple, en le faisant chanter sur le mode "moi ou la ruine". En France, ses amis dans l'escroquerie politicienne se sont empressés de le soutenir (Le Pen, Joly, Mélenchon). Tous ceux qui nous proposent de sortir de l'euro, de surtaxer les producteurs, de lever des barrières protectionnistes ou d'entrer en décroissance sont des escrocs. Pour obtenir le pouvoir, ils sont prêt à nous plonger dans la ruine puis la guerre civile. Le moment venu, n'oubliez pas !
Réponse de le 04/11/2011 à 13:19 :
Bien plus escrocs que la finance, le BCE, le FMI... Vive Friedman (ce sommet de l'intelligence humaine), Hayek et consorts.

a écrit le 04/11/2011 à 13:07 :
La "démocratie" Européenne ne vaux pas mieux que la dictature Chinoise en fin de compte, à ceci prés que cette dernière, au moins, n'est pas une hypocrite.
Réponse de le 04/11/2011 à 13:50 :
La dictature Chinoise ne vous permettrait pas de vous exprimer comme vous le faire maintenant.
Réponse de le 04/11/2011 à 17:34 :
Peut être simplement que vous n?êtes digne de vivre en démocratie.
a écrit le 04/11/2011 à 13:06 :
ca en dit long sur ce pays ... la risee aux yeux du monde.
a écrit le 04/11/2011 à 13:06 :
Cette idée de référendum nous a couté par la chutte de la bourse une fortune.
A présent ils vont toucher tranquillement les 8 M. ? qui leurs manquaient pour finir le mois et ensuite il ne restera plus qu'à virer ce Papandreou pour que l'opposition mette tout en cause. Si nous ne sommes pas content nous irons nous faire voir chez les grecs...
a écrit le 04/11/2011 à 12:54 :
C'est cela l'Europe ? c'est cela la démocratie ? C'est une très grave erreur d'avoir supprimé ce référendum, non seulement les Grecs vont hurler mais surtout les Français s'en souviendront en 2012...l'Europe vient subitement de mourir aujourd'hui.
a écrit le 04/11/2011 à 12:53 :
L'avis a été demandé au peuple, cela ne sert pas à ça les élections ?
De toutes façons, ils (les grecs) étaient, sont et resteront des magouilleurs ...
Réponse de le 04/11/2011 à 13:15 :
Pas moins que les Italiens et les pays du Maghreb ...
Réponse de le 04/11/2011 à 13:49 :
Entièrement d'accort avec Angy! Je dirais même plus: plus on va au Sud, plus la magouille augmente!
Réponse de le 04/11/2011 à 14:35 :
C'est vrai. Ca se sent même en France, dès qu'on passe sous la Loire. Alors...
a écrit le 04/11/2011 à 12:51 :
Voila qui est réglé, nous sommes en dictature, mais comme il y a des voitures neuves, des centres commerciaux et des journaux satiriques impossible de le voir ou même d'y croire et pourtant nous y sommes bien. Ce soir Sarkozy va réussir à nous faire croire qu'il vient de nous sauver et là encore beaucoup vont le croire "c'est exactement ça le talent des dictateurs" car même si j'ai voté pour lui je sais maintenant que son projet n'est plus le même. La bonne nouvelle c'est que la Grèce ne va rien changer, ni l'Italie, ni l'Espagne ... en gros rien n'est réglé et la bluff Grec était bien un coup monté !
a écrit le 04/11/2011 à 12:51 :
Bonjour,
De quoi nos politiques avaient ils peurs ? C'est ça l'europe, je suis éc?uré. Nous, vous, les "pauvres" des peuples de toutes cette europes des banquiers, c'est la preuves que n'avez plus rien à dire sur les décisions prises, payez c'est tout. Vous allez voir que la spéculation va reprendre de plus belle.
a écrit le 04/11/2011 à 12:44 :
l' intérêt de tous les européens est de jouer collectif . Les grecs sont dans la mêlée avec les autres . C'est dur mais ça pousse fort pour les soutenir et ça va réussir . Les grecs vont se réveiller avec un vrai percepteur , une vraie découverte . Tous égaux !
a écrit le 04/11/2011 à 12:37 :
pauvre Papandreou !!! je me plains de cet homme C une vraie honte pour l'UE et l'euro comment peut on en arriver là !!
y a plus de démocratie dans cette UE et aussi dans le monde d'aiielur à l'exemple de l'onu et l'unesco !! et dire que els européens apprennent aux autres et aux arabes ce que c'est que la démocratie
a écrit le 04/11/2011 à 12:35 :
le reve de democratie au seing de l'europe vient de s'envoler et le premier ministre grec est devenu au jour d'aujourd'hui un simple valet sans pouvoir.
a écrit le 04/11/2011 à 12:17 :
Que voulez vous que nous disions à cela ?
Ceux qui écriront l'Histoire en 2050 ou en 2100 vont se poser des questions quant à la pertinence de certains ... "Choix" ... des contemporains de notre époque.
a écrit le 04/11/2011 à 12:15 :
La DEMOCRATIE, vous avez dis LA DEMOCRATIE!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 04/11/2011 à 12:43 :
Non, on parles de sauvetage. On ne demande pas son avis a un suicidaire.
Réponse de le 04/11/2011 à 18:11 :
@Ben

Quel sauvetage ? Celui de la Grèce ou celui des créanciers de la Grèce, car c'est bien de cela dont il s'agit. Les aides ne servent qu'à payer les intérêts de la dette. La Grèce est vouée à la faillite quoi qu'il advienne. Alors quitte à faire faillite autant le faire sans avoir à payer à fonds perdus !
a écrit le 04/11/2011 à 12:14 :
Encore une fois, la PREUVE de la DICTATURE des dirigents politiques. Le PEUPLE connais, pour être élu et ensuite ne connais plus, pour avoir son AVIS......SI CE N'EST PAS DE LA DICTATURE, C'EST QUOI??????
Réponse de le 04/11/2011 à 12:37 :
En élisant son dirigeant le peuple lui donne mandat de gerer et de le representer.
Jusqu'à preuve du contraire Papandreou n'a pas pris le pouvoir avec les armes et les militaires...donc ce n est pas une dictature!!
Moralité il faut aller voter et bien choisir son representant et gestionnaire ..
Réponse de le 04/11/2011 à 12:42 :
Le créancier a toujours raison, même quand il a tord. Le débiteur n'a rien a dire, juste a faire ce qu'on lui dit de faire! Et tout ça, en baissant la tête...
Réponse de le 04/11/2011 à 12:56 :
Pourtant la règle est claire : le peuple éli à la majorité, entre autres, le président de la république et les députés qui le représente.
Parler de dictature sous ce système revient à dire que son avis à plus de valeur que celui des autres.
a écrit le 04/11/2011 à 12:10 :
Le peuple écrasé par la finance triomphante.
Réponse de le 04/11/2011 à 12:40 :
Il ont triché, ils n'ont rien a dire, sinon assumer. S'il ne sont pas content, c'est pareil.
Réponse de le 04/11/2011 à 12:44 :
Le peuple n'avait qu'a payer ses impôts et a être rigoureux!
Réponse de le 04/11/2011 à 12:56 :
Si la Grèce n'applique pas à la LETTRE le plan de sauvetage, elle sortira de la zone euro, ce serait un échec cuisant et cela entrainerait la chute de toute l'Europe. C'est cela que tu veux? Vous me faites bien rire avec vos commentaires dénués de tout sens et réflexion, lisez un peu, comprenez le système.. Avant de vouloir le critiquer ;)
Réponse de le 04/11/2011 à 13:16 :
a ben :
si demain la france a le meme probleme ou preske le meme probleme ( ce ui risque d'arriver), alors qu nous ici, payons nos impots.... que direz vous? votre argument ne tiendra pas.
Réponse de le 04/11/2011 à 14:25 :
POUR HADES :Apprenez le français et ortographe vos commentaires seraient moins idiots!!!
Réponse de le 04/11/2011 à 15:39 :
A tomtit: Hum... orthographe s'écrit avec un h... Et puis la valeur d'un commentaire ne dépend pas de la précision de l'orthographe mais du fait de son articulation logique et de l'exactitude de ses références. Ainsi que de sa pertinence!
a écrit le 04/11/2011 à 12:08 :
Bonjour , surtout ne plus demander l' avis des peuples !Politiciens (nes) vous n'avaient plus aucune utilité .Pour mai 2012 , l'Elysée un musé , Matignon à louer ( un euro symbolique vu les frais d'entretien ) ,l'Assemblée nationale direction Pole Emploi!!!!! Salutations
Réponse de le 04/11/2011 à 12:38 :
Un peuple qui ne paye pas l?impôt et qui triche sur ces comptes n'est pas digne de ce nom.
Réponse de le 04/11/2011 à 13:13 :
la faute au gouvernement qui n'ont pas fait ni mis en place les contrôles necessaires.. Vous diriez quoi français si on vous apprenez un beau matin que l'endettement de la france est .3 fois supérieur à ce qu'on vous racontez?? Ou passe l'argent? pas dans la poche de la majorité en tout cas.
Réponse de le 04/11/2011 à 19:15 :
+100000, dehors tous les vrais parasites de la société, mais grave tous au chômage!!! on a pas besoin d'eux, ils nous mènent inéluctablement à notre perte au profit de leur carrière, en bons professionnels, exit les pros, nous sommes Le peuple, plus de délégation suicidaire du pouvoir, réclamons enfin la démocratie réelle!!!!!
a écrit le 04/11/2011 à 12:06 :
La confiance ayant été fort ébranlée en Europe et dans le monde, il va falloir que le gouvernement grec s'atele d'urgence à mettre en place les conditions à un retour à la credibilité du pays et de ses dirigeants: c'est à dire à mieux collecter l'impot et controller les fraudeurs
Réponse de le 04/11/2011 à 12:46 :
...La carmagnole, cher monsieur, vous connaissez ?...Vous direz aussi "ouf" quand vous vous balancerez à la lanterne...c'est ça que vous désirez ? Ce qui se passe en ce moment en Europe mène à une révolution sanglante et hideuse...
Réponse de le 04/11/2011 à 12:55 :
je crois que vous ne comprenez pas "Ouf", la dette est complètement bidon, fictive, c'est un fake créé par les banques privées depuis 1973 pour la France, mais appliqués à tous les états de l'UE et depuis 1913 aux USA. Le prochain sur la liste est la France, ils attendent que la présidentielle soit passée.

Pour vous éclairer je vous recommande les conférences de François Asselineau disponibles sur le net : "Qui gouverne réellement la France ?" ou encore "Faut il avoir peur de sortir de l'euro ?"
Vous allez sans doute tomber de votre chaise, mais ca fait toujours ca la 1ere fois, après en réfléchissant on comprend mieux pourquoi on bâillonne les peuples.

Bon visionnage.

UPR 2012
Réponse de le 04/11/2011 à 14:48 :
UPR je ne crois pas à la théorie du complot comme vous l'insinuez..quoique les USA croulent aussi sous la dette d'etat. le prochain sur la liste est la France, car la France se distingue aussi par sa mauvaise gestion des finances publiques...depuis hélas 40 ans mais les 15 dernieres années sont les pires car d'aucun n'a pris en condsideration le ralentissement économique

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :