Les Etats-Unis n'ont créé que 80.000 emplois en octobre, mais le chômage baisse

 |   |  123  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : banniere étoilée)
Le nombre de créations d'emplois a été inférieur aux attentes aux Etats-Unis en octobre mais le taux de chômage est tombé à 9%, un plus bas de six mois. La révision à la hausse des créations d'emplois de septembre et août laisse penser que le marché de l'emploi retrouve de la vigueur.

Le nombre de créations d'emplois a été de 80.000 le mois dernier outre-Atlantique, alors que les économistes prévoyaient 95.000. Mais sur les mois de septembre et d'août, ce nombre a été revu en hausse et donne 102.000 emplois de plus qu'annoncé auparavant.

De son côté, le taux de chômage a diminué à 9% contre 9,1% en septembre.

Le privé a ajouté 104.000 emplois en octobre, alors que le secteur public en a perdu 24.000. Le BTP a perdu 10.000 emplois après un gain inattendu de 29.000 emplois en septembre. L'emploi industriel a augmenté de 5.000 postes, après un léger recul en septembre. Les services comptent 17.800 postes de plus.

La durée hebdomadaire du travail n'a pas varié à 34,3 heures et le revenu horaire a augmenté de 5 cents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/11/2011 à 17:25 :
Leur taux de chômage baisse parce qu'il y a moins de chômeurs.
Réponse de le 04/11/2011 à 19:32 :
tout à fait : moins de chômeurs et en même temps une population active qui diminue donc le taux de chômage diminue. A noter toutefois : quand quelqu'un est au chômage depuis trop longtemps il n'est plus chômeur et il ne fait plus partie de la population active. Donc , aux USA, quand plus personne n'a de travail depuis suffisamment longtemps alors le taux de chômage est nul. Merveille des calculs statistiques
a écrit le 04/11/2011 à 13:29 :
Comme les états-Unis doivent créer au moins 125000 emploi chaque mois pour juste compenser les personnes entrant dans le monde du travail (croissance démographique). Donc le chômage augmente. Mais comme il y a plus de personnes qui sortent des statistiques (c'est à dire qui se retrouvent sans rien et qui vont aller rejoindre les 46 millions d'américains qui vivent des bons alimentaires) donc les chiffres du chômage (c'est à dire ceux qui ont droit au chômage- ne pas confondre chiffre du chômage et chômage) baisses-CQFD
Réponse de le 04/11/2011 à 13:56 :
eh ou !! c'est la magie des chiffres !! tous les gouvernements ont ce petit côté "prestidigitateur" avec les stats. En d'autres temps ce n'était pas trop grave mais dans la situation actuelle c'est juste à pleurer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :