L'inflation chinoise ralentit

La hausse des prix à la consommation ralentit en octobre, poursuivant le mouvement amorcé depuis juillet. Par ailleurs, la croissance de la production industrielle a légèrement décéléré, les ventes au détail sont en hausse de 17,2% sur un an et l'investissement immobilier progresse de 31,1%.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'indice des prix à la consommation, principale jauge de l'inflation en Chine, a nettement ralenti à 5,5% en octobre sur un an, après 6,1% en septembre, a rapporté mercredi le Bureau national des statistiques (BNS).

L'inflation, source d'instabilité sociale, inquiète le gouvernement chinois qui s'était fixé en mars un objectif de 4% pour 2011. Sur les dix premiers mois de l'année, les prix ont progressé de 5,6%.

Par rapport au mois de septembre, les prix ont augmenté de 0,1%, leur plus faible hausse depuis le mois de mai, précise le BNS. Le ralentissement de la hausse des prix est notamment dû à la stabilisation des prix alimentaires, qui ont baissé de 0,2% par rapport à septembre, les prix des légumes tombant de 3,4% et ceux des oeufs de 3,8%, alors que les paysans ont souvent eu du mal à écouler leurs produits.

Sur un an, les prix alimentaires restent le principal facteur d'inflation, augmentant en octobre de 11,9%, contre 13,4% en septembre.

Pékin a pris depuis un an une série de mesures essentiellement monétaires pour combattre une inflation qui s'était accélérée suite à des mesures de relance de l'économie destinées à enrayer les effets de la crise financière mondiale de 2008/2009.

La production industrielle enregistre une petite décélération en octobre La croissance de la production industrielle en Chine a légèrement baissé en octobre, à 13,2% sur un an après 13,8% en septembre. Les économistes interrogés par l'agence Reuters tablaient sur une progression de 13,4% en octobre. 

Les ventes au détail sont en hausse. Sur un an, les ventes au détail ont augmenté de 17,2% le mois dernier, alors que le consensus Reuters les donnait en hausse de 17,4%.

L'investissement immobilier est en nette hausse. L'investissement dans l'immobilier en Chine a bondi de 31,1% sur les 10 premiers mois de l'année par rapport à l'année précédente, selon le Bureau national des statistiques. A fin septembre, il avait enregistré une progression de 32 %.

Le secteur manufacturier affiche une recul inattendu.  L'indice officiel des directeurs d'achat pour le secteur manufacturier chinois a affiché en octobre son plus faible rythme depuis février 2009, une statistique susceptible d'inquiéter les investisseurs sur la capacité du pays à encaisser le choc d'un ralentissement économique mondial. Cet indice a reculé à 50,4 en octobre (consensus 51,6) après 51,2 en septembre. La composante des prix a également reculé de 10,4 points à 46,2. La barre de 50 marque la limite entre croissance et contraction d'une activité.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.